Aller au contenu principal

DAVID HAMILTON OU L’ART DU SENSIBLE ET DU DÉLICAT

9 octobre 2019

Extraites du livre de David Hamilton La Danse (Robert Laffont, 1972), album dédié « à Bo » *, voici deux photographies de 1971 ou 1972, réunissant les danseurs Robert Denvers et Rita Poelvoorde, pendant la courte période où ils dansèrent ensemble dans la Compagnie des Ballets du XXe siècle de Maurice Béjart.

 

Roberts Denvers (né en 1942 à Anvers) fut membre de la Compagnie de Béjart entre 1966 et 1973. Il fut auparavant danseur à l’Opéra de Strasbourg et au Grand Ballet du Marquis de Cuevas. De 1979 à 1986, il eut son propre studio à New-York, the West Side School of Balle; et de 1987 à 2004 (?), il fut le directeur artistique du Ballet Royal de Flandre (ou des Flandres) qui, depuis 1991, est le seul corps de ballet classique et néo-classique de Belgique.

Rita Poelvoorde (née en 1951 à Anvers) fut danseuse au Ballet Royal de Flandre, au Nederlands Danse Theater, et de 1971 à 1979 dans la troupe de Béjart où elle devint soliste et créa plusieurs rôles. Elle a joué dans quelques films au tournant des années 70 et 80. Et fut également chorégraphe.

* « Bo est un prénom féminin hollandais, m’écrit une correspondante. Mais certains garçons portent ce prénom. David Hamilton a photographié une jeune fille du nom de Boël dans les années 70. Est-ce la personne à qui il a dédicacé l’ouvrage ? Est-ce le nom d’une des danseuses de cet album ? Est-ce une autre jeune fille ? » Pour être complet, David Hamilton aurait pu dédier son ouvrage non seulement « à Bo » en particulier, mais aussi « au Beau » en général.

From → divers

Commentaires fermés