Aller au contenu principal
Tags

FABIUS : UN PETIT RÉSUMÉ INSTRUCTIF

22 janvier 2022

Je ne sais pour quelle raison Fabius trimballe le nom d’une célèbre famille romaine antique les Fabius (la gens Fabia) mais l’histoire de l’antiquité nous rapporte l’existence d’une LEX FABIA (ou lex favia) qui finalement convient parfaitement à Fabius, ce tocard de la politique. Ce tocard de l’escroquerie également tocarde socialiste.

Lex Fabia qu’il convient juste d’inverser pour l’appliquer au salopard qui dirige ledit Conseil Constitutionnel.

En effet, « la loi Favia poursuit celui qui sciemment aura fait une donation d’un homme libre, ou l’aura donné en dot » écrivit le juriste Gaïus (c. 120 – c. 180). Pour le dire autrement : la loi poursuit celui qui aura vendu un homme libre comme esclave.

La lex fabia du 21 janvier 2022 n’est-elle pas la pérennisation, à l’inverse, du passe de la honte, de la ségrégation et de l’apartheid en rendant légale l’institutionnalisation d’une catégorie de citoyens inférieurs, de seconde zone, mi-libres, mi-esclaves au sein de notre dite république ? Mais quand même, cela dit, gens soumis à l’impôt et autres retenues sociales (telles celles de la Sécu), bien sûr !

*

repris ici d’E&R du vendredi 21 janvier 2022

Le côté positif de la crise dite du covid c’est qu’elle aura révélé la corruption totale du système politique, et mis au jour son pourrissement.

Pour beaucoup de Français qui y croyaient [encore], c’est fini. Et ça, c’est bon pour les années futures. Et c’est tout sauf de l’ironie.

Ceux qui pensaient que le Conseil Constitutionnel constituerait un rempart contre l’ignominie et l’injustice en seront pour leurs frais. Les Fabiusiens ont même validé la vérification d’identité par les cafetiers. Les Français n’oublieront pas, pour un nez qui coule, cette scélératesse.

Pour mémoire

Laurent Fabius a été le deuxième Premier ministre de François Mitterrand, en 1984, lors du tournant dit de la rigueur, qui n’est qu’un alignement sur l’économie de marché, et donc la fin du socialisme à la française. C’est aussi la date de naissance de SOS Racisme, cette obédience sioniste. [Et n’oublions pas non plus qu’il était premier ministre lors de la triste Affaire du Rainbow Warrior].

Fabius est aussi à l’origine de la loi Gayssot qui réprime la contestation de crimes contre l’humanité, mais qui concerne surtout la persécution des juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Gayssot n’a été qu’un prête-nom [d’un stalinien, quand même!], d’où l’autre appellation, loi Fabius-Gayssot. Cette loi perverse a permis de brider la liberté d’expression en France, puisque le pouvoir sioniste s’en sert comme bouclier absolu.

Fabius, qui n’a pas pu devenir président de la République, à cause de la terrible affaire du sang contaminé, se consolera avec des postes ministériels, dont le Quai d’Orsay sous Hollande, où il s’illustrera de manière incroyable en soutenant les djihadistes, certes [pourquoi : certes?] opposés à Bachar al-Assad, mais qui organiseront des attentats sur le sol français.

Fabius, désormais, malgré ces faits d’armes révoltants, c’est la présidence du Conseil constitutionnel, qui valide donc la loi intolérable, indéfendable, même d’un point de vue juridique – on ne parle même pas du point de vue sanitaire, totalement disproportionné –, imposant le pass vaccinal, qui crée de fait une ségrégation parmi les Français. Soit l’effondrement moral de cette cour suprême à la française, et de tout notre système politique attenant. Il n’y a plus d’égalité entre les citoyens, donc plus de République. Les conséquences de ce vote contre toute une nation pour les intérêts de quelques uns – l’oligarchie – sont incalculables, politiquement s’entend. Les Français mettront peut-être du temps à le comprendre, mais il s’en apercevront un jour.

 – La Rédaction d’E&R –

« Rappelons que la rémunération d’un membre du Conseil Constitutionnel c’est 16 000 à 17 600 euros bruts par mois, cumulables avec une retraite. Pendant longtemps versés dans l’illégalité. On paie. Ils valident notre emprisonnement ! Ça doit cesser ! » (F Philippot)

From → divers

Commentaires fermés