Aller au contenu principal

FRONT DU VIRUS — NOUVELLES, PAS TOUTES NÉGATIVES, CONCERNANT CES TOUT DERNIERS JOURS

30 janvier 2021

25 janvier : Pour laisser ouvertes les frontières européennes (!) la Commission Européenne demande à ce que les États mettent en place de nouvelles mesures de restrictions de déplacement pour les zones les plus touchées par le virus !

27 janvier : l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe rappelle instamment :

– que la vaccination (en l’occurrence la thérapie génique Pfizer-BioNTech, États-Unis/Allemagne) n’est pas obligatoire ;

– que les États ne doivent pas établir de mesures discriminatoires à l’encontre de ceux qui ne seront pas vaccinés.

28 janvier : dans un entretien au Financial Time, notre ministre (français?) de l’économie Lemaire déclare qu’il se fait du souci pour le Plan de relance économique conclu le 21 juillet dernier et s’inquiète de voir qu’il y a du blocage et cite la chute en Italie du cabinet Conte (26 janvier) lâché par Italia Viva le tout nouveau parti de Renzi (ex Parti Démocrate) qui refuse la mise en branle du Mécanisme Européen de Stabilité, véritable mise sous tutelle des États.

En France ce plan est de quarante milliards d’euros pour un engagement de quatre-vingt milliards ! Qui plus est après validation « européenne », la France s’engageant à « réformer » le système des retraites et de l’assurance chômage (entre autres).

28 janvier : la Suède suspend ses paiements concernant le produit Pfizer. Elle a bien du mal à trouver une sixième dose dans ses flacons vendus pour cinq doses au départ à la Commission européenne. Au-delà des conflits d’intérêts ne sommes-nous pas ici rendu dans l’escroquerie pure et simple d’un côté et dans la corruption de l’autre ?

Rappel du précédent scandale celui de Remdesivir en 2020 : accord de l’Agence européenne de la santé, puis achat par la Commission européenne l’été dernier d’un médicament le Remdesivir de Gilead dont on savait qu’il était nocif pour les maladies du type corona-virus (coût de la dose : 2068 euros). Médicament finalement retiré du circuit à l’automne dernier, suite à une recommandation de l’OMS.

En complément d’informations : le Professeur Raoult se lâche de plus en plus

From → divers

Commentaires fermés