Aller au contenu principal

LA VASELINE MIRACULEUSE DU PROFESSEUR RAOULT

5 août 2021

On m’a dit ou j’ai cru lire que le renégat Raoult préconisait d’utiliser de la vaseline pour lutter contre le corona-virus obsessionnel. Boriquée ? Goménolée ? Bâton de Vicks ? Je ne me souviens plus. Et je m’en fiche.

Certains affirment que c’est dans le nez qu’il aurait dit qu’il fallait en mettre. D’autres auraient compris tout autre chose, en particulier les personnels soignants qu’il a lâché bien lâchement.

Pour ces derniers, Raoult évoquerait en fait, d’une manière subliminale, un tout autre endroit, le même qui pendant un temps fut utilisé pour tester les gens en Chine.

Ce qui ne serait pas étonnant d’ailleurs, puisque l’on sait que Raoult est un grand amoureux de la coopération avec la grande démocratie chinoise et qu’il fréquente même les raouts (si je puis dire) * de l’association Franco-Chinoise et marche, main dans la main, avec l’Institut Mérieux très implanté là-bas.

Ceci me fait penser à une pancarte qu’une petite dame promenait dans une récente manifestation et sur laquelle il était écrit :

LIBERTÉ, ÉGALITÉ, VASELINE

* Raout. De l’ancien-français : route, rute, rote (voir en français régional : la rote des champs, la bordure non cultivée des champs, le long des haies en particulier, le passage d’un champ à l’autre) qui signifiait « route », mais aussi « troupe en marche, en route, division d’hommes ». Passé à l’anglais « rout » avec le sens de : compagnie, bande, rassemblement. De nos jours « rout » (ràout) a une notion d’attroupement illégal, de trouble et d’émeute, ou encore de déroute et de débâcle … mais aussi celui de réception. Ce mot est revenu en français aux XVIIIe et XIXe siècles, sous la forme de « rout » et de « raout », avec le sens de : grande réunion, grande réception mondaine, assemblée nombreuse de personnes du (dit) grand monde. (cf. T. L. F. et Littré)

From → divers

Commentaires fermés