Aller au contenu principal
Tags

,

NOUVELLE DÉCOUVERTE SCIENTIFIQUE : LES ALIENS DU COVIDISME ?

2 décembre 2021

Je vous transmets l’information brute.

Chacun en conclura ce qu’il veut. Moi, je dis simplement que plus rien ne m’étonne de nos jours.

Et je rappelle que tant le/la covid-19 responsable du sras-cov-2 que lesdits « vaccins » — les soupes indigestes covidistes des uns et des autres — contiennent tout un tas d’éléments toxiques ou délétères tels que des fragments de la malaria, du sida, des protéines de pointe toxiques (spicules), du graphène, etc.

Déjà, pour ce qui est « simplement » de la maladie, je note également qu’il se dit de plus en plus que 65 % des gens qui ont été atteints par le/la covid — autrement dit environ deux personnes sur trois — subiraient actuellement, et des mois après, divers et variés effets secondaires tels que fatigue récurrente, céphalés, courbatures, maux articulaires, ou encore … déprime, etc. Appelés : covid long.

Alors pourquoi ne pas découvrir maintenant dans ces poisons une nano-bestiole ? Qui plus est vivante et proliférante …

DE « LA NEWSLETTER DE MICHEL DOGNA »

https://micheldogna.fr/

ingénieur chimiste à la retraite

HYDRA VULGARIS

(Transmis par AH2020)
 

Le Dr Carrie Madej reçue par Stew Peters semblait clairement ébranlée par ce qu’elle avait vu après avoir examiné les fioles de « vaccin Moderna et de J & J ».

Stew Peters:Vous nous avez envoyé ces images et je les ai regardées. Je dois dire que j’ai pris peur, mais de nouveau, je me rends compte que je ne sais pas à quoi j’ai à faire, quand je regarde. Donc, aidez-moi !

Dr Carrie Madej : Tout d’abord, en juillet, un laboratoire local en Géorgie m’a demandé d’examiner le contenu d’un flacon d’injection qu’ils venaient de recevoir. Ce flacon était froid. Il avait déjà été utilisé pour être injecté au moins à un patient. C’était la fin de la journée, et ils allaient le jeter. Ils pouvaient donc en disposer. Ce flacon particulier était une injection Moderna.

J’étais là pour servir de témoin et j’ai disposé le contenu sur une lamelle pour l’observer au microscope ; rien n’a été ajouté à cette solution, rien n’a été dilué, aucun tissu humain n’a été ajouté… Il y avait seulement la lumière blanche du microscope. Et bien sûr avec le temps, le produit ne fut plus réfrigéré, mais à la température de la pièce.

D’abord, cela paraissait juste transparent. Et au fur et à mesure que le temps passait, après 2 heures, des couleurs que je n’avais jamais vues auparavant sont apparues. Il n’y avait pas de réaction chimique qui se passait. C’était brillant, bleu, violet brillant ou jaune, et parfois vert. Je ne savais pas ce qu’étaient ces couleurs. Après avoir fait des recherches sur les matériaux super conducteurs, il peut se faire cela si on envoie des faisceaux lumineux. Les matériaux super conducteurs sont comme un système informatique injectable.

En tous cas ces fibres apparaissaient de plus en plus. Certaines de ces fibres avaient sur elles une structure cubique ; il y avait aussi des fragments métalliques, mais pas des fragments métalliques que je suis habituée à voir. Et aussi, au bord de la petite lamelle qui couvrait la grande, toutes les particules et les couleurs essayaient de se déplacer plus vers le bord, et puis il y avait des choses qui grossissaient, qui s’assemblaient. Elles paraissaient synthétiques, et il y avait, disons, un objet particulier, ou un organisme, je ne suis pas sûre de savoir comment l’appeler, d’où des tentacules sortaient, et qui était capable de soulever la lamelle couvrante.

Stew Peters : Est-ce que cette chose était vivante?

Dr Carrie Madej : Oui, on dirait qu’elle peut reconnaître son environnement, qu’elle peut grossir et se mouvoir. Je peux vous dire que ce n’est pas quelque chose que l’on enseigne pendant nos études médicales. Rien vu de pareil en laboratoire, rien que j’aurais déjà vu auparavant. Et j’ai montré cela à des spécialistes du domaine, et ils ne savent pas non plus ce que c’est.

J’ai continué à regarder, regarder sans cesse à nouveau, et un collègue-témoin avec moi.  Nous pensons tous deux que c’est conscient, que cela sait que nous l’observons. Ce n’est qu’une intuition, un ressenti, c’était très perturbant. Et donc, après 2h30, tout a été détruit.
Je me suis dit : peut-être n’est-ce qu’un mirage. Et puis peut-être que c’est seulement dans un flacon.

