Aller au contenu principal

DAMIA

J’ai perdu ma jeunesse, chanson de 1935 (auteurs inconnus)

Chanson de 1935 chantée par Damia

J’ai perdu ma jeunesse
En perdant ton amour
Sans espoir, sans caresse
Je languis chaque jour
Tout n’est plus que tristesse
Et douleur alentour
Tout me lasse et me blesse
Tout me semble trop lourd

Il faudrait que renaisse
La foi des anciens jours
Ah ! Rends-moi ma jeunesse
Et rends-moi mon amour
J’ai perdu ma jeunesse
En perdant ton amour
Pour chasser ma détresse
Il faudrait ton retour

Peux-tu me dire
De vivre et de sourire
Tout oublier, même
Ce merveilleux poème
Que ta tendresse
Au fond du cœur me laisse ?
Car sans toi
Rien n’existe pour moi

J’ai perdu ma jeunesse
En perdant ton amour
Sans espoir, sans caresse
Je languis chaque jour
Tout n’est plus que tristesse
Et douleur alentour
Tout me lasse et me blesse
Tout me semble trop lourd

Il faudrait que renaisse
La foi des anciens jours
Ah ! Rends-moi ma jeunesse
Et rends-moi mon amour
J’ai perdu ma jeunesse
En perdant ton amour
Pour chasser ma détresse
Il faudrait ton retour

***
Les Goélands, chanson de Lucien Boyer -1930

1.
Les marins qui meurent en mer
Et que l’on jette au gouffre amer
Comme une pierre
Avec les Chrétiens refroidis
Ne s’en vont pas au Paradis
Trouver Saint-Pierre!

2
Ils roulent d’écueil en écueil
Dans l’épouvantable cercueil
Du sac de toile
Mais fidèle, après le trépas,
Leur âme ne s’envole pas
Dans une étoile

3
Désormais vouée aux sanglots
Par ce nouveau crime des flots
Qui tant la navre,
Entre la foudre et l’Océan
Elle appelle dans le néant
Le cher cadavre

4
Et nul n’a pitié de son sort
Que la mouette au large essor
Qui, d’un coup d’aile,
Contre son cœur tout frémissant
Attire et recueille en passant
L’âme fidèle

5
L’âme et l’oiseau ne font plus qu’un
Ils cherchent le corps du défunt
Loin du rivage,
Et c’est pourquoi, sous le ciel noir,
L’oiseau jette avec désespoir
Son cri sauvage

6
Ne tuez pas le Goéland
Qui plane sur le flot hurlant
Ou qui l’effleure,
Car c’est l’âme d’un matelot
Qui plane au dessus d’un tombeau
Et pleure… pleure!

IL EST TROP TARD

Chanson de Vander – Charlys – Himmel, tango de 1935 chanté par Fréhel

L’HUMOUR DE L’APARTHEID, SUITE

Noté aujourd’hui

On apprend que le gros con de Didier Bourdon, ex-comique chez les Inconnus, a tenu — étalé pour le dire comme un gros porc — des propos dénonçant les « non-vaccinés », faisant en cela la pub pour la boîte où bosse son propre fils qui est comme par hasard : PFIZER.

Quand Legitimus de son côté a déclaré qu’une troisième piquouse était, pour lui, superfétatoire.

Corona-virus merveilleux qui a révélé le niveau sidéralement corrompu et bas, non seulement du monde politique, syndical, financier bien sûr, médiatique, médical, enseignant, enfin de toute la bourgeoisie grande et petite, mais aussi indiscutablement des pantins du petit monde du spectacle qui ne font rire que les imbéciles masqués ; et autres mauvais clowns à la Bigard.

Regardez le nombre de « vues » que récolte ce dernier à chacune de ses éructations sur YouTube, après qu’il eût tourné sa veste de gros beauf vulgaire. Ça au moins c’est rassurant !

VITAMINE D interdite ? Le Sénat en déroute ?

Ces gens-là (gouvernement, parlementaires etc.) doivent dégager à n’importe quel prix.
Au prix fort, s’il le faut !

Si tu n’étais pas là

FRÉHEL (née Marguerite Boulc’h, « Bec de lièvre » en breton, comme quoi …)

Chanson de Pierre Bayle et Gaston Claret (1933). Sauf erreur, on entend ici des ondes Martenot, instrument électronique rendu public en 1928 par Maurice Martenot (1898 – 1980).

Si tu n’étais pas là
Comment pourrais-je vivre?
Je ne connaîtrais pas
Ce bonheur qui m’enivre
Quand je suis dans tes bras
Mon cœur joyeux se livre
Comment pourrais-je vivre
Si tu n’étais pas là?

J’ai parfois malgré moi
Des craintes folles
Même un soir sans te voir
Je me désole
Tu reviens et soudain
Plus de tristesse
Car tu sais l’effacer
D’une caresse

Si tu n’étais pas là
Comment pourrais-je vivre?
Je ne connaîtrais pas
Ce bonheur qui m’enivre
Quand je suis dans tes bras
Mon cœur joyeux se livre
Comment pourrais-je vivre
Si tu n’étais pas là?

Les projets que je fais
Presque sans trêve
Les beaux soirs où l’espoir
Berce mon rêve
Nos tourments si charmants
Bien loin du monde
C’est à toi que je dois
Ces joies profondes

Si tu n’étais pas là
Comment pourrais-je vivre?
Je ne connaîtrais pas
Ce bonheur qui m’enivre
Quand je suis dans tes bras
Mon cœur joyeux se livre
Comment pourrais-je vivre
Si tu n’étais pas là?

POUR INFOS

JUNG _ quelques réflexions.

HUMOUR ?

Florian Philippot

@f_philippot

· 13h

« Nul » « Jamais vu ça » : les journalistes européens se déchaînent ! Macron qui se croyait Empereur d’Europe avec la présidence française de l’UE, truc pourtant très banal qui tourne de pays en pays tous les 6 mois, n’est même pas capable d’organiser…une réunion !

@bruxelles2

· 13 janv.

« Nulle », « Jamais vu cela », « au-dessous de tout » c’est le qualificatif quasi-unanime de tous les journalistes présents à Brest pour les premières réunions de la #PFUE2022 (défense-affaires étrangères) Inorganisation maximale. 0 information. #Gymnich

POUR INFO

Alexandra Henrion Caude en compagnie de Luc Montagnier
aujourd’hui,même à la Chambre des députés du Luxembourg

RÉFLEXIONS DU JOUR

— Ces « complotistes », sont quand-même savamment puissants, et diaboliques, pour avoir tout prédit.
Le simple bon sens, un minimum de raison, un esprit libre, critique, ouvert à tout … et tout devient aisé pour saisir les données, tenants et aboutissants du marigot mondialiste. Marigot dont la force unique est de nous focaliser obsessionnellement depuis plus deux ans sur une folie barbare.
— Il ne faudrait pas s’étonner d’entendre les media du totalitarisme actuel non seulement accuser les « non-vaccinés » de tous les maux (et de tous les mots) mais — en ce monde totalement inversé qui a perdu toute valeur et tout repère — accuser les « devins » « complotistes » d’être les véritables responsables du désastre et instigateurs de la Bête de l’obscurantisme techno-scientiste.

— Si les « non à jour » du covidisme (de plus en plus de monde) ne sont plus des citoyens, ils devraient automatiquement être rayés des registres des impôts, non ?! »
— En attendant : aucune grève de la Pensée, de la Raison, ni de l’Intelligence du côté des Résistants.

***

#JeSoutiensDjokovic !

Stop à la folie covidiste !

POUR INFO ENCORE

Je ne commente pas sur les causes possibles de sa mort dont j’ignore tout (sauf qu’il serait tombé accidentellement d’un balcon), et je retiens ici son message

Faut-il en (sou)rire

Florian Philippot@f_philippot·Herald Scotland : « La probabilité d’aller à l’hôpital pour covid est désormais supérieure chez les double-vaccinés par rapport aux non-vaccinés » en Écosse ! « Que se passe-t-il ? » lancent les autorités. Il se passe qu’on nous a gravement menti !

IN MEMORIAM STEPHANE BLET

9 mars 1969, Paris ; 7 janvier 2022, Genève ; pianiste concertiste, compositeur et… polémiste « non conformiste ».

Joue Satie

Gymnopédie n° 1 : LENT ET DOULOUREUX

JE TE VEUX

Gnosienne n° 2 : AVEC ETONNEMENT

Bravo les Bulgares

POUR INFO : DU LOURD

Sujet :Le complot est révélé

ça avance, et ça confirme les hypothèses complotistes, même au-delà, donc (?)

épidémie programmée ? «  »vaccination » » programmée ?

🔥Enorme fuite de documents de la DARPA (département de la défense du Pentagone) obtenues par ProjectVeritas.

3 infos:

1) « SARS-Cov2 est un vaccin recombinant OU SON virus précurseur. C’est une chimère synthétique de protéine spike modifiée par EcoHealth Alliance (lié à Fauci), les détails dans un rapport de 2018

2) Les « vaccins » génétiques ne marchent pas bien […] L’ARN messager fait produire des protéines Spike directement dans le sang, où elles se diffusent et produisent le MÊME ORAGE IMMUNITAIRE (que du virus). Plusieurs docteurs ont identifié que les réactions des vaccins sont un miroir des symptômes de la maladie, ce qui corrobore la nature synthétique des protéines Spike.
La personne injectée n’a pas de protection contre l’entrée dans son sang, mais son nez le protège lors de l’infection naturelle.

3) « L’ivermectine est identifiée comme curative en avril 2020, réduit la réplication virale, module la réponse immunitaire. L’hydroxychloroquine (aussi curative depuis 2020) inhibe le virus ».

