Aller au contenu principal

RAOULT… BIGARD… ASTIER : NOUS FONT-ILS RIRE, LES PITRES !

28 juillet 2021

AU FAIT :

— Après le druide Raoult qui a lâché sa potion magique pour quasiment ordonner, trois / quatre jours avant Macron, aux personnels soignants de se laisser piquer, cobayes bénévoles pour de faux vaccins en stade d’expérimentation mondialiste (tout en regrettant tout bas que l’on n’ait pas recours à des vrais vaccins chinois) — le même qui traitait de grossier personnage le journaliste qui avait osé lui demander s’il était vacciné (« moi, je ne vous demande pas si vous avez eu la syphilis quand vous étiez jeune » lui avait-il dit en substance ; ce à quoi une infirmière « récalcitrante » pourrait lui dire aujourd’hui : « ne t’occupe pas de ma santé, est-ce que je te demande si tu as eu la syphilis, etc. » ; mais j’ai déjà évoqué ce sujet) ;

— Après le champion toutes catégories de la vulgarité sans le talent d’un Coluche, je veux parler non pas du députoche, pas bien propre, Jean Lasalle grande gueule et petit cerveau, et gros beauf méridional, mais de Bigard, celui qui entretenait des conversations téléphoniques avec Macron (comme Raoult a pu converser avec Macron, mais sans doute pas sur les mêmes sujets), qui après avoir gueulé comme un veau contre la situation présente, se dit maintenant « désolé » de devoir réclamer un passe-sanitaire pour assister à ses spectacles (trop con ou trop pris à la gorge par la perte de son standinge financier après plus d’une année de vaches maigres, pour contourner l’obligation en jouant, par exemple, dans une petite salle, puis en vendant sa prestation en vidéo) — selon moi, je crains plutôt qu’il ne soit bientôt « désolé » de devoir fermer boutique ;

Voici maintenant le camelot du roi Macron, je veux parler d’Alexandre Astier qui nous a fait, il y a peu, la réclame pour la « vaccination ». Ce type qui n’a jamais été un foudre de guerre et qui ne sait toujours pas s’il doit défendre la liberté d’expression (du moins celle qui dérange) des années après les ennuis de certains, a le grand malheur financier de voir son film Kaamelott sorti depuis quelques jours seulement. — S’il croit inciter les spectateurs de cette manière (rappelons que ce sont avant tout les jeunes qui vont au cinéma, les moins piquousés) alors que son conformisme l’aveugle… Sa camelote cultureuse risque de tomber aux abîmes de l’oubli. Mais il aura sans doute toujours la possibilité de « rebondir », comme on dit, en s’occupant à suivre d’une nouvelle adaptation d’Astérix avec Raoult dans le rôle du druide. Et d’y chanter (il paraît qu’il est aussi musicien) la Complainte du Partisan d’un autre Astier, je veux parler d’Emmanuel D’Astier de la Vigerie, le résistant. Je lui conseillerais également d’y faire collaborer Bigard dans le rôle de quelque gros dégueulasse. Le titre de cette œuvre pourrait être : La Trahison de Panoramix. Mon idée, c’est gratos, Astier !

Raoult qui baisse son froc, Bigard qui baisse son froc et Astier qui l’a toujours eu baissé … Quel beau pays la France.

From → divers

Commentaires fermés