Aller au contenu principal

Laeticia Hallyday aurait posé jadis pour David Hamilton, photographe mort par un « suicide » très controversé

3 avril 2018

***

Selon la presse pipole, notamment France Dimanche, Laeticia Smet née Boudou, dite Hallyday, aurait posé autrefois pour David Hamilton.

La presse pipole, qui utilise la drôle de formule « photographe controversé » à répétition, indique que David Hamilton aurait photographié Laeticia Boudou (et future Smet dite Hallyday) dans son adolescence. Elle avait l’habitude, nous dit-on, de travailler pendant l’été dans la pizzeria de grand-mère Elyette.

Selon France Dimanche, la jeune Laeticia rêvait d’être mannequin mais, malgré ses « rêves », était déjà munie d’un solide pragmatisme puisque, lit-on ici ou là, dans la presse pipole, « elle préfère jouer la carte de la sécurité. Elle sait que les clichés du photographe lui seraient un plus pour son book en construction, cependant, elle préfère que le shooting avec David Hamilton se déroule dans l’établissement de ses grands-parents, la pizzeria. Et, en présence de ceux-ci« .

Que dire? Dans la mesure où David Hamilton habitait à quelques centaines de mètres de la pizzeria des Boudou, rien d’étonnant à ce qu’il l’ait prise pour modèle.

Laeticia, apprend-on, rêvait d’être mannequin. Aucun doute non plus à ce sujet. Une ambition précoce et qu’elle partageait d’ailleurs avec bien des jeunes filles de l’époque, et par conséquent avec beaucoup des modèles de David Hamilton.

En fait, ce qui est un peu triste dans tout ça, c’est que la plupart des modèles de David Hamilton ne posaient sans doute pas par amour de l’artiste (comme Dina Vierny pour Maillol), ou par amour de l’art (comme Dina Vierny, encore, dont je parlais hier sur ce blog). Qu’on se rassure, donc.

Pas de jeunes filles perverses, rien que des gamines qui voulaient un « plus » pour leurs « books » en construction. Et dire qu’il y a des gens qui pensent qu’était en cours dans ces années-là une « libération sexuelle »…

(Post scriptum: si des modèles de David Hamilton ont posé pour lui par amour de l’art, par amour de la photo, par amour du nu, par amour de la poésie, qu’elles nous écrivent! Leurs témoignages nous intéresseront).

Elles posaient devant l’un des plus grands photographes de la seconde moitié du vingtième siècle, le plus grand à notre avis, mais seulement dans l’espoir de devenir mannequins dans le show biz… Ou Miss OK 1988…

Maintenant, les « révélations » de la presse pipole vont s’enchaîner, de temps en temps, avec telle ou telle personnalité féminine (du monde pipole) qui affirmera avoir posé avec David Hamilton et donnera sa version d’événements datant d’environ trente ou quarante ans. Et à chaque fois, la presse en remet une tartine au sujet du « photographe controversé ».

On lit dans la presse ou sur les sites pipoles, enfin, des phrases HALLUCINANTES du genre de (https://www.legossip.net/laeti­cia-hally­day-david-hamil­ton/316627/ ) :

« Le rapport d’autopsie policière conclut à une mort par asphyxie ; la thèse du suicide reste la plus probable et privilégiée« .

Une phrase, combien d’absurdités. Un rapport d’autopsie devrait être un rapport d’autopsie médicale, pas « policière ».

Le rapport « conclut » à une « mort par asphyxie », lapalissade puisque David Hamilton a été retrouvé avec un sac de plastique sur le chef (un « sac de supermarché », selon Flavie Flament en personne).

La seule question devrait donc être de savoir comment ce sac est arrivé sur la tête de David Hamilton, qui avait dit un mois avant qu’il craignait pour sa vie et qui, deux ou trois jours avant que le vent d’automne peut-être ne porte jusqu’à sa tête un sac de plastique, voulait porter plainte en diffamation contre Flavie Flament devant les tribunaux (les vrais tribunaux, pas les tribunaux médiatiques)……….

Mais, comme dit la presse pipole, la « thèse » du « suicide » est « la plus probable » (sic) et « privilégiée » (resic).

Oui, surtout « privilégiée »…

From → divers

Commentaires fermés