C’est un petit bal musette

chanté par Fréhel


Près de Paris, au bord de la Seine,
Sont d´ gais endroits où l´on se promène
On met ses beaux atours
Faut être chic quand viennent les beaux jours
Et puis peut-on jamais savoir
Ce qui s´ passera le soir?
En s´ baladant, on voit une guinguette
Où dans la semaine les rouliers s´arrêtent
On y entend un orchestre poussif
Un accordéon plaintif

C´est un petit bal musette
C´est un très gentil caboulot
Où dansent les midinettes
Chaque dimanche, au bord de l´eau
Un vieux saxo nostalgique

Soupire encore une java
Et toujours sur cette musique
On tourne, on tourne à petit pas!
On s´ balance sur l´escarpolette
Et ça fait crier les fillettes!
Dans le petit bal musette
Dans le très gentil caboulot
Un peu partout, l´amour guette
On est si bien au bord de l´eau!

Toute la journée, les gars, les fillettes
Boivent, en dansant, des tas de canettes
Comme le soleil est chaud
De jolis petits coins de peau
Se font voir soudain sans pudeur
Pardon, c´est la chaleur!
Sous la tonnelle, on voit la patronne
C´est, sans mentir, une jolie personne

Qui, loin des yeux de son mari jaloux,
Au violon donne rendez-vous!

C´est un petit bal musette
C´est un très gentil caboulot
Où dansent les midinettes
Chaque dimanche au bord de l´eau!
On accompagne les danses
D´un refrain qui vient des faubourgs
Et l´on transpire en cadence
Tout ça, c´est d´ la faute à l´amour!


Sous l´œil d´un agent redoutable
On peut s´ biser à chaque table
Dans le petit bal musette
Dans le très gentil caboulot
Dans tous les coins l´amour guette
On est si bien au bord de l´eau! (bis)

Le Sénat votera-t-il un passe contraire à l’état des connaissances selon les dernières déclaration de l’OMS ?

Le Sénat votera-t-il un pass contraire à l’état des connaissances selon les dernières déclaration de l’OMS ? Voir en ligne

Le Sénat votera-t-il un pass contraire à l’état des connaissances selon les dernières déclaration de l’OMS ? Jean-Pierre,
  La recommandation claire que vient d’émettre l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) accable désormais tout projet de “pass vaccinal” qui serait adopté. Nous aurons fait notre possible pour en informer nos Sénateurs : L’OMS vient de déclarer qu’en l’état des connaissance scientifiques “une stratégie de vaccination basée sur des rappels répétés des premiers vaccins a peu de chances d’être appropriée ou viable(OMS, mardi 11 janvier 2022, source ici en anglais, traduction automatique ici). Cette conclusion officielle fige le projet de pass vaccinal, dont le but était de faire administrer le plus possible de ces rappels vaccinaux, avec un intervalle même réduit à quatre mois entre deux injections. Le projet de pass vaccinal est donc contraire à l’état de la science tel que reconnu officiellement par l’OMS depuis hier. Cette alerte de l’OMS n’est pas isolée, elle est au contraire confirmée par l’Agence Européenne du Médicament (EMA) qui recommande, depuis hier également : “Les pays devraient plutôt commencer à penser à espacer les rappels à des intervalles plus longs et à les administrer au début de l’hiver, comme le vaccin contre la grippe” (source ici). Le Sénat s’apprête ainsi à adopter une loi contraire aux dernières conclusions de l’OMS et de l’Agence Européenne du Médicament. Nul grief n’en sera fait à nos Sénateurs pour leur travail passé, y compris en Commission, car ces conclusions scientifiques ne sont connues que depuis hier. Mais aujourd’hui, les Sénateurs ne peuvent plus ignorer ce fait et devraient, à tout le moins, suspendre leurs travaux sans succomber aux coups de peur assénés par le Gouvernement sur la vitesse d’Omicron, là où l’OMS comme l’EMA y voit un bénéfice pour l’immunité collective.   Que décidera chacun de nos Sénateurs et Sénatrices, en surmontant toute éventuelle discipline de parti ?   À ce stade, nous nous en remettons à leur sagesse.
1. Cliquez ici pour voir le Communiqué de l’OMS
(en anglais)…

2. Cliquez ici pour voir une traduction (automatique)…



Voir l'article de 20 minutes
5. Voir l’article de 20 minutes…

Le projet DejaVu n’est pas une simple pétition Ce sont aussi des actions en justice Nos actions collectives interviennent dans le cadre d’un procédé légaliste mais innovant pour lutter contre les risques liberticides causés dans le cadre des lois sanitaires. Si vous faites partie des inscrits à l’action « Agir pour nos Libertés« , vous recevrez par ailleurs nos emails pour le lancement des actions collectives. Mais avant toute autre chose, nous avons souhaitons donner aux Parlementaires toutes les chances pour combattre en amont un projet liberticide non fondé sur l’état de la science c’est-à-dire, en droit, ni nécessaire, ni justifié, ni proportionné.
6. Cliquez ici pour voir le nouveau
nombre de pétitionnaires sur DejaVu…

Voir l'illustration sur l'action DejaVu

Le Sénat votera-t-il un pass contraire à l’état des connaissances selon les dernières déclaration de l’OMS ? Information proposée par la SARL LEXPRECIA, Maître Arnaud Durand,
Avocat au Barreau de Paris, 33 rue du Petit Musc, 75004 Paris, France.

TOUT FOUT LE CAMP

DAMIA
Tout fout le camp (1939) paroles de Juel, Raymond Asso


Nous sommes maîtres de la terre
Nous nous croyons des presque Dieu
Et pan ! le nez dans la poussière
Qu’est-ce que nous sommes : Des pouilleux

[Refrain] :
Et là-haut les oiseaux
Qui nous voient tout petit, si petits
Tournent, tournent sur nous
Et crient : Au fou ! au fou !

Nous nageons tous dans la bêtise
Et l’on invente des drapeaux
On met des couleurs aux chemises
Sous la chemise y a la peau

[Refrain]

Ecoutez le monde en folie
Vive la mort, vive la fin
Pas un ne crie vive la vie
Nous sommes tous des assassins

[Refrain]

Et toute la terre qui gronde
Bonne saison pour les volcans
On va faire sauter le monde
Cramponnez-vous, tout fout l’camp !

Et là-haut les corbeaux
Qui nous voient tout petit, si petits
Tournent comme des fous
Et crient : A nous ! A nous !

La vie pourrait être si belle
Si l’on voulait vivre d’abord
Pourquoi se creuser la cervelle
Quand y a du bon soleil dehors !


La vénérable Communauté catholique Sant’Egidio se transforme en propagandiste de la vaccination des enfants contre le COVID

https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/01/12/la-venerable-communaute-santegidio-se-transforme-en-propagandiste-de-la-vaccination-des-enfants-contre-le-covid/?utm_source=mailpoet&utm_medium=email&utm_campaign=les-derniers-articles-du-courrier-des-strateges_164parEdouard Husson

  • 12 janvier 2022


Créée en 1968, la Communauté Sant’Egidio a longtemps été acclamée pour son engagement en faveur de la paix et sa lutte contre la pauvreté. Force est de constater que cette association de laïcs catholiques engagés trahit aujourd’hui sa mission. Dimanche 9 janvier, la Communauté organisait à Rome une journée en faveur de la vaccination des enfants ! Peut-on imaginer pire trahison des principes évangéliques que la Communauté s’est engagée à servir?

“Je me vaccine parce que je vous aime” (l’expression italienne “je vous veux du bien” a un sens très fort)! 

Tel est le slogan que la Communauté Sant’Egidio avait retenu pour une journée Portes Ouvertes, dimanche 9 janvier 2022, destinée à la vaccination des enfants ! 

Laissons parler la Communauté elle-même:  

“Tout au long de la journée, de 9 h à 19 h, au centre de vaccination “des invisibles” de la Communauté de Sant’Egidio – où depuis juillet dernier ont été effectuées plus de 15.000 vaccinations de sans abri, d’immigrants et d’autres personnes qui, pour diverses raisons, risquaient de rester en dehors de la campagne de vaccination – des doses de vaccin seront administrées à 400 enfants âgés de 5 à 11 ans, dont beaucoup, italiens et étrangers, qui fréquentent les Ecoles de Paix de Sant’Egidio dans la banlieue romaine.

À l’entrée de la via dei Fienaroli 13 (Trastevere), les très jeunes seront accompagnés à l’intérieur de la structure de l’hôpital San Gallicano, où ils recevront un autocollant et assisteront à un court spectacle de divertissement pendant que les parents rempliront les formulaires d’inscription. Ensuite, ils seront accompagnés jusqu’au centre, où, avant d’être vaccinés, ils pourront choisir un jouet qui leur sera donné. Après la vaccination, l’animation se poursuivra pendant les 20 minutes du temps d’observation. Avant de partir, les enfants recevront également une chaussette de la befana, un autocollant souvenir et un “certificat de courage” qui dit “Je me suis fait vacciner parce que je t’aime!”, dont il faut être fier parce que vous avez choisi de vous protéger et de protéger les autres (grands-parents, parents, adultes en général)“.

Cette vénérable Communauté se met au service du choix vaccinal du Pape François

Depuis sa création en 1968 durant le pontificat du pape Saint Paul VI, l’association de laïcs Sant’Egidio, qui compte aujourd’hui 60 000 fidèles catholiques engagés dans 74 pays, a joué un rôle important auprès des papes. C’est par exemple elle qui organise les rencontres interreligieuses pour la paix, dont la plus célèbre, la première, se déroula à Assise en présence du Pape Saint Jean-Paul II en 1986.  

Les papes ont particulièrement apprécié l’engagement de la Communauté Sant’Egidio pour la paix. Sous l’impulsion d’Andrea Riccardi, l’un des fondateurs, la Communauté a même développé une méthode originale de résolution des conflits, qui a montré son efficacité, par exemple pour sortir de la guerre civile algérienne. 

