Aller au contenu principal

Quelques extraits choisis des Beaux Draps de Ferdinand Bardamu :

5 juillet 2021

Sur les mouchards d’hier qui ressemblent étrangement à la plébécule des gourbis politiques, médiatiques, sanitaires dominants contemporains :

La France est bourrique, c’est plein la kommandantur des personnes qui viennent dénoncer… Elles vont au Parquet ensuite… le lendemain elles retournent rue de Rivoli… Au nom de la Patrie toujours ! donner le copain, la copine… comme ça ne perdant pas une minute… Le Fiel est Roi ! Regardez la gueule du trèpe, c’est du long cauchemar en figures. C’est tout obscène par le visage. Parties honteuses remontées au jour. Châtions, châtions nos expressions ! Il n’est que temps Bordel de merde ! On se méfie jamais assez ! Restaurons le respect des chastes, le pleur des vierges, la bave des blèches.

Trèpe : monde, foule, gens, peuple, public, rassemblement, attroupement …

Blèche : laid, vilain décati, moche, méchant, mauvais, médiocre, pauvre, misérable …

Il suffit de remplacer Patrie par Mondialisme apatride, et de se rappeler que « la Rue de Rivoli » est la désignation ancienne du Ministère des Finances qui depuis 1989 a déménagé.

***

Sur les anthropovins d’hier, pas si différents de ceux d’aujourd’hui :

Mais voici 37 millions d’êtres qui se trouvent là cons ébaubis, la tourmente passée, dépareillés, envieux, sournois, n’ayant pas une idée commune, sinon quelque morne aversion les uns pour les autres, plats anarchistes resquilleurs, miteux et fades, chacun pour soi, un contre tous, et si c’est possible tous contre un. Décomposition du cadavre. Que peut-on faire de cette engeance ? Cet énorme amas de loques ? Déporter tout ça vers l’Oural ? Remettre tout ça d’autor en bottes, puants lots, en fourgons-prolonges, leur faire dégueuler leur connerie là-bas au tapin sous la trique, les faire repousser tant bien que mal, en dispositions plus gentilles, à mille et milles verstes de chez eux ?

Ça pourrait peut-être arriver… C’est peut-être pas si impossible… Peut-être plus tôt qu’on le pense…

***

« Enfin », je ne crois pas trahir la pensée de Bardamu en adaptant et universalisant le propos qui suit au niveau de la [ ] :

Plus con que le Français ? Vraiment n’est-ce pas, c’est impossible ? Et surtout l’intellectuel ? Littéralement enragé dès qu’il s’agit de déconner dans le sens [du dominant allogène quel qu’il soit]. Un snob masochiste.

From → divers

Commentaires fermés