Aller au contenu principal

Dire que le salopard était là. Tout près et que je l’ignorais…

4 février 2022

Olivier Véran en visite à Saint-Nazaire ce jeudi
Télénantes Télénantes Publié le 03/02/2022 à 15h52

Ouest-France :

Olivier Véran fraîchement accueilli lors de son arrivée à Saint-Nazaire ce jeudi. [Ouest-France a osé dire ça ! deviendraient-ils « contestataires » dans cette feuille de choux mondialiste?] Une trentaine de personnes manifestaient à côté de la maison de santé de Laennec où le ministre s’est rendu à 15 heures. Il doit ensuite se rendre dans un centre de vaccination pédiatrique en milieu d’après-midi. Une visite durant laquelle le ministre va échanger avec les personnels soignants mobilisés par la crise sanitaire. [oui, la crise, mais pas celle qui est dite, une crise totalitaire]


https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/nantes-44000/video-olivier-veran-en-visite-a-saint-nazaire-ce-jeudi-80155f9e-a3aa-44ab-920d-9f46be3dbc03

On entend au loin la plèbe le huer. Mais on ne mélange pas le menu peuple avec les fachos qui le dirigent ! Les gueux n’ont pas eu le droit d’approcher !
Le petit gros qui est avec le varan est le maire « socialiste » de la ville qui a voté Macron dès le premier tour en 2017. Honte à lui. Il représente actuellement 15 % de l’électorat nazairien (je veux dire de la maffia locale et autre clientèle politique) et ça ne le gêne pas du tout de « diriger » la ville en petit monarque. Taux faramineux d’abstention aux dernières élections municipales.
Pourquoi se gêner, «  »la gauche » » (je veux dire les pitres «  »socialistes » », «  »communistes » » et de nos jours «  »écolos à la sauce jadot » ») tient la ville depuis un siècle sans pratiquement discontinuer. C’est leur jouet, il en font n’importe quoi et sans aucune concertation. La démocratie locale, ce n’est pas pour eux !
Enfin, j’ai bien entendu : « centre de vaccination pédiatrique » ! Salopards.
Si j’eus su, j’eus été du côté des gueux. Et loin du côté « dégueu ». Mais je ne l’apprends qu’aujourd’hui.

From → divers

Commentaires fermés