La consécration, sur le plan temporel, est venue lorsqu’Andrea Riccardi est entré, en 2011, dans le gouvernement Monti, comme ministre de la Coopération Internationale et de l’Intégration. 

Certains trouveront donc peu surprenant que la Communauté Sant’Egidio s’engage, comme elle le fait aujourd’hui, pour la vaccination. 

+ N’est-ce pas le Pape François qui, le premier, a expliqué, que le vaccination est “un acte d’amour”? 

+ Ne peut-on pas comprendre que la communauté Sant’Egidio se préoccupe que les plus pauvres et les plus vulnérables à Rome ou ailleurs aient accès à la vaccination?  

Pourquoi la Communauté Sant’Egidio trahit les principes qui la fondent

Pourtant, il y a sept raisons qui devraient détourner la Communauté Sant’Egidio de devenir un agent actif de la vaccination généralisée contre le COVID: 

+ Un catholique n’a pas à suivre le Pape sur un sujet médical. L’infaillibilité pontificale ne concerne que la foi et la doctrine morale, non un choix de politique sanitaire. 

+ La vaccination contre le COVID-19 est encore expérimentale. (i) Il est pour le moins imprudent (et l’Eglise prône toujours la prudence) de s’engager pour des produits pharmaceutiques qui ne sont pas encore éprouvés (pour la vaccination des enfants, les tests iront jusqu’en 2026). (ii) En outre, les Principes du Droit interdisent, explicitement depuis le Code de Nuremberg, de rendre obligatoire un traitement médical expérimental.  

+ Il y a de nombreux effets secondaires des vaccins contre le COVID-19 utilisés au sein de l’Union Européenne. De nombreuses voix médicales et scientifiques ont appelé à la prudence, à commencer par les 15 000 signataires de  la Déclaration de Rome sur le COVID

+ de l’avis de très nombreux médecins et scientifiques, la vaccination des enfants n’a aucun rôle protecteur pour eux et, vu le manque de mise au point des vaccins, elle est même dangereuse pour leur santé

+ Les politiques visant à la vaccination généralisée conduisent à un recul des libertés et la mise en place, dans de nombreux pays, d’une véritable tyrannie sanitaire (que j’appelle le fascisme gris). Il est pour le moins curieux qu’une Communauté qui a fréquenté les papes Paul VI, Jean-Paul II, Benoît XVI, soit à ce point insensible au recul des libertés auquel nous assistons dans un certain nombre de pays du monde et à l’émergence d’une véritable ségrégation des non-vaccinés dans certains pays. 

+ Il est surprenant qu’une association engagée comme elle l’est contre la pauvreté prenne parti pour Big Pharma dans le débat mondial sur l’avenir des politiques de santé: investissements de milliards de dollars dans la recherche aléatoires de molécules toujours nouvelles et conduisant à des prix du médicament inabordables pour les pays pauvres; ou bien la réutilisation intelligente de molécules existantes et la logique des médicaments génériques

+ Il est curieux que le biographe de Saint Jean-Paul II qu’est Andrea Riccardi ne discerne pas dans ce que nous vivons la réalisation de l’analyse prophétique du pape polonais devant les Nations-Unies en 1995: l’hyperindividualisme sans garde-fous, avait-il lancé, finirait en culture de la peur. 

Pour ces sept motifs, nous n’hésiterons pas à dire que la Communauté Sant’Egidio trahit les principes sur lesquels elle est fondée. Le devoir d’un catholique, dans le monde du Great Reset, est, avant tout de protéger les enfants et de s’engager, comme les résistants chrétiens  au communisme des années 1980,  au côté de tous les hommes de bonne volonté, au service de la liberté et de la dignité humaine. Il est temps de se ressaisir ! 

RAOULT

GRANDE MESSAGE D’ESPOIR

POUR INFO ENCORE

POUR INFO ENCORE

EN ATTENDANT L’HISTOIRE DE MACRONESCU, L’ESCROC SOCIOPATHE


C’est l’histoire de Sadi Carnot.*
Ce personnage sorti tout droit de l’École polytechnique et de l’École nationale des ponts et chaussées (dont il est major de promotion), devient ingénieur en Haute-Savoie.
« Républicain « modéré », franc-maçon attesté, il sera bientôt député, préfet… En fin d’année 1887, suite aux scandales des décorations, l’un des nombreux scandales d’une bourgeoisie pourrie et putride au pouvoir, et alors même que le scandale de Panama, entre autres choses éclate au grand jour, que le boulangisme vit ses grandes heures, ainsi que l’antiparlementarisme, Carnot arrive à se faire élire président de la raie-publique avec les voies de la « gauche » (autre nom des républicains modérés).
L’État est en situation de chienlit totale. À quelques mois de la fin de sa présidence, alors que Carnot a refusé la grâce à plusieurs figures du mouvement anarchiste (Ravachol, Vaillant, Henry) suite à divers attentats, et alors que des lois ignobles mettant au banc de la société tout individu ou toute association suspectée d’anarchisme, sont votées, Sadi Carnot est mortellement poignardé par l’anarchiste italien Sante Geronimo Caserio au cours d’un déplacement officiel à Lyon. Caserio y perdra la tête. Et des années de répressions populaires des grèves ouvrières se feront jour. Le tout bien manipulé autour de l’Affaire Dreyfus et des lois de séparation de l’Église et de l’État.

  • Sadi Carnot, et non pas Sadique Arnaud ! Bien que …

IMPORTANT

Des infos importantes pendant l’examen au SénatVoir en ligne
Des infos importantes pendant l’examen au SénatBonjour Jean-Pierre,
 Le projet de loi sur le Pass vaccinal est débattu cet après-midi devant le Sénat (direct ici). Le rapporteur Philippe BAS vient d’y dénoncer “Un contexte d’instrumentalisation politique de la lutte contre le Covid-19 par [le Gouvernement]”. Voici quelques informations importantes à cette occasion. 1. 77,9% des personnes infectées par Omicron étaient vaccinées, selon l’équivalent allemand – en partie – de la Haute Autorité de Santé (HAS), à savoir l’Institut Robert Koch.L’Institut refuse d’en tirer des conclusions scientifiques. Mais à l’évidence, les promesses d’efficacité des vaccins Covid-19 ne sont pas au rendez-vous, voire sont peut-être négatives.
1. Voir l’article sur RT…2. 55 ans, c’est le temps que comptait prendre la FDA (l’agence américaine du médicament) pour publier les données d’autorisation de l’injection la plus vendue au Monde contre la Covid-19, au rythme de seulement 17 pages par jour.Un tribunal fédéral américain vient de condamner la FDA à communiquer 55.000 pages par mois, soit une publication des 329.000 pages du dossier d’autorisation de mise sur le marché américaine en six mois :2. Voir l’article du Média en 4-4-2…3. Le Président du Sénat souhaite au moins empêcher le pass vaccinal d’être permanent, en se basant sur le nombre d’hospitalisations et non sur le nombre de tests positifs. Lorsqu’il y aurait moins de 10.000 hospitalisations, le pass vaccinal serait automatiquement suspendu :3. Voir l’article de France Info…4. La pétition “Respect de la résolution européenne 2361 du 27 janvier 2021” sur la vaccination non-obligatoire et la non-discrimination, déposée sur le site de l’Assemblée Nationale est sur le point de devenir la plus importante pétition en cours. Devant le texte “Trier les pétitions”, cliquez sur “Les plus soutenues”. Si vous ne l’avez pas encore fait, soutenez cette pétition :Voir les Pétitions sur le site de l'Assemblée Nationale4. Voir et soutenir la Pétition déposée
sur le Site de l’Assemblée Nationale…
Une fois sur le site des Pétitions de l’Assemblée Nationale,
devant le texte “Trier les pétitions”, cliquez sur “Les plus soutenues”. 5. Les coordonnées des Sénateurs, si vous souhaitez leur écrire tant qu’il est encore temps, sont disponibles ici. Pensez au 5 points d’alerte dans l’avis de la Défenseure des droits.5. Voir les coordonnées
des Sénateurs…
Le projet DejaVu n’est pas une simple pétitionCe sont aussi des actions en justiceNos actions collectives interviennent dans le cadre d’un procédé légaliste mais innovant pour lutter contre les risques liberticides causés dans le cadre du projet de “loi sanitaire”.Si vous faites partie des inscrits à l’action « Agir pour nos Libertés« , vous recevrez par ailleurs nos emails pour le lancement des actions collectives.
6. Cliquez ici pour voir le nouveau
nombre de pétitionnaires sur DejaVu…
Des infos importantes pendant l’examen au SénatInformation proposée par la SARL LEXPRECIA, Maître Arnaud Durand,
Avocat au Barreau de Paris, 33 rue du Petit Musc, 75004 Paris, France.

@f_philippot

La presse espagnole titre sur « le suicide, l’épidémie silencieuse » : 2020 année record du nombre de suicides en Espagne. Il fait « plus de morts que le covid chez les moins de 50 ans ». Doublement du nombre de suicides chez les moins de 15 ans ! Voilà c’est ça le covidisme !

9:26 PM · 10 janv. 2022·Twitter for iPhone

STATISTIQUES BRUTES

https://fr.statista.com/infographie/26184/bilan-victimes-pandemies-par-rapport-population-mondiale/

1 on parle depuis quel temps d’une flambée de l’énergie, tout semble « bien » organisé pour finir de nous mettre à plat.

2 on na va pas pouvoir échapper à la violence, il n’y a que ça qu’ils comprennent. Cela peut arriver n’importe quand maintenant.

Attention, la colère murit depuis un quinquennat ! Certains n’auront aucune pitié. C’est eux ou Nous !

DESTITUTION

https://www.leslignesbougent.org/petitions/petition-pour-la-destitution-du-president-macron-5576/#formulaire

*

https://inscription.juste-milieu.fr/pour-destitution-macron/?source=NPA231800003&utm_source=youtube&utm_medium=social&utm_campaign=NPA231800003

Florian Philippot@f_philippot·Sur Cnews le Pr #Raoult parle de « religion » vaccinale et de ses « missionnaires ». Flèche vers la droite Il a raison, plus aucune science ni raison là-dedans, mais un obscurantisme sectaire !