Or récemment, le laboratoire a pu obtenir un flacon du même fabricant, mais bien sûr, d’un lot différent. J’ai regardé de la même manière au microscope, et une autre structure à tentacules est apparue ! Elle était cette fois complètement sous la lamelle du dessus et cette chose ne bougeait pas parce qu’elle n’était pas au bord. Je n’arrivais pas à croire que j’en voyais une autre, avec les mêmes choses, (l’apparition des couleurs avec le temps, les fibres). A ce moment-là, j’ai eu besoin de faire une vidéo où on voit le mouvement, pour que vous puissiez voir cela aussi.

J’ai pu ensuite observer le contenu d’un flacon de Johnson & Johnson. Et il y a certainement une substance qui ressemble à du graphène. Si cela en est ou non, je n’ai pas l’aptitude de les analyser dans ce laboratoire, mais c’est ce que l’on voit. Il y a aussi des substances grasses qui seraient considérées comme de l’Hydrogel dans les deux flacons.

En tout cas, ce que je veux dire, c’est qu’ils nous mentent, J&J nous ment en disant que le produit ne contient pas de nanoparticules lipidiques. Dans le J&J, il y a aussi différentes couleurs qui sont des pastels fluorescents, et puis beaucoup de structures synthétiques, comme des anneaux sphériques… Je décris ce que je vois et si ces choses sont dans ce qu’ils appellent à tort « vaccin », que vont-elles faire sur un enfant ?

Remarque M[ichel] D[ogna]

Selon des rapports scientifiques officieux, il a été observé au microscope des nano œufs qui ont été placés sous une lampe chauffante – je n’ai pas les détails du temps d’incubation, mais il a pu être observé une éclosion et la naissance de bébés « hydra » à 3 tentacules. Il s’agit donc bien d’un nano animal qui a été élevé pour être introduit dans l’organisme humain – la bestiole s’accroche aux synapses nerveuses et aurait pour mission, d’après mes sources, d’interférer sur le fonctionnement psychique des receveurs en tant que relai de télécommande de programmes venant de l’extérieur (ex : 5G, HAARP, ou autres…).

Parmi les nombreux chercheurs qui s’interrogent sur la composition réelle des vaxx ARNm indirectement imposés aux populations, le Dr Franck Zalewski a découvert au microscope une forme de vie inquiétante dans le vaccin soi-disant contre le Coronavirus qu’il dénomme « LA CHOSE » qu’il a trouvée dans l’un des trois flacons du vaccin Pfizer Cominarty testés. La description de sa découverte confirme totalement les travaux d’autres chercheurs indépendants déjà connus tels les Docteurs Robert Young, Carrie Madej, Zandre Botha, etc., et va même plus loin qu’eux.

On sait maintenant que la composition affichée de la soupe à la Frankenstein des dits vaccins ARNm anti covid, comporte des « oublis » d’importance capitale tels l’oxyde de graphène, la protéine Spike, l’hydrogel Darpa, sans compter la cerise sur le gâteau que sont les cellules de rein de bébés avortés – ceci pour quoi faire ? Nous amener doucement vers l’anthropophagie ou le « soleil vert » dans le film du même nom ? Allez savoir…

Mais revenons au Dr Zalewski : il est convaincu que cette forme de vie grandira une fois inoculée à l’intérieur du corps des vaccinés, car il a observé qu’en quatre jours d’étude, cette « chose » s’était développée et avait pris du volume. Invariablement de nombreuses questions se présentent à son esprit : Est-ce un « être vivant » inoculé aux vaccinés dans des sortes d’œufs qui vont éclore grâce à la chaleur de l’organisme ? Seront-ils activés dans leur développement grâce à un signal externe envoyé ?

Le Dr Zalewski soupçonne que « le graphène contenu dans le vaccin agit comme une sorte de nourriture ou de catalyseur pour « la chose » parce que le vaccin contient les œufs de « la chose » qui semblent éclore en présence de graphène »… les piquouses de rappel seraient en fait des recharges en oxyde de graphène pour nourrir les petits monstres…

Prenez le temps de visualiser cette présentation bouleversante du Dr Zalewski :

Il s’agit de VOTRE corps,
de VOTRE santé,
de VOTRE indépendance,
de VOTRE vie !

https://rumble.com/vov7hj-vostfr-oeufs-avec-tentacules-colores-dans-votre-plat-injectable-de-votre-ma.html.

(14,37 min)

*

ajout de moi, JPF

Cette histoire est inquiétante et la dernière question également ; malheureusement nous n’avons pas pour l’instant de réponse de la part de ce scientifique à sa question que l’on peut résumer ainsi :

Pourquoi sous couvert de tester les gens collectent-ils notre ADN ?

***

Au passage confirmation que certains « vaccins » semblent n’être que des placebos, des solutions salines.

Juste pour se faire du pognon ou juste pour comparaison statistiques avec les poisons (plus ou moins actifs et / ou mortifères) ? Ou les deux ?

Ce qui nécessiterait un suivi de chacun. J’ignore comment il pourrait être mis en place.

From → divers

Commentaires fermés