Aller au contenu principal

LE GRAND GUIGNOL, LE TRISTE GUIGNOL PARLEMENTAIRE – LES SOCIALO-STALINIENS EN TÊTE CONTINUENT ALLÈGREMENT À NOUS PRENDRE POUR DES CONS – LE POUVOIR AU PEUPLE !

22 mai 2014

Dans trois jours, ce sont les élections européennes, qui sont en fait devenues les élections les plus importantes, la plupart des listes sont des listes favorables à l’Europe du Fric et du Technocratisme, quelques-unes veulent des aménagements ou des améliorations de détail ; rares sont celles qui font, plus ou moins, exception. La liste d’Asselineau, à un degré moindre celle de Dupont-Aignan et peut-être encore une ou deux à la marge de la marge. L’extrême-gauche trotskarde ressasse son catéchisme de plus en plus déphasé et donc finalement creux. Les écolos… les pauvres, pour ne pas dire les pauvres bites, que sont-ils devenus pour la plupart ? À part ça beaucoup de pipeau ou de puérilité quand l’heure est très grave. Le Front de Gauche de plus en plus inaudible, ambigu, pas très clair, ramassis de beaucoup de jacobins à idées courtes ou de prétendus « antifascistes » très sélectifs ; il en va de même du Front National qui ne trouve pas mieux que de s’en prendre aux Rroms comme si ces derniers étaient en quelque chose responsables du délabrement de l’Europe et de la France depuis la chute de l’URSS. Mais pas un mot chez eux non plus pour « tancer un max » l’américano-sionisme, ou le Capital en général.
Pratiquement tous pourris ! Ennemis de la France et du Peuple.
En plus, après les tripatouillages en cours sur les régions en vue de créer des régions style Allemagne ou des pseudo-états style Amerloquie, mais en pire sans aucun pouvoir, en vue d’affaiblir les états-nations et donner tous pouvoirs au Capital, et de faciliter un retour à un fédéralisme d’Ancien-régime, avec crypto-duchés, comtés, marquisats, les grands démocrates et grands républicains socialos récidivent.
C’est une dégueulasserie par semaine.
Une dégueulasserie d’autant plus dégueulasse que cette secte maçonno-sioniste de réactionnaires de gauche* (toujours partant pour les guerres, le colonialisme et les mesures antisociales du Capital), qui par ailleurs osent appeler Poutine « dictateur » tout en soutenant les ultra-nationalistes ukrainiens et autres néo-nazis crânes rasés, ou les islamistes qui foutent le chaos en Syrie tout en donnant l’illusion d’en faire la chasse en France, ou en refusant que les syriens de France puissent participer aux présidentielles syriennes prochaines, représentent tout au plus 15% de l’électorat.
Pour une fois le Front de Gauche, tandis que les sionistes du Front National se taisent, avait fait œuvre intelligente : celui-ci avait déposé au Parlement une résolution qui, dans sa version initiale, demandait la suspension des négociations ouvertes il y a un an entre l’UE et les USA sur le traité de libre-échange (ou plus exactement sur le traité de colonisation achevée des USA sur l’Europe).
Cet accord, ce diktat préparé en catimini depuis une dizaine d’années, et officiellement négocié depuis l’été 2013 dans le plus grand secret, par une cellule auto-élue et totalitaire de technocrates et autres représentants des multinationales, est censé aboutir en 2015.
Cela urge pour l’Empire vu la déroute internationale des USA le pays le plus endetté au monde et ne survivant que grâce aux guerres permanentes et au chaos mondial que cette entité de la décadence sans foi ni loi entretient un peu partout. Cela urge face à l’union de plus en plus affirmée de très grosses pointures représentant l’énorme majorité de l’Humanité comme, rien de moins que la Russie, la Chine, l’Inde, le Brésil et l’Afrique du Sud. Autrement dit l’ABRIC (ou le BRICS, BRASIC ou BRICA). Personnellement je ne serais pas vraiment opposé à ce qu’elle se nomme la FABRIC. Avec F comme France.
Le traité immonde devra alors être validé par les vingt-huit Etats membres de l’Union européenne, c’est-à-dire par la maffia politique parlementaire, puis voté par le Parlement européen.
Quid des peuples européens ?
De quoi ? Ah, oui ! les esclaves, chairs à canon et ignorants !
La pourriture intégrale, et totalement irresponsable, et finalement bien antifrançaise et antieuropéenne des collabos de la dite majorité socialiste a approuvé une nouvelle version du texte du Front de Gauche, rédigée par ses commissions des affaires étrangères et européennes, qui ne réclame plus la suspension des discussions, mais « demande à la Commission européenne d’assurer la transparence des négociations ».
Je n’ai plus de goût à rire de ces abjects.
Certes, pour amuser le peuple, on nous dit que les députassiers refusent que le futur traité aboutisse à « un ajustement par le bas » des normes européennes « en matière d’environnement, de santé ou de sécurité au travail », sans remettant à la vigilance d’une commission. L’ajustement par le bas en tout, c’est ce qui se passe depuis vingt ans en Europe et dans tous les domaines. Et qu’en disent les socialocrates ?
Le texte proposé à l’Assemblée a été vidé de plusieurs parties essentielles :
• Il ne comporte plus la demande de suspension immédiate des négociations et ne prévoit plus de demander aux peuples de l’Union européenne de se prononcer sur leur poursuite ;
• Il ne comporte plus le retrait du mécanisme d’arbitrage international privé en cas de litige en remplacement de recours devant les tribunaux des Etats membres ;
• Il ne comporte plus la cessation des activités d’espionnage de l’Union européenne par les Etats-Unis, au motif qu’elle serait hors sujet. Le texte appelle néanmoins au respect de « lignes rouges », notamment sur « le plein respect du droit à la vie privée et à la protection des données personnelles ».
Le peuple ! Qu’est-ce que le peuple ?! On est dans une véritable dictature. Ce que d’aucuns appellent à juste raison une «démocratie totalitaire» ou un «totalitarisme démocratique».
Les députés du Front de gauche ont dénoncé un texte « dénaturé », de même que l’UMP, tandis que les couilles-molles « écologistes » ont refusé de prendre part au vote. Les socialistes ont voté pour la résolution.
Enfin, participation au vote, qu’est-ce que cela veut dire ?
En clair, cela veut dire… lisez bien ! Vingt-huit voix pour et huit voix contre.
Quelle dérision, quelle sinistre dérision !
Pour commencer, on ne pourrait pas mettre au chômage, virer les absents ?
Il serait grand temps de totalement repenser la dite démocratie. Par une nouvelle constitution et une réelle démocratie populaire et directe. Un peu genre la Suisse, pour le moins.

* Je me demande pourquoi « l’on » s’évertue à dénommer cette gent mondialiste «occidentale» des «néo-conservateurs» alors que ce sont des réactionnaires psychopathologiques imbus de leur médiocrité auto-électrice ghettoïsante et des destructeurs intégraux de civilisation absolument pas conservateurs mais partisans de la dépossession des masses, du nivellement par le bas pour la plèbe esclavagisée, de l’exploitation et de l’uniformisation généralisées de la Terre, de la marchandisation de tout et qui plus est en ersatz. Des prêtres satanistes et totalement décadents du Veau d’Or.

From → divers

Commentaires fermés