Belgique France… même combat.

Courriel privé

Cher maître en histoire, professeur émérite d’histoire-géographie, syndiqué de l’École Émancipée (sic), tintinophile distingué, c’est en tant qu’anar à tes heures et membre actif de l’association Méridienne que je ne suis pas sans relever et quelque peu m’étonner que ton association a décidé de pratiquer l’apartheid ;

Par exemple lors des « Journées du Patrimoine les 18 et 19 septembre 2021 » « Cette année, pour participer aux Journées du Patrimoine, il faudra présenter son passe sanitaire. Depuis début août, celui-ci est en effet obligatoire pour tous les évènements culturels organisés dans l’espace public ou dans un lieu ouvert au public et susceptibles de donner lieu à un contrôle de l’accès des personnes. Les Journées du Patrimoine rentrent donc dans ces critères, y compris les lieux à visiter en plein air. Le contrôle du pass sanitaire est imposé à tous les visiteurs âgés de plus de 18 ans. » Etc (les gazettes).


Par exemple, lors de « la Fête de la Science des 8, 9 et 10 octobre 2021 » Évènement comique s’il en a été, ou plus exactement grotesque puisqu’il entendait « favoriser le partage de savoirs et les échanges entre les chercheurs et les citoyens » Mais pas sur les sujets présents qui fâchent. « Valoriser le travail de la communauté scientifique » Vraiment toute la communauté ou une partie seulement ? « Faciliter l’accès à une information scientifique de qualité ». Tiens, donc ! Même sur les sujets brûlants ? « Permettre à chacun de mieux s’approprier les enjeux des évolutions scientifiques et ainsi favoriser une participation active au débat public. » Quel débat public ?!!! Absence de débat public depuis deux ans ! Silence total sur les enjeux financiers et la corruption généralisée  de la corona-folie et du covidisme barbare !

Cela dit, je ne suis nullement surpris par les mensonges officiels, les déliquescences scientistes contemporaines, en particulier par la bêtise crasse pour ne pas dire l’obscurantisme des écolos-fachos (qui semblent avoir perdu toute notion de raison, de mesure et de principe de précaution !) et du milieu pseudo-anar « officiel » ou « périphérique », avec un Onfray, « rebelle » de la téloche, et une FA tous partisans de la « vaccination » obligatoire (voire de la « vaccination » des enfants », les salauds ou de la « vaccination » des Africains qui s’en passent très bien grâce aux traitements contre la malaria endémique). Et bien sûr de l’apartheid. (Sans oublier les Black Blocs, ordures du mondialisme qui entretiennent un peu plus le chaos).

Bien évidemment, je ne vais pas manquer l’occasion de faire la réclame, sur Internet de l’association Méridienne. Elle le mérite !

En attendant, je renvoie, parmi bien d’autres possibles, à ce texte : https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_portant_statut_des_Juifs.

J.P. FLEURY

Courriel privé

Cher président et licencié en Histoire,

Que je te raconte ça.

C’est l’histoire d’un mec, anar et tout (du moins se réclamait-il de l’anarchisme politique il y a peu d’années encore dans une feuille de chou stalinienne, je l’ai lu), enfin anar comme Onfray petit prof de philo, le rebelle officiel de la téloche partisan de la « vaccination » obligatoire, comme Dany-la-braguette le déchet mondialiste qu’on ne présente plus, ou encore comme Bricmont le physicien belge, pourtant auteur autrefois avec Alan Sokal des Impostures intellectuelles et maintenant, lui aussi, partisan de la « vaccination » obligatoire ;

C’est l’histoire d’un mec, libertaire comme on l’est à la Fédération Anarchiste, ersatz d’esprit critique (malheureusement, ce n’est pas d’hier) englué dans l’obscurantisme « progressiste » et la déliquescence « anti-fasciste », autrement dit dans le « fascisme anti-fasciste » qui approuve et encourage les mesures liberticides du mondialiste néo-fasciste Moncon ;

C’est l’histoire d’un mec qui diffuse des films dits « d’art et d’essai », dont des films sur la Catalogne révolutionnaire d’autrefois ; et qui accepte, comme la plupart des cultureux déglingués de la dégénérescence de la civilisation, de pratiquer l’apartheid. L’apartheid « culturel », dans son cas.

En ce temps d’inversion totale des valeurs, les masques tombent, et bizarrement tout en restant en place du côté des grands et petits esprits totalitaires du quotidien qui se font une joie d’afficher leur conformisme, leur covidisme, leur bêtise (y compris même chez des pseudo-médecins, pseudo-savants et pseudo-universitaires et myriades de corrompus, obtus, irrationnels) par ce masque grotesque.

Pire encore, je me suis laissé dire que les festivals de cinéma (le dernier à Cannes par exemple, tout le monde a pu le constater) et autres du genre Rencontres Cinématographiques Internationales de Cerbère-Portbou et Cinémaginaire à « pass sanitaire obligatoire » (sic) — hormis la discrimination à l’entrée, du moins pour le simple spectateur anonyme — s’en tapent des mesures réservées aux gueux et autres Gilets Jaunes.

Personnellement, je n’ai pas changé de mots d’ordre : « No Pasaran ! » Et « Rendre la honte encore plus honteuse en la livrant à la publicité »… Et ceci sur Internet, bien entendu. Honte abyssale face à une décrépitude intellectuelle, mentale, morale encore pire à gauche qu’à droite. Si on peut encore parler de gauche et de droite dans ce marigot innommable.

Je ne sais pas où l’anar que j’ai connu autrefois en est rendu dans le comptage de ses « vaccinations » mais je lui souhaite de ne pas en manquer une seule s’il veut continuer de faire fonctionner les « culs à l’air codes ».

J.-P. Fleury

Pour rappel historique : le premier statut des Juifs, datant du 3 octobre 1940

JOYEUX NOËL — Le passe vaccinal, une mesure de ségrégation que même Vichy n’avait pas osée

On a entendu Olivier Véran expliquer sans vergogne que le passe vaccinal était une forme « discrète » d’obligation vaccinale, bien plus efficace que l’obligation elle-même car elle atteint directement les non-vaccinés dans leur vie quotidienne. On apprend aussi incidemment que le gouvernement passera par un amendement parlementaire pour imposer le passe sanitaire dans les entreprises. Beaucoup ont comparé ces dispositions aux mesures d’exclusion des Juifs de certaines professions adoptées par Vichy… à cette différence près que Vichy n’avait jamais osé aller aussi loin dans la ségrégation entre Français.

Le passe vaccinal pour la vie quotidienne, et le passe sanitaire en entreprise, devraient constituer d’importants traumatismes dans la société française, dont les bons élèves de la mondialisation que sont Emmanuel Macron et Olivier Véran sous-estiment la portée, avec leur mentalité d’apprentis sorciers. Même des vaccinés chevillés au corps prennent désormais fait et cause contre une mesure tombée du ciel avec des raisons qui paraissent douteuses à tout le monde. 

Le passe vaccinal en ordre dispersé

Nous avons eu l’occasion hier de dire combien l’introduction du passe vaccinal était désordonnée et douloureuse pour le gouvernement. Nous avons aussi souligné son rôle de fumigène pour dissimuler la gravité de la situation économique. 

On a appris avant-hier que le gouvernement n’introduirait finalement pas le passe sanitaire en entreprise dans le projet de loi, mais qu’il laisserait des députés complices le proposer par le biais d’un amendement parlementaire

Cette mécanique est bien connue : elle évite une étude d’impact préalable qui écrirait noir sur blanc que le gouvernement veut imposer cette mesure envers et contre tout, et d’abord contre des partenaires sociaux pourtant très peu virulents, et tous acquis à la cause de la vaccination. 

Elle est au demeurant toxique pour la représentation nationale : elle souligne que les députés ne sont que des pantins entre les mains du chef de parti qui les investit aux élections. Je crois savoir que beaucoup s’en souviendront le moment venu. 

Reste qu’un projet de loi de cette importance cruciale pour les libertés républicaines présenté en Conseil des Ministres entre Noël et Nouvel An, avec l’intention affichée de le durcir sans respecter les procédures habituelles fait sévèrement tache dans le paysage macroniste. 

Pas sûr que tout cela lui soit très favorable. 

Même Vichy et Pétain n’avaient pas osé

On remarquera que la ségrégation anti-vaccinés va crescendo depuis cet été, et qu’elle est désormais beaucoup plus dur que ce que Vichy et Pétain avaient osé vis-à-vis des Juifs.

Ainsi, depuis cet été, 3 millions de soignants sont obligés de se faire vacciner, sous peine d’être interdits d’exercer, et 2 millions de salariés sont obligés de présenter quotidiennement un passe sanitaire pour aller travailler. 

En étendant le passe sanitaire aux 16 millions de salariés restants par l’intermédiaire d’un amendement parlementaire, le gouvernement choisit une mesure d’apartheid plus dure que l’exclusion des Juifs sous Pétain. 

Rappelons en effet que le premier statut des Juifs, datant du 3 octobre 1940, avait “simplement” exclu les Juifs de certaines fonctions, avec des limites substantielles. 

Voici le texte qui avait été promulgué à l’époque et qui disait ceci :

Article 1 : Est regardé comme juif, pour l’application de la présente loi, toute personne issue de trois grands-parents de race juive ou de deux grands-parents de la même race, si son conjoint lui-même est juif.

