Aller au contenu principal

TOUT LÀ-HAUT

12 septembre 2022

De Florian Philippot

La plupart des films français ne fonctionnent plus car :

– ils sont nuls

– ils sont moralisateurs

– les acteurs ont collaboré avec le #PassSanitaire et on ne l’a pas oublié

Ils pourront pleurnicher autant qu’ils veulent, tant que ça n’est pas réglé, ça ne fonctionnera plus !

*

Bravo à #Zaz qui ne lâche pas sa liberté et ses convictions quitte à renoncer à une tournée au Québec car non-vaccinée covid !

Liberté !

***

Quand le talent est au rendez-vous :

Si on s’en allait tout là haut
Si on prenait de la hauteur
Tu verrais que le monde est beau
Beau
Si on allait chiner l’écho
Qui guérit les peines et les peurs
Peut-être trouveras-tu les mots
Les mots
Au delà des fourbes apparences
Derrière nos loups de circonstance
Sous nos masques cousus d’espérance
Se cachent les fêlures de l’enfance
De l’enfance
L’air de rien on n’est pas mal tout là-haut
On goûte aux étoiles tout là-haut
On oublie nos certitudes
On chérit la solitude
A faire une escale tout là-haut
A nourrir le calme tout là-haut
On ne joue plus d’artifice
On sait pourquoi on existe
Enfin, allez viens
Si on s’en allait tout là-haut
Pour mieux s’imprégner des couleurs
Saurions nous faire taire notre égo, oh
A démêler le vrai du faux
A chercher en nous le meilleur
Libre comme le cœur des oiseaux
Là-haut
Au-delà des fausses apparences
Dans nos cailloux d’adolescence
Sous nos masque teintés d’insouciance
Sommeillent les blessures de l’enfance
De l’enfance
L’air de rien on n’est pas mal tout là-haut
On goûte aux étoiles tout là-haut
On oublie nos certitudes
On chérit la solitude
A faire une escale tout là-haut
A nourrir le calme tout là-haut
On ne joue plus d’artifice
On sait pourquoi on résiste
Enfin, allez viens, allez viens
Allez viens
Allez viens
Allez viens
Si on s’en allait tout là-haut
Pour mieux se parer de douceur
Tu verrais tout d’un œil nouveau, eau
Si on ressortait nos pinceaux,
Pour dessiner à bras le cœur
Les contours de nos idéaux
Là-haut
Au-delà des sottes apparences
Dans le sillon de l’existence
Sous nos masques cousus d’espérance
Charrient les brûlures de l’enfance
De l’enfance
L’air de rien on n’est pas mal tout là-haut
On goûte aux étoiles tout là-haut
On oublie nos certitudes
On chérit la solitude
A faire une escale tout là-haut
A nourrir le calme tout là-haut
On ne joue plus d’artifice
On sait pourquoi on existe
Libres on n’est pas mal
On goûte aux étoiles tout là-haut
On oublie nos certitudes
On chérit la solitude
A faire une escale tout là-haut
A tomber le voile tout là-haut
On ne joue plus d’artifice
On sait pourquoi on résiste
Enfin, allez viens, allez viens
Allez viens
Allez viens
Allez viens …

From → divers

Commentaires fermés