Aller au contenu principal

note sur le sras-cov-2

26 février 2022

En complément ou en rappel à ce que j’ai déjà pu écrire ou rapporter depuis deux ans maintenant sur ce corona-virus sras-cov-2, voici les éléments qui à mon avis sont les plus remarquables :
Il est avéré qu’un laboratoire nord-américain a collaboré et/ou accordé finances au laboratoire de Wuhan pour « bonifier » le virus originairement du sras-cov-1 et/ou une forme animale de celui-ci. Pour le dire plus crûment en prévision d’en faire un vaccin plus efficace contre la maladie diront les naïfs, ou pour en faire une arme bactériologique ou une aubaine en vue de diffuser de pseudo-vaccins comme je le pense (et je ne suis pas le seul).
Le caractère artificiel, manipulé du sras-cov-2 a été démontré dès les premiers mois de 2020 par plusieurs chercheurs (japonais et indiens en particulier). Luc Montagnier en était également persuadé. Et ce n’était pas dit en l’air. Il avait suffisamment de contacts dans les milieux de la recherche — de la vraie recherche non soumise ou corrompue — pour l’affirmer. En France encore, le professeur Fourtillan a montré que des brevets de l’Institut Pasteur et de Microsoft (nanoparticules) étaient impliquées dans l’expression du sras-cov-2. Il a ainsi rappelé que, je n’ai plus le nombre exact en tête mais c’était 150 environ, des éléments étrangers au virus avaient été ajoutés au sras-cov-1, dont des séquences de la malaria et du sida.
On a appris il y a quelques jours qu’une courte séquence d’un brevet de Moderna se trouverait également présent (fruit du hasard ?) dans ce même sras-cov-2.
Que nous réserve demain en ce domaine ?
Je pourrais ajouter l’existence de divers brevets antérieurs en rapport avec le futur covid-19 comme celui de tests. Où le colloque, ou je ne sais quelle réunion de ce type, mis en œuvre par Bill Gates courant 2019 pour savoir comment il faudrait lutter contre ce qui ne se nommait pas encore, du moins officiellement, covid-19. Ou plus exactement sur la manière d’agir pour terroriser les populations tellement largement crédules et mettre en place un passe dit sanitaire, avant l’arrivée d’un passe social à la chinoise.
Je ne sais pourquoi, mais ce dernier point me fait penser exactement au fameux Onze Septembre qui s’est déroulé le jour même de manœuvres militaires aériennes dont le but était d’intercepter des avions pilotés par des terroristes !
Et l’on pourra remarquer… que les Russes n’ont rien à voir avec tout ça. Toute cette chienlit est affaire de mondialistes nord-américains, européens et chinois.

From → divers

Commentaires fermés