Aller au contenu principal
Tags

UKRAINE. DIRE LA VÉRITÉ ET DIRE CE QUE L’ON VOIT EST UN CRIME

21 juin 2022

Source : https://brunobertez.com/2022/06/16/ukraine-dire-la-verite-et-dire-ce-que-lon-voit-est-un-crime/

16 juin 2022

Le gouvernement allemand a ouvert une procédure pénale contre Alina Lipp, une journaliste allemande indépendante vivant à Donetsk, pour avoir rapporté que les habitants du Donbass soutenaient l’opération spéciale russe et que l’Ukraine tuait des habitants du Donbass depuis plusieurs années

*

Je m’appelle Alina Lipp, je suis une journaliste allemande indépendante vivant à Donetsk.

Je vis ici depuis six mois maintenant, racontant aux Allemands ce qui se passe dans la région du Donbass et en Ukraine, et c’est pour cela que les autorités allemandes ont commencé à me poursuivre.

Ils ont d’abord supprimé mon matériel Internet, puis ils ont bloqué mon compte bancaire, bloqué le compte bancaire de mon père, et hier j’ai reçu cette lettre des autorités allemandes qu’ils ont ouvert une affaire pénale contre moi.

Pour les Allemands, le soutien de l’opération spéciale de la Russie en Ukraine est déjà un acte criminel, pour lequel vous pouvez évidemment écoper de trois ans de prison. Dans leur lettre, ils écrivent que le 24 février, j’ai publié un article sur Telegram disant que la dénazification avait commencé et que les habitants de la région du Donbass soutenaient la Russie et leur décision de lancer cette opération spéciale, et je disais aussi que Les Ukrainiens tuaient les gens ici dans le Donbass depuis plusieurs années déjà.

Ils écrivent également que le 12 mars, j’ai publié une vidéo dans laquelle je disais que l’Ukraine commettait un génocide dans le Donbass.

Ce qui est intéressant, c’est qu’à la fin de leur lettre ils écrivent qu’ils ne vont pas m’inviter à une audience car cela perturberait les investigations.

D’accord, c’est très intéressant, alors ils me persécutent, mais ils ne veulent pas m’écouter.

Ce qui est, soit dit en passant, aussi intéressant [c’est] que sur cette page, il y a un grand Z en haut, et le Z est également déjà interdit en Allemagne, car c’est un symbole pour soutenir l’opération spéciale de la Russie, et pour cela, vous devez payer.

Ce qui m’arrive maintenant peut maintenant arriver à tous les journalistes et blogueurs indépendants, et c’est pourquoi je voudrais vous proposer, chers collègues, que nous allons commencer à travailler davantage ensemble pour nous soutenir mutuellement contre la censure en Occident.

Il y a quelques collègues à moi, des collègues internationaux indépendants, nous avons déjà commencé un tel projet, et si cela vous intéresse, vous pouvez m’écrire, et nous allons travailler ensemble. que nous allons commencer à travailler davantage ensemble pour nous soutenir mutuellement contre la censure en Occident.

***

Ce qui est à noter est que le pays qui pourchasse Alina Lipp a pour actuel gouvernement, une « union de la gauche » dont ses membres sont tous hystériquement « anti-fascistes », du moins en théorie. Constitué de sociaux-démocrates, d’« écologistes » et de dits libéraux.

Une cohorte de traîtres et de vendus dont les plus incroyables sont sans doute les « écolos » qui au nom d’une idéologie anti-russe totalement irrationnelle réclame à cor et à cri, et cela va se faire, la réouverture des centrales thermiques à charbon pour ne pas utiliser de gaz russe, tout en préconisant le développement des éoliennes non rentables et destructrices des paysages, et réclamant de taxer au maximum l’énergie nucléaire, tout en n’ayant rien à dire sur d’autres sources d’énergie réellement alternatives.

Ce sont les mêmes (en France comme en Allemagne) qui ont poussé l’Union Européenne à interdire à terme les voitures à essence et à gazole (sauf les voitures de collection pour la caste) pour les remplacer par des voitures électriques qui vont réclamer des quantités énormes d’électricité et de production de batteries.

Ce sont ces mêmes qui adhèrent sans discussion au grand mythe de la Seconde guerre mondiale, doxa des vainqueurs qu’il est interdit de contester (comme il est mal vu de relativiser notre « libération » par les étatsuniens), tout en venant nous dire que les nationalistes ukrainiens sont de gentils et nobles opposants à la barbarie russe.

Menteurs une fois, menteurs toujours et manipulateurs de l’opinion.

J’ai encore le souvenir parmi des écolos des années 80/90, quand je les fréquentais, de certains qui se posaient déjà la question (plus ou moins sérieusement) de savoir s’il ne faudrait pas imposer un jour (mais cela semblait du domaine de l’utopie) une dictature écologique pour obliger les gens à agir « comme il faut », à marcher droit.

Je voyais ça comme une idée en l’air. Eh bien, je crois que l’on y est. Mais le pire, c’est que ce n’est pas pour un quelconque progrès, mais pour une régression sociale crasse et pour satisfaire à l’idéologie totalitaire et dictatoriale mondialiste !

Je viens d’écrire : « du domaine de l’utopie ». Mais il faut bien se dire que très généralement tout ce qui relève de l’utopie et qui se réalise finit très généralement en cauchemar pour les uns ou pour les autres. Il suffit de voir ce qu’est devenue par exemple l’utopique « dictature du prolétariat » en Russie soviétique ou l’utopique « royaume de Sion » en Palestine occupée.

Mais finalement on a bien fini par comprendre que ces « anti-fascistes » sont en fait les individus à la remorque de l’impérialisme mondialiste occidental pour qui, ceux qui ne sont pas directement d’accord avec eux, sont contre eux. Et qui, en étant contre eux, sont donc la lie de la société, puisque ces « anti-fascistes » patentés sont les phares illustres, l’excellence, la caste de l’élite supérieure de la société.

C’est pourquoi ils sont tout prêt à accorder les notions de Beau, de Bien, de Bon et de Vrai à toutes leurs élucubrations. Et dénier tout aspect humain à ceux qui osent les contester. Ou simplement douter : on a vu ainsi des « écolos » à la ramasse pendant deux ans de covidisme, ne se posant aucune question sur un pseudo-vaccin et réclamant, comme les autres, les discriminations sociales et l’apartheid sanitaire !

C’est pourquoi ils vont vous dire que ce sont les Russes qui génocident les ukrainiens, alors que c’est l’inverse qui s’est passé et se passe encore depuis 2014 ; que les Russes sont des barbares, alors que ce sont les bandéristes qui le sont ouvertement et aux yeux de ceux qui veulent bien voir.

Il y a beaucoup de mensonges éhontés mêlés de croyances chez eux. De croyance en particulier en la supériorité de l’Occident (alors qu’il est en ce moment en train de courir à sa ruine finale). Et y compris en sa supériorité même dans ces domaines les plus inhumains (les plus anglo-saxons qui soient) comme les bombes atomiques sur Hiroshima et Nagasaki et les bombes incendiaires sur Dresde. Pour en rester à ces seuls exemples.

Je crois même que ces engeances aux cerveaux nébuleux « écolos » et autres « de gauche » ou « de droite », etc. — et plus généralement tout ce bloc historique présent qui vit sa décrépitude — ont quelques tendances à dégager des idées délétères fort gazolytes.

From → divers

Commentaires fermés