Aller au contenu principal

L’ANNALE DES ÉCOUVILLONS (extrait)

30 janvier 2021

L’annale du viral, pas Lalanne Francis !

Sur ce blog il y a quelque temps, reprenant une idée du blog en Défense de David Hamilton, ainsi que d’un dessinateur facétieux, on avait déjà évoqué « en toute utopie » la possibilité qu’un jour on devrait voir apparaître sur le marché des tampons anaux, pour empêcher potentiellement le virus (je dis le virus, je ne précise même plus lequel) de se répandre indûment et irresponsablement en autant de corono-flatulences (ou tu lances pas).

Et bien c’est fait. En Chine, les cas les plus exposés au corona-loufoque (c’est le mot) ont la consigne de finir en Bibendum explosif (attention au méthane !) en recourant justement à des tampons anaux ! Où va se nicher la dinguerie ? Pas bien haut, toujours. À un mètre de la tête comme aurait pu dire Desproges.

Mais on vient de trouver encore mieux dans le délire : on peut voir sur des photos venant de Chine, des gens masqués faisant la queue dans la rue devant des dispensaires de fortune dans l’attente, dit-on, de se faire écouvillonner non plus le nez, mais du côté où certains se mettent déjà un tampon « de protection ».

Cela me fait penser à cette blague de Coluche qui expliquait qu’en URSS on se faisait arracher une dent en remontant à l’envers de la fin jusqu’au début du tube digestif.

En attendant, c’est ce qui s’appelle : bien l’avoir dans le Q.

From → divers

Commentaires fermés