Article 2 : L’accès et l’exercice des fonctions publiques et mandats énumérés ci-après sont interdits aux juifs : 1. Chef de l’État, membre du Gouvernement, conseil d’État, conseil de l’ordre national de la Légion d’honneur, cour de cassation, cour des comptes, corps des mines, corps des ponts et chaussées, inspection générale des finances, cours d’appel, tribunaux de première instance, justices de paix, toutes juridictions d’ordre professionnel et toutes assemblées issues de l’élection. 2. Agents relevant du département des affaires étrangères, secrétaires généraux des départements ministériels, directeurs généraux, directeurs des administrations centrales des ministères, préfets, sous-préfets, secrétaires généraux des préfectures, inspecteurs généraux des services administratifs au ministère de l’intérieur, fonctionnaires de tous grades attachés à tous services de police. 3. Résidents généraux, gouverneurs généraux, gouverneurs et secrétaires généraux des colonies, inspecteurs des colonies. 4. Membres des corps enseignants. 5. Officiers des armées de terre, de mer et de l’air. 6. Administrateurs, directeurs, secrétaires généraux dans les entreprises bénéficiaires de concessions ou de subventions accordées par une collectivité publique, postes à la nomination du Gouvernement dans les entreprises d’intérêt général.

Article 3 : L’accès et l’exercice de toutes les fonctions publiques autres que celles énumérées à l’article 2 ne sont ouverts aux Juifs que s’ils peuvent exciper [alléguer comme exception] de l’une des conditions suivantes : a- : Être titulaire de la carte de combattant 1914-1918 ou avoir été cité au cours de la campagne 1914-1918 ; b- : Avoir été cité à l’ordre du jour au cours de la campagne 1939-1940 ; c- : Être décoré de la Légion d’honneur à titre militaire ou de la médaille militaire.

Article 4 : L’accès et l’exercice des professions libérales, des professions libres, des fonctions dévolues aux officiers ministériels et à tous auxiliaires de la justice sont permis aux juifs, à moins que des règlements d’administration publique n’aient fixé pour eux une proportion déterminée. Dans ce cas, les mêmes règlements détermineront les conditions dans lesquelles aura lieu l’élimination des juifs en surnombre.

Article 5 : Les juifs ne pourront, sans condition ni réserve, exercer l’une quelconque des professions suivantes : Directeurs, gérants, rédacteurs de journaux, revues, agences ou périodiques, à l’exception de publications de caractère strictement scientifique. Directeurs, administrateurs, gérants d’entreprises ayant pour objet la fabrication, l’impression, la distribution, la présentation de films cinématographiques; metteurs en scène et directeurs de prises de vues, compositeurs de scénarios, directeurs, administrateurs, gérants de salles de théâtres ou de cinématographie, entrepreneurs de spectacles, directeurs, administrateurs, gérants de toutes entreprises se rapportant à la radiodiffusion. Des règlements d’administration publique fixeront, pour chaque catégorie, les conditions dans lesquelles les autorités publiques pourront s’assurer du respect, par les intéressés, des interdictions prononcées au présent article, ainsi que les sanctions attachées à ces interdictions.

Article 6 :- En aucun cas, les juifs ne peuvent faire partie des organismes chargés de représenter les professions visées aux articles 4 et 5 de la présente loi ou d’en assurer la discipline.

Article 7 : Les fonctionnaires juifs visés aux articles 2 et 3 cesseront d’exercer leurs fonctions dans les deux mois qui suivront la promulgation de la présente loi. Ils seront admis à faire valoir leurs droits à la retraite s’ils remplissent les conditions de durée de service ; à une retraite proportionnelle s’ils ont au moins quinze ans de service ; ceux ne pouvant exciper d’aucune de ces conditions recevront leur traitement pendant une durée qui sera fixée, pour chaque catégorie, par un règlement d’administration publique.

Article 8 : Par décret individuel pris en conseil d’État et dûment motivé, les juifs qui, dans les domaines littéraire, scientifique, artistique, ont rendu des services exceptionnels à l’État français, pourront être relevés des interdictions prévues par la présente loi. Ces décrets et les motifs qui les justifient seront publiés au Journal officiel.

On le voit, ce texte qui nous fait honte aujourd’hui prévoyait des interdictions limitées et une indemnisation pour les personnes interdites d’exercer leur emploi. 

Les lois macroniennes ne prévoient même pas d’indemnisation !

Au passage, il ne serait pas inintéressant de saisir le Conseil d’Etat sur cette rupture d’égalité, même si nous avons tous bien compris que les conseillers d’Etat d’aujourd’hui ne défendent pas mieux le droit qu’en octobre 1940. Question de culture de corps, sans doute…

Macron et les politiciens font pire que les heures les plus sombres de notre histoire

Rappeler que les lois macroniennes sont bien plus rudes que les dispositions de Vichy en matière de ségrégation antisémite n’est pas inutile. Macron et la classe politique, en particulier de gauche, n’ont jamais de mots assez durs pour dénoncer les heures les plus sombres de notre histoire sous ce régime antisémite que fut l’Etat français du maréchal. 

Macron a même eu l’effronterie d’un passage à Vichy pour dire tout le mal qu’il pensait de cette époque. 

Mais, rétrospectivement, nous nous apercevons que Vichy n’avait pas osé cette brutalité vis-à-vis de ses victimes. Et, sur le fond, Macron et les amis du passe sanitaire et du passe vaccinal ont battu des records de haine. 

Nous avons d’ailleurs souligné comment des présidents de fédération de médecins (en l’espèce Jean-Philippe Masson, président des radiologues) appelaient d’ores et déjà à affamer les non-vaccinés. Ceux qui sont indignés par cet appel à la haine peuvent participer à la campagne de shaming organisée par Rester libre ! contre ce sinistre personnage, influent au sein de l’Institut Santé de Frédéric Bizard. 

En 1944, lorsque les troupes alliées ont progressé sur le territoire national, l’épuration s’était [déjà] chargée de faire le ménage (partiel) vis-à-vis de certains abus. 

Ce petit détail historique mériterait d’être longuement médité par Macron, Véran, Masson, et autres partisans de la haine. 

MON COMMENTAIRE À L' »Appel à l’union des Français pour demander la #MotionDeCensure contre le #PasseVaccinal » D’ASSELINEAU

La motion de censure, pourquoi pas, mais il faut aller beaucoup plus loin.
Et là, Asselineau aura-t-il l’intelligence de ramasser son ego ? J’en doute.
Aura-t-il l’intelligence de se montrer dans la rue qu’il a désertée depuis des mois ? J’en doute.
On est très mal barré avec des souverainistes dont la plupart ne sont que des fantoches de salon. Asselineau en tête.
*
Je suis affligé par la connerie d’un certain nombre d’asseliniens qui trouvent bons ici dans leurs commentaires de s’en prendre à Philippot, le seul qui a retroussé ses manches depuis plus d’un an et qui appelle vainement à l’union depuis des mois et des mois. Le seul tribun et réel humaniste du souverainisme.
*
Je fais partie des gens qui ont voté pour Asselineau en 2017, mais depuis je me suis rendu compte qu’il n’était pas à la hauteur et m’en suis écarté comme une bonne partie des adhérents de l’UPR qui n’est qu’une secte. Il se plaint de ne pas progresser depuis une quinzaine d’années, mais il ne se pose jamais la question : et si c’était en grande partie de ma faute ?
Ce monsieur qui agit en gourou ne veut que des larbins autour de lui. Et si on rappelait ses affaires de harcèlements… Il devrait se faire tout petit à ce niveau.
D’ailleurs, ce n’est qu’un homme du passé qui vit dans ses rêves gaullistes d’homme providentiel (ce qu’il n’est pas du tout) et ses idées étriquées et fausses sur Philippot en particulier. Cet homme qui n’a aucun charisme est profondément jaloux. Et mesquin. Il suffit de visionner ses deux ou trois vidéos où il éructe de rage et de mépris imbécile contre Philippot, sans parler de celle où il dit ne pas vouloir manifester avec les Patriotes car on y rencontrerait des « fachos ». Il est minable.
En fait, ce qu’il veut c’est l’Union sacrée autour de sa petite personne. C’est un diviseur.
Cela dit, j’approuve malgré tout, car il faut prendre tout ce qui passe, cette initiative asselinienne, mais sans grande illusion. On a déjà vu ce que donnait son initiative pour destituer l’ordure élyséenne.

AU PIED DU MUR

COMMENTAIRE À UN ARTICLE QUASI PANÉGYRIQUE CONSACRÉ À GABRIEL COHN — LE FRÈRE AÎNÉ DE DANY-LA-BRAGUETTE — QUI VIENT DE DÉFUNTER

L’article est ici :

https://egaliteetreconciliation.fr/Mort-de-Gaby-Cohn-Bendit-libertaire-ayant-defendu-la-liberte-d-expression-de-Robert-Faurisson-66638.html

***

J’ai été élève dans le lycée où Gabriel Cohn (sans Bendit, de nationalité française) ce fumiste intégral — qui n’était pas un « combattant réformateur de l’Éducation nationale » [comme dit dans l’article], mais un glandeur de première catégorie — enseignait ou plutôt n’enseignait pas l’allemand. Je ne « faisais pas » allemand, comme on dit, mais j’ai entendu parler  de l’individu !

Je l’ai vu, avec l’arrivée de Mitterrand et l’aide des plus hautes instances de la « gauche » bobo-caviar, se lancer dans un « lycée différent » réunissant tout le ramassis des profs de son espèce, en compagnie des élèves qui ne voulaient rien foutre, entreprise de destruction du système éducatif niant la notion d’effort et de travail, dont on voit plus généralement aujourd’hui le résultat en grand, y compris dans lesdites « élites » scientifiques et médicales.

J’ai également entendu parler de ses deux enfants ; son gars est de l’autre bord, certes c’est son droit ; et sa fille, après avoir longtemps couché dans sa voiture, il y a peu d’années encore, sur les quais de Saint-Nazaire, continue de traîner son sida, son alcoolisme et sa drogue dans les rues, crachant (au sens propre, ou plutôt sale) sa misère sur les vitrines — de pharmacie en particulier. Triste état.

