Aller au contenu principal

Qui nous attaque ? Qui ?

1 août 2021

Reprise d’article

Le site E&R sous attaque depuis 48 heures

  • Publié le : samedi 31 juillet 2021
  • Modifié le : dimanche 1er août 2021

Manque ici les illustrations sauf deux

Vous, fidèles lecteurs d’E&R depuis des années, ou plus récemment, avez remarqué que le rythme des parutions avait singulièrement baissé ces deux derniers jours. Il ne s’agit pas de vacances de notre part, et encore moins de laisser-aller professionnel : le site est tout simplement sous attaque quasi permanente, et nos équipes techniques suent sang et eau pour rétablir la connexion entre vous et nous.

***

[Dernière réflexion du philosophe botulien* de la décadence et de la ruine qui reprend encore du service :]

Bernard-Henri Lévy

@BHL

· 17h

La foule manquant lyncher un pharmacien [?!] … Le goût de la violence [?!] … Des «Qui?» conspirationnistes [?!] … Un quarteron de politiciens en déroute alliés pour aviver la haine [?!] … Le pire des #GiletsJaunes en renfort des #AntiPassSanitaire… Nos années 30 commencent peut être [sic] aujourd’hui.

[* Jean-Baptiste Botul philosophe fictif créé par Frédéric Pagès et relevant du canular littéraire, qui a été cité très sérieusement par Lévy ou plutôt par ses nègres littéraires dans l’un de ses torchons. Lecture à éviter car elle pourrait faire de vous une victime collatérale du botulisme : une grave intoxication à la toxine botulique.]

***

Au fait, qui nous attaque, et pourquoi ?

Depuis le premier jour du covidisme, cette politique mondialiste destinée à faire plier les pays récalcitrants au Nouvel Ordre mondial, nous avons senti l’arnaque et nous sommes opposés de toute la force de nos infos contre la dérive sanitaire, sécuritaire et totalitaire qui montait.

Aujourd’hui, après un an et demi de covidisme intensif, intrusif, violentissime, le peuple français est entré, sans le vouloir, sans le comprendre pour la majorité de nos compatriotes, dans une dystopie formidable, sortie des cerveaux malades des dirigeants occultes de la planète.

Pour ceux qui voudraient des noms, il s’agit, pour les plus connus d’entre eux, des Gates, Soros, Tedros de l’OMS, sans oublier des PDG des plus grands labos, notamment la paire Bancel & Bourla de Moderna & Pfizer, suivis par les gouvernements larbins qui ont appliqué la charia mondialiste, par intérêt, par corruption. Par sadisme, aussi, puisqu’il faut avoir le goût du mal pour laisser sans soin des milliers de personnes âgées en Ehpad et les finir au Rivotril.

Pourtant, et nous le savons – nous l’avons dit dès le départ –, les soins existaient (HCQ, ivermectine, liste non exhaustive), et c’est bien sur E&R que les premiers scientifiques honnêtes opposés au traitement délirant de la crise sanitaire ont été diffusés. Aujourd’hui, tout le monde connaît Raoult, Henrion-Caude, Perronne, Toussaint, Delépine, Fouché, et tant d’autres. Ils sont les lumières dans la nuit des Français, qui ne savent plus qui écouter : ceux qui les enferment ou ceux qui veulent les libérer ?

Nous sommes à un tournant crucial de notre histoire. L’attaque de 2020 est pire que celle de 1940.

Nous avons relayé leurs vidéos, leurs textes, leurs analyses, leurs conférences, nous avons été à la pointe de la résistance au basculement de la France dans l’épuisette satanique, puisqu’il n’y a plus de doute maintenant. Le discours oligarchique, devant le scepticisme des uns, la colère des autres, s’est durci : de l’incitation, il est passé à la menace, puis à la répression féroce. Ce qui a eu le don de réveiller l’esprit réfractaire gaulois, on le voit depuis trois samedis. Les gauchistes, qui rêvent depuis toujours de convergence des luttes, sont en train de la voir défiler sous leurs yeux, et une fois encore, ils ratent le train de l’histoire : les antivax et antipass sont venus se greffer sur les Gilets jaunes, qui sont en quelque sorte les troupes antimondialistes de choc. Antimondialistes parce que les premiers touchés par les conséquences économico-sociales du mondialisme.

Aujourd’hui, de plus en plus de catégories de Français entrent dans la danse de la résistance : Gilets jaunes, antivax, antipass, mais aussi indépendants, qui sont en train de tout perdre, responsables du secteur culturel privé et, surtout, mères de familles, celles qui ne veulent pas que les salopards armés de leurs dangereuses seringues touchent à leurs enfants. Les trolls provax ont beau se moquer de la prétendue paranoïa des mères françaises, ces dernières sentent confusément mais organiquement qu’il y a quelque chose de pas clair sous la vaccination forcenée, une vaccination qui signifie l’abandon de son immunité naturelle aux grands labos, qui la remplaceront par une immunité artificielle qui elle, sera manipulable. Le Big Pharma, soutenu par le Big Tech (les Gafam) veulent non seulement être les maîtres de nos esprits, mais de nos vies même.

Ils auront droit de vie et de mort sur les humains qui leur auront fait confiance.

Et les menaces de stérilité sur les jeunes femmes ne sont pas du vent : on se demande d’ailleurs s’il ne s’agit pas là encore d’un immense et définitif changement de paradigme, la stérilité d’une majorité de femmes étant le but de l’oligarchie mondialiste, car cela développera un marché incroyable, celui de l’exo-bébé. L’enfant GPA, celui qu’on achètera aux pauvres dans des pays-réservoirs gérés par le FMI, c’est-à-dire la Banque.

Sans aller si loin, on comprend alors pourquoi ceux qui aujourd’hui s’opposent de toutes leurs forces au pass sanitaire, cette porte d’entrée dans l’Enfer mondialiste, sont les objets et les cibles de la violence et de la haine oligarchiques. Le ministre de l’Intérieur ne vient-il pas de toucher une rallonge d’un presque milliard ? Un milliard qui sera transformé, n’en doutons-pas, en violences contre les manifestants.

La police aura alors un grand rôle à jouer dans notre futur proche, et aussi une écrasante responsabilité dans la suite.

En attendant, nous mettons tout en œuvre pour limiter les dégâts sur notre site, et lançons un appel à tous les Français de bon sens : ne vous faites vacciner sous aucun prétexte, et ne laissez pas le pass sanitaire fliquer vos vies. Même si pour la moitié d’entre eux, c’est déjà trop tard. Mais ne dit-on pas que dans toute guerre il y a 