Aller au contenu principal

UKRAINE : NE SERAIT-IL PAS TEMPS DE DISSOUDRE LE MAUVAIS PEUPLE, SURTOUT CELUI DU SUD ET DE L’EST, ET D’EN IMPORTER UN NOUVEAU, PLUS DOCILE ESCLAVE ?

17 mai 2014

16 mai
L’Histoire rejoue encore une fois le dicton brechtien.
Et d’une :
Après le Parti Communiste déclaré séparatisme et que la junte ukrainienne entend dissoudre (mais pas les groupes paramilitaires néo-nazis de crânes rasés, drogués et autres supporters de football hystériquement xénophobes, bien au contraire, ils ont été félicités pour leur belle action d’Odessa entre autres) ;
Après le refus sensé du Parti des Régions de l’ex- président ukrainien, de siéger au Parlement ;
Voici maintenant que le Parquet général d’Ukraine a déclaré les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk « organisations terroristes ».
Selon un pantin de magistrat, le Parquet général dispose de preuves attestant que les combattants de Donetsk et de Lougansk ont bénéficié d’un financement important.
Oui, et alors ? Il est bien connu qu’il n’en a pas du tout été de même pour les abrutis qui essayent de diriger mais plutôt de détruire totalement l’Ukraine.
*
Rappelons encore une fois que la population du sud-est de l’Ukraine s’est révoltée contre la politique ouvertement et mortellement antirusse des putschistes ultranationalistes arrivés au pouvoir à Kiev par la terreur et à la suite d’un coup d’Etat.
Pour réprimer le mouvement de protestation, les autorités ukrainiennes soutenues par les Etats-Unis et l’Union dite européenne, ont lancé une « opération armée » « anti-terroriste » dans les régions de Donetsk et de Lougansk.
Dimanche 11 mai, ces deux régions qui constituent le Donbass, une des régions les plus industrielles du pays, et qui est depuis des années à la pointe de la contestation, ont organisé des référendums sur leur futur statut politique. Avec une participation d’environ 75 % et le courage des populations tant ukrainophones que russophones ou d’autres minorités. Dans la région de Donetsk, 89,7% des habitants ont voté pour l’indépendance de la République autoproclamée de Donetsk. Dans la région de Lougansk, 96,2% des votants ont soutenu l’acte d’indépendance de la République populaire de Lougansk.
Avec sa morgue coutumière d’abruti, le fantoche Gélatine Kippa dit Le Socialo Collabo (les socialistes, grands « démocrates » et « progressistes » ont toujours eu une très forte propension à collaborer aux pires saloperies, aux colonialismes et aux guerres en particulier), Monsieur Moins de 20 % Mais Je Persiste Et Je Vous Emmerde, donneur de leçons apprises à Washington et à Tel-Aviv, petit minable de la politique (donc très dangereux) a déclaré à propos des deux référendums d’une part qu’ils n’avaient pas été faits dans les règles ce qui faux (et ceci malgré les exactions militaires des putschistes) et surtout que ces « vraies-fausses consultations » était « un faux semblant », qu’elles n’avaient « aucun sens » et qu’elles étaient « nulles et non avenues ». « Cette consultation n’a pas de légitimité » a-t-il ajouté ; les gens du Donbass apprécieront. Enfin, ils s’en foutent comme déclaraient à ce propos certains habitants du Donbass.
Au cas où vous n’auriez pas compris ça nous est adressé à nous aussi français !
Pas de velléité de contestation et fermez vos gueules les nuls si on charcute comme prévu les régions que nous ferons à notre sauce sans du tout vous consulter. Soyez des veaux fidèles à défaut d’être dévots de la fausse Europe ! Pas de séparatisme en Ukraine mais de la destruction du pays en France !
Et de deux : la maffia sataniste et délirante de sociopathes menant L’Union européenne à la ruine, a déclaré qu’elle ne reconnaissait pas et n’entendait pas reconnaître à l’avenir les résultats de ces consultations populaires… en Ukraine… et sans doute ailleurs (par exemple Ecosse, Catalogne, Italie du nord…). On nage dans la contradiction puisqu’ils ne veulent rien de moins qu’affaiblir les états-nations, les détruire sans qu’on le remarque même. On pourrait même dire qu’ils veulent le beurre (destruction des nations) et l’argent du beurre (des régions plus ou moins autonomes mais à leurs bottes).
Ils nous le disent tous les jours, à droite comme à gauche. Le peuple, on lui pisse dessus. Comme en 2008 quand on a approuvé le Traité de Lisbonne contre l’opinion majoritaire des français en 2005 (55% environ de NON au référendum). On vient de pisser sur les Suisses également, êtres indignes pensez donc ils passent leur temps non seulement en votations, mais qui plus est à mal référender ! avec des « sanctions » (sic) à l’appui de notre connerie : par exemple, les étudiants suisses sont actuellement exclus des cursus d’Erasmus. Pauvre Erasme, il a rien demandé.
Donc, français attendez-vous à une offensive tous azimuts, avec le démantèlement programmé de notre pays et de l’Europe entière pour les plus grands profits de la finance usurière et des multinationales cosmopolites. Autrement dit sa régionalisation en petits états vassaux, plus au moins féodaux et artificiels à la sauce yankee, sans aucun vrai pouvoir, et pour parachever le tout l’ordurerie de traité transatlantique.
Et de trois : très bientôt cela va être ou eux (en premier lieu l’UMPS) ou nous les sans-grades esclavagisés. Et les élections ne régleront rien sur le fond.
Il nous faut pour le moins une nouvelle Constitution, une vraie démocratie, une réelle séparation des pouvoirs, une intégrale liberté d’expression, l’abrogation des lois liberticides, des référendums (réellement appliqués et à la lettre), l’élimination des professionnels de la politique, ce fléau putacier et putride du social. De la démocratie directe…

From → divers

Commentaires fermés