Alors quand je lis que Cohn l’aîné aurait été « combattant … de la sexualité (il vilipendera la « tyrannie du coït ») », je me marre, enfin façon de parler ! Demandez à sa fille ce qu’elle en pense, elle qui a tourné le dos à ses parents depuis bien longtemps. Suis-je assez clair sur le sujet ? Il ne faut pas confondre « esprit libertaire » avec « esprit libertin » si bien incarné par Tonton Dany la braguette. « La tyrannie du coït » expression qui doit être comprise dans son vrai et pire sens. Il est difficile d’en dire plus pour ne pas tomber dans la calomnie juste étayée par des suppositions logiques.

Tout votre article ne fait qu’illustrer ce bon vieux culot, ce toupet arrogant et sans honte, cette Chutzpah spécifiquement juive, religieuse ou laïque. Certes, ici encore, quand on a eu un père trotskiste et une mère sioniste, il est bien difficile d’en réchapper.

Petit détail sur la raison pour laquelle le jeune frère a très longtemps été uniquement de nationalité allemande et ne cherchait pas à devenir français : tout simplement pour échapper au service militaire.

En France on a toujours préféré les ersatz de « rebelles » et de « contestataires » aux hommes intègres. Vous feriez mieux de parler de Pierre Guillaume par exemple, que vous citez et qui lui en a bavé [misère psychologique et dénuement], pas comme « l’homme de dieu », je veux dire GBR’. Ou si vous préférez Gabriel, ou Gaby l’escroc.

Ô goyim naïfs !

***

Commentaires judicieux d’autres personnes  à ce même article :

Le 19 décembre à 17:48 par Pim

Toute la région nantaise est infestée de quadra et quinqua complètement déjantés, gauchiasseux, baba-cool issus du « lycée expérimental » (subventionné) de Saint-Nazaire. Des bataillons de p…, de plus ou moins dopés, de cultureux déglingués… On peut dire que Gaby n’a pas chômé ni démérité du lobby. En finir avec la vieille nation a toujours été son objectif. Le soutien à Faurisson relève plus d’une erreur d’appréciation alcoolique.

*

Le 19 décembre à 21:17 par knock

Le retournement de veste…une spécialité dans la profession. Intéressant l’interview ardissonienne [https://youtu.be/0kQMjT3pY-I], où à la fin il dit « je suis revenu sur le dernier point » mais sans dire pourquoi évidemment, il ne faut pas déconner non plus ! L’art de la pirouette est magistral.

*

Le 19 décembre à 21:57 par Sturmgewer

D’accord avec Pim et j’ajouterai que Gaby était comme Dany. Des provocateurs à deux balles pour faire du business. Son soutien à Faurisson confirme le confort intellectuel et matériel et protégé dans lequel il a vécu. Son héritage hébraïque était sa ligne de conduite. Il ne l’a jamais renié. Comparer Faurisson et Cohn-Bendit l’aîné, c’est tomber de bien en pis.

*

Le 20 décembre à 12:08 par Pim

Dany travaillait [sic] dans une crèche. Gaby dans son lycée expérimental. Lequel est le plus rusé ?

QUELQUES BRÈVES DU JOUR

Lu sous cette vidéo (un extrait de la manif des Patriotes de samedi dernier) :

1 —

Christina de egea

il y a 9 heures

A chaque fois que j’entends toutes ces belles valeurs j’en pleure de joie car je viens d’une famille de résistants, je suis tzigane, je sais ce qu’est la souffrance d’un peuple aujourd’hui c’est le monde entier qui est si triste et tyrannisé, de toute cette mascarade, et chaque jour je prie dieu pour redonner la foi à notre vie, avec amour et liberté, nous ne pouvons plus revivre de telles dictatures pour nos enfants c’est notre avenir et de notre bienveillance dont il s’agit 😢🙏💜 Un grand merci pour ce magnifique soutien de vraies, de belles valeurs qui est liberté 😇❤️

EXEMPLE DE LA BÊTISE

Commentaire d’un crétin :

Sebastien Joceran

il y a 2 heures

En même temps [sic] fait gaffe parce qu’avec des origines tziganes, si Philippot passe, tu risques de te retrouver dehors…

2 — DÉGUEULASSERIE MACRONISTE :

François Knoerle

il y a 14 heures

La petite dernière de BFMerde : « pour retrouver une vie normale, il faut éradiquer la population ». (Bruno Bonnell 18/12/2021,12:30). Faites passer,camarades!!

*

Cette ordure de Bruno Bonnel serait député LREM de Villeurbanne.

*

Commentaire sensé :

Patrice le sage

il y a 12 heures

Aujourd’hui député LREM à Villeurbanne et peut-être dans quelques jours pensionnaire au cimetière de Villeurbanne ? Sait-on jamais !

***

TROUVÉS AILLEURS :

TOUT NOUVEAU, TOUT BEAU : Le long de la manif des Patriotes de samedi dernier à Paris, des individus auraient balancé des objets sur des manifestants (Di Vizio dixit). Je crois que pendant la Seconde Guerre Mondiale la populace franchouillarde laissait tranquille dans les rues la « vermine à étoile jaune » (c’était l’opinion majoritaire et plus particulièrement gouvernementale). Et je ne pense pas qu’elle (la « vermine ») était privée d’hôpital. Du moins avant le virage politique qui les fit partir vers où l’on sait. Il s’agissait pour l’essentiel des petits Juifs les plus intégrés, même des convertis au catholicisme comme le poète Max Jacob, pendant que les gros Juifs friqués avaient fui depuis longtemps (déclarant officiellement la guerre au nazisme, mais uniquement à distance et sur le dos des autres, y compris de leurs coreligionnaires) et s’étaient déjà installés, pour les pires, en Palestine, ne voulant surtout pas récupérer la « basse-classe » du judaïsme. (voir un précédent article sur ce sujet).

Par un retournement spectaculaire, en ce monde abject, de totale inversion des valeurs, c’est l’esclave, de moins en moins mouton mais de plus en plus agressif, sans doute jaloux de la liberté bafouée mais courageuse des autres, qui s’exhibe et se cache derrière son masque comme le pire « facho  antifasciste, antiraciste » tandis que l’être non soumis, de vérité et de raison marche dans la rue à visage découvert.

AUTRE DÉGUEULASSERIE MACRONISTE :

Commentaire du pseudonyme (pas le courage de se nommer) « C dans l’air »  [du temps] sur « touitteur » — mais qui est peut-être le crétin urgentiste « Je suis Charlie » Pelloux — au discours du vrai facho Castex (la lumière du Gers qui a eu l’indécence de dire qu’il a été contaminé par sa fille — la pauvre, quel père indigne!) : « il n’est pas admissible que le refus de quelques millions de français de se faire vacciner mette en risque la vie de tout un pays… » :

« Je ne peux pas me faire à l’idée que cinq millions de français non-vaccinés vont bloquer le système et m’obliger à sélectionner des malades. »  

Quelques commentaires de moi :

1 – ton vaccin n’est pas un vaccin,

2 – ton vaccin est toxique, délétère, mortel ; il occasionne un tas d’effets secondaires qui peuvent être très graves,

3 — ton vaccin n’empêche nullement de choper le/la covid, bien au contraire puisqu’il affaibli ton système immunitaire,

4 — la majorité des covidés présents sont des « vaccinés » y compris en réanimation,

5 — en 2020 tu ne t’aies pas gêné pour sélectionner, laissant crever les plus vieux dans leurs mouroirs,

6 — et surtout les hospitalisations de non-« vaccinés » représentent 0,9 % des hospitalisations, et celle des « vaccinés » 1,8 % ; le problème ne serait-il pas ailleurs ? Dans les sous-effectifs causés par l’incurie des gouvernements successifs dont Castex est depuis des années le larbin docile ; dont les soignants non- « vaccinés » mis à la porte ; de politicards qui en ce moment même ferme encore des lits dans les hôpitaux, etc. ?

Et j’allais oublier : le/la covid est une sorte de grippe ni moins mortelle ni plus mortelle que les autres.

Pour faire une liste plus complète il suffit, du moins sur ce petit blog, de relire une partie des articles qui ont été postés depuis 2020.

En attendant, tous les médecins qui refusent de traiter cette maladie à sa source, avec des médicaments tout à fait efficaces et qui préconisent un « vaccin » expérimental, sont des salopards qui n’appliquent pas le Serment d’Hippocrate.

On en a connu déjà de cette espèce, mais peut-être pas à ce point de veulerie, d’irrationalité et d’incompétence (en particulier chez les plus jeunes soignants ; que sont devenues nos Universités ?!), aux États-Unis sur les Amérindiens, dans les camps de diverses nations sur les mauvais éléments, y compris dans la colonie israélienne dans les années cinquante de la part de Juifs ashkénazes expérimentateurs sur des Juifs séfarades expérimentés.

Que penser enfin d’un président de la république chargé de préserver l’unité nationale, et de ministres qui rompent sans état d’âme le serment de Liberté, d’Égalité et de Fraternité. Et organisent non seulement un apartheid, mais un climat de délation, de chasse aux sorcières. Ces parias, mais qui à la différence de l’Inde archaïque, vont devenir de moins en moins intouchables, physiquement parlant. Jusqu’au moment où il faudra évoquer la légitime défense.

Et donc, si ça continue, c’est la guerre civile et là, je ne donne pas cher des abattis de la pourriture dictatoriale et totalitaire. Qu’on se le dise.

COÛTE QUE COÛTE

Fabrice Di VIzio, avocat.

POUR INFO

Pensée du jour

Albert Jacquard (1925 — 2013) in Empreintes : Albert Jacquard, jamais sans les autres, documentaire de France 5 diffusée le 11 janvier 2008 :
« J’ai vécu la Libération comme un événement extérieur. J’ai été un passager de l’histoire. Je n’ai pas été du tout le conducteur. J’ai été très long à m’apercevoir qu’il fallait que je choisisse mon camp. J’étais dans le camp des salauds : ceux qui laissent faire et finalement attendent que toutes les choses s’arrangent. »
… S’arrangent ou pas ; empirent.

Pétition lancée par Marie-Estelle Dupont psychologue clinicienne à Paris et le Dr Martin Blachier, médecin de santé publique.

Ecoles = retour à la normale le 3 janvier 2022

Au vu des données scientifiques disponibles

– sur la circulation virale dans les différentes classes d’âge (taux de positivité supérieur chez les plus de 40 ans par rapport au moins de 12 ans),

– sur la quasi absence de formes graves de la Covid19 chez les enfants de moins de 12 ans,

– de la vaccination des enseignants qui le souhaitent avec 3 doses de vaccins ARN,

– de l’impact des mesures sanitaires en cours sur l’apprentissage et la qualité de développement de nos enfants (25% des hospitalisations des enfants sont en pédopsychiatrie, 22% de baisse de QI des enfants pendant la crise, augmentation massive des troubles anxieux, dépressifs, obsessionnels compulsifs et du comportement alimentaire,)

nous demandons à ce que les conditions de vie scolaire soient ramenées à la normale à partir du 3 janvier sans aucune condition vaccinale.

C’est à dire

– la fin du port du masque en classe et lors des activités extérieures,

– l’absence de toute forme de pression vaccinale sur les enfants ainsi que

– la fin des évictions scolaires pour les enfants positifs au covid.

Cette pétition est lancée par Marie-Estelle Dupont psychologue clinicienne à Paris et le Dr Martin Blachier, médecin de santé publique.

Pour signer, il faut aller en bas de page d’accueil.

POUR INFO :

Le Samedi Politique – Covid : 2 heures de vérité après 2 ans de mensonges !

Chaîne officielle TVLibertés
423 k abonnés
⚠️ Retrouvez l’émission intégrale ici 👉 https://rumble.com/vqyl7p-le-samedi-p…
https://rumble.com/vqyl7p-le-samedi-politique-covid-2-heures-de-vrit-aprs-2-ans-de-mensonges-.html
Pour ce dernier « Samedi Politique » de l’année 2021, Elise Blaise reçoit quatre invités prestigieux, tous scientifiques : la généticienne Alexandra Henrion-Caude, spécialiste de l’ARN, le professeur Christian Perronne, infectiologue et ancien conseiller des gouvernements en matière de santé publique, Laurent Toubiana, épidémiologiste et directeur de l’IRSAN, et Laurent Montesino, médecin réanimateur. Retrouvez également l’expertise du généticien Christian Vélot.

Au fil de ces deux heures d’émission, la stratégie du gouvernement et ses effets sont passés au crible pour expliquer pourquoi un an après le lancement de la campagne de vaccination, les pouvoirs publics et médiatiques continuent de faire peur aux Français.
Chiffres, prise en charge des patients malades du Covid, traitements, vaccination, conflits d’intérêts… tous les sujets que les médias refusent d’aborder avec honnêteté et sérieux sont traités ici, par des scientifiques et des praticiens de renom.

Une émission de TVLibertés, que vous ne verrez pas ailleurs !

Garder le contact grâce à notre chaîne officielle Telegram :
https://t.me/TVLofficiel

Retrouvez-nous sur :
https://www.tvlibertes.com/
https://www.facebook.com/tvlibertes/
https://twitter.com/tvlofficiel?lang=fr

Variations sur les propos du billet précédent :

Comme l’Amour,
La Vérité est enfant de bohème
Qui n’a jamais, jamais connu de loi.
*
Liberté des esclavagistes sociopathes
Égalité des esclaves soumis
Fraternité des manipulateurs (de moins en moins) occultes


DICTON DU JOUR

La Vérité
N’a pas besoin de loi,
Mais de temps et de foi.

Corollaire : toute « vérité d’État » inscrite dans la Loi qui implique interdits, tabous, discriminations, condamnations ne peut être qu’un mensonge ; comme est grotesque la devise inscrite aux chancelants frontons en marbre des monuments officiels.

PRÉ-ÉCHO D’UNE VISITE ATTENDUE

Conquereuillais, au-delà du vacarme, venez entendre un très beau projet pour la France !

Posté le 15 décembre 2021by LP44

Communiqué de presse d’Alain Avello
Référent Les Patriotes de Loire-Atlantique.
Membre de l’Equipe nationale et du Comité
exécutif des Patriotes.

Nous prenons acte des réactions largement irrationnelles suscitées par la venue de Florian Philippot, président des Patriotes et candidat à l’élection présidentielle, à Conquereuil (Loire-Atlantique), ce dimanche 19 décembre.

Classiquement, des éléments liés à la mouvance autodésignée « antifa » se sont mis à hurler au « fascisme » pour tenter d’empêcher, avec la tenue de notre meeting de campagne, l’expression démocratique d’un mouvement politique réunissant plus de 30 000 adhérents, en portant donc une nouvelle fois atteinte à la démocratie elle-même.
Nous observons que ces nervis, idiots utiles de l’oligarchie mondialiste, agissent comme à l’habitude en toute impunité, ce qui révèle au passage les compromissions d’un pouvoir se gardant bien, et pour cause, de prononcer la dissolution de ces groupuscules, malgré les troubles manifestes à l’ordre public qu’ils provoquent régulièrement et les exactions dont ils se rendent à l’occasion coupables.

Les agitations de ces milices extrémistes ont manifestement exercé une pression suffisante sur le Conseil municipal de Conquereuil pour que celui-ci ait cru devoir s’émouvoir, par la voix de certains de ses élus, de la tenue de notre meeting de dimanche, prétendant exorciser la « haine » et la « xénophobie » dont nous serions les vecteurs par la résolution de reverser le montant de la location de la salle à une association d’aide aux migrants…

Puisqu’il faut visiblement le préciser, nous sommes aussi sensibles que quiconque est pourvu de la plus élémentaire humanité au sort des migrants. D’ailleurs, ne dissocions-nous pas la régulation des flux migratoires, nécessaire au titre des intérêts sociaux de nos compatriotes, et le double impératif d’une politique étrangère équilibrée et d’une véritable politique de co-développement en faveur des pays d’origine, le véritable humanisme consistant à réunir solidairement les conditions pour que les populations ne soient plus acculées à l’exil.

Mais, face à des préjugés et allégations aussi stupéfiants qu’infamants, nous ne pouvons surtout que chaleureusement convier les Conquereuillais et, particulièrement, les édiles de la commune à répondre à l’invitation que nous leur adressons : qu’ils viennent participer à notre événement de dimanche ! Ils y entendront des intervenants soucieux de bien-être social et, tout particulièrement, du sort que subissent les agriculteurs du fait de la mainmise de l’Union européenne et des lobbies pseudo-écologistes ; ils entendront et rencontreront des hommes et des femmes épris de justice et de progrès social, dont le patriotisme est tout la fois positif et généreux, et pourront surtout assister au grand discours de notre candidat, Florian Philippot, qui exposera son très beau projet pour la France !

Puissent les élus de Conquereuil se hisser par-delà le vacarme, et s’honorer plutôt de ce que Florian Philippot ait fait le choix de leur commune pour y donner le premier meeting provincial de sa campagne présidentielle !

***

Alors troisième bataille de Conquereuil ou pas ? Après celles de 981 et de 992 entre les partisans du comte de Rennes et les héritiers du duc Alain Barbetorte…

RÉCLAME

Jetons dehors ceux qui nous oppressent !

Il y a près de 5 ans, Emmanuel Macron arrivait à la présidence de la République aux termes d’une campagne « sidérante ». D’un côté, un matraquage médiatique permanent en faveur du candidat du Système, de l’autre, un pouvoir sans borne des juges lancés sur ses adversaires.

Cinq ans plus tard, la France « n’a pas pensé printemps » depuis bien longtemps. L’arrivée du Covid-19 a scellé la consécration d’une descente aux enfers sur tous les plans.
Les libertés individuelles ont été bafouées comme jamais. Ceux qui naguère éructaient en slogan « mon corps mon choix » ont redoublé d’imagination pour contraindre le peuple à plier devant l’injonction vaccinale promue par des firmes pharmaceutiques multi-condamnées. Les Français doivent se soumettre à leur dose régulière sous peine d’être des parias, privés d’activités du quotidien, et même d’accès à l’hôpital.

Le régime d’Emmanuel Macron a enfermé les Français, les a assignés à résidence. Il a aussi saccagé le secret médical et le consentement libre et éclairé. La médecine et les soignants souffrent. Ils souffrent comme ont souffert nos anciens d’être isolés du monde, de leur proches, parfois même jusqu’aux confins de leur existence. Les plus jeunes sont déprimés, les suicides explosent, ils accusent de terribles retard dans leur apprentissage. Ils fabriquent un peuple d’ignares instables.
Emmanuel Macron a divisé les familles, les fratries, les générations, nos communautés.

Faire un don ici
https://www.tvlibertes.com/don?ct=t(EMAIL_CAMPAIGN_6_4_2021_17_38_COPY_01)

Grâce aux renforts de chiffres tronqués, manipulés, transformés ad nauseam, le gouvernement a sombré dans la menace, dans le chantage.
Il nous dresse, il nous flique. Il nous déshumanise. Et les médias du Système sont là comme à la première heure pour accompagner la fabrique du consentement.

Depuis son premier souffle, TVLibertés ne vous a jamais laissé tombé. Pendant les confinements, nous étions ensemble. Depuis, nous sommes toujours ensemble. Nous sommes le fer de lance de l’information juste. Nous le faisons avec honnêteté, sérieux, rigueur, loin des raccourcis et des facilités. Mais les défis à relever sont encore devant nous. La censure des géants du numérique nous contraint à toujours plus d’ingéniosité. Chaque attaque du Système nous pousse à nous réinventer et à affronter l’adversité.

Les mois qui s’annoncent seront rudes. Le pouvoir est acculé, écrasé par son incurie, ses mensonges et conflits d’intérêts. Il est sur le fil du rasoir. Mais ce qui tombe, il faut encore le pousser ! Aidez-nous à les pousser, à les jeter dehors en éveillant les consciences. Aidez-nous à diffuser nos programmes, à nous faire connaître, devenez acteurs ! Rejoignez la grande famille des donateurs de TVLibertés pour que soient défendues vos idées. Je compte sur vous.
Elise Blaise

CIRCULEZ, Y A RIEN À VOIR !

En toute logique, cela ne peut que mal finir … pour eux.

EN DES TEMPS AFFLIGEANTS — C’EST CHOUARD QUI EST EN TRAIN DE CHOIR DE SON PERCHOIR ET N’EN FINIT PAS DE DÉCHOIR

Chouard a chu. Comme d’autres avant lui style Onfray. Pitoyables « zanars » ; le second Onfray, « rebelle » de téloche, l’antifasciste illuminé grand partisan de la vaccination obligatoire, comme les guignols de la Fédération Anarchiste, les partis et les syndicats « de gauche », les trotskards et autres gauchistes et bobos écolo-fachos (Union sacrée de la ruine des gauches). Sans oublier les milices Black Blocs mondialistes « anti-populistes » et anti-Gilets-Jaunes.

Et les ectoplasmes de ce milieu qui voudraient partager la mélasse pseudo-vaccinale avec l’Afrique qui n’en a absolument pas besoin et ne réclame rien du tout ! Ou mène ledit anti-racisme…

Je ne croyais pas que j’allais connaître cette déconfiture totale, accélérée depuis deux ans, oui, de mon vivant. De l’anti-fascisme qui est devenu ouvertement fasciste, ou plus précisément totalitaire et dictatorial ; Et totalement pote avec la mac(r)onnerie et le mondialisme tant occidental que chinois. Et de la part de la quasi-totalité du milieu libertaire.

L’autre, Chouard, icône de la modération qui n’entend toucher à rien d’essentiel si ce n’est mettre son RIC à toutes les sauces, en remède miracle à tout, et tant que ça ne change rien au fond des problèmes considérables de société présents. Il me fait penser à Georges Darien cet autre libertaire indépendant (par ailleurs écrivain très sympathique) qui à la veille de la boucherie de 14 s’imaginait changer la société en se présentant en 1906 et 1912 aux élections législatives en tant que « candidat de l’Impôt Unique », en émule de l’économiste américain Henry George.

Donc, Chouard. Je le trouvais autrefois sympa, mais déjà beaucoup moins quand il s’est écrasé à propos des chambres à gaz, ou plus exactement lorsqu’il s’est quasiment excusé, pour ne pas dire mis à plat-ventre, et fait son acte de contrition pour ne pas être estampillé mou et peu radical antifasciste-antinazi-anticomplotiste-antiraciste-philosémite, etc.  face à un ayatollah de l’anti-sémitisme. Mais passons.

Il y a pire. Son programme pour l’élection présidentielle est risible tant sur la forme que sur le fond. Son programme ou plutôt celui que défend une de ses égéries.

Je résume à partir de trois domaines  et donnent des extraits de « programme » :

1 – « Comment le RIC Constituant peut-il résoudre les problématiques relatives à l’Union européenne ? »

« Aujourd’hui, seuls trois pays laissent leurs citoyens décider [sic] en matière européenne : la Suisse, l’Irlande et le Danemark. Dans ces trois pays, il est impossible de ratifier un traité sans le consentement de la population. Les Suisses sont hors UE, mais dans Schengen. Les Danois dans l’UE, mais hors zone euro. Les Irlandais sont dans l’UE, mais bénéficient de beaucoup de dérogations. [resic!] Conséquence : bien que seulement un tiers des Européens aient une bonne image de l’UE, les Irlandais et les Danois restent les deux seules populations au sein desquelles une large majorité en a une bonne image.[reresic!] Preuve [sic] que l’UE peut être appréciée à condition que les citoyens puissent s’en protéger. [resic] Pour cette raison, notre engagement pour l’Europe est d’instaurer le RIC Constituant en France. »

Conclusion aucune remise en cause de la dictature mondialo-européiste, ni quelque volonté de frexit ou de souveraineté nationale que ce soit. Et quel charabia creux.

2 – « Comment le RIC Constituant peut-il résoudre les problématiques migratoires ? »

« Or l’immigration n’est intéressante [sic] que lorsqu’elle bénéficie à tous – y compris [resic] aux personnes immigrées –, et elle ne l’est pas lorsqu’elle ne bénéficie qu’à une minorité. Aujourd’hui, les politiques d’immigration sont faites par les énarques, les entreprises et autres professions hautement diplômées. La conséquence est que ces personnes se protègent de l’immigration et soumettent les autres à la concurrence de travailleurs étrangers.La population doit donc pouvoir se protéger en matière migratoire, à travers des législations fondamentales validées à la majorité. [oui, lesquelles?] Notre engagement pour une politique migratoire juste est donc d’instaurer le RIC Constituant.

J’aime bien le: « y compris aux personnes immigrées »  ! Et l’expression : « immigration intéressante ». Misère théorique !

3 – « Comment le RIC Constituant peut-il résoudre les problématiques écologiques et environnementales ? »

Aucun citoyen n’est contre l’écologie. [cela dépend laquelle, la vraie ou la fausse ? Ou la débile ou la totalitaire ?] Les avis divergent par contre sur les moyens d’atteindre ces objectifs [quels objectifs?]et en particulier sur la répartition des coûts d’un développement plus soucieux de l’environnement. Seul un partage juste et équitable des sacrifices [sic] peut mener à un progrès écologique d’ampleur. La taxe sur les carburants qui a déclenché le mouvement des Gilets-Jaunes est l’exemple typique d’un partage injuste des sacrifices. Or le partage est juste s’il est accepté par le nombre de personnes le plus large possible. Faire de la majorité des citoyens les garants de la Constitution produit ce résultat : ce ne sera plus une poignée de parlementaires ou, pire, un président qui va décider du partage des sacrifices, mais l’ensemble des citoyens. Chaque option pourra être débattue et adoptée si soutenue par le plus grand nombre. Cela est confirmé par le nombre extrêmement élevé de progrès écologiques [ah bon où ça? et en quoi ?] validés par référendums d’initiative citoyenne à travers le monde, sans aucune contestation après que la décision a été prise. Notre engagement pour la transition écologique [quelle transition écologique ?] est donc l’instauration du RIC Constituant.

Les chouardistes qui, au final, ne veulent rien changer et surtout pas quitter l’U E, et qui reprennent tout le discours dominant, en le parfumant au RIC … sont à la limite de la niaiserie. Art de parler pour ne rien dire !  Ou pour ne rien vouloir changer sur le fond d’une société qui n’a de démocratique que le nom. Et ce ne sont pas de malheureux RIC dans le cadre de la domination capitaliste qui y changeront quoi que ce soit !

Aucun programme si ce n’est l’illusion du RIC et du débat avant un RIC ! Or, actuellement quel débat au sein de la dictature propagandiste des media ? Le récent référendum suisse sur le passe en est l’illustration parfaite.

Sur le passe, ils réclament un RIC ! Mais ne  contestent même pas le caractère totalitaire et anti-constitutionnel de ce passe !

Moi la dictature de la majorité ne m’intéresse pas plus que la dictature d’une minorité, et l’on peut même dire qu’une dictature de la majorité est pire que celle d’une minorité, et je ne suis certainement pas le premier à le dire. 

Il semble que chez les chouardistes, qui finalement me paraissent être pas mal obtus, la majorité doit pouvoir — presque en vœu pieux, ou par l’opération du Saint esprit — tout résoudre comme ça par un simple vote jugé nécessairement éclairé, réfléchi, raisonnable et équitable et non manipulé par les media de la finance internationale ni la politicaillerie de la domination bourgeoise.

Ils n’ont, semble-t-il, pas grand-chose à dire, si ce n’est sur une vague et nouvelle constitution qui serait mise en place, ou du moins, initiée par des citoyens tirés au sort, comme pour une cour d’assise.

Pas grand-chose à dire sur le partage des pouvoirs entre le législatif, l’exécutif, le judiciaire et sur la dictature financière, économique, politique, médiatique … mondialiste. Ou sur l’Union européenne et autres organismes supra-nationaux de ce genre.

BISOUNOURS OU PANTINS BOBOS ?

Le RIC ne peut se faire qu’avec, en même temps, une refonte totale des moyens d’information et des règles de l’information (pluralisme, temps de parole, plus de neutralité journalistique, etc.)

Et je crois aussi par une longue (plusieurs années) reprise en main du système éducatif, afin de faire des jeunes non pas des consommateurs à qui « on » accorde tout par faiblesse et démagogie, mais des jeunes à l’esprit ouvert, doués d’esprit critique, de bon sens et de volonté. Durs à la tâche, et non pas des zombies déculturés et illettrés tout juste aptes à se droguer aux jeux vidéos et aux téléphones portables.

Tenez voilà un titre de presse d’aujourd’hui qui résume bien la situation : Ecole: 110 milliards € par an pour “des performances médiocres”. Il fut un temps où nombre de pays enviaient notre système scolaire (l’école maternelle en particulier), ou de santé, ou de sécurité sociale, etc. Qu’en est-il de nos jours ?

Chouard, enseignant, Onfray, enseignant. Ou ex, je ne sais plus.

Rien ne se fera sans une révolution culturelle de masse. Ric ou pas. Mais est-ce encore possible ?

RÉSIGNATION ?

À regarder et écouter : odysee.com/@AgoraTVNEWS:5/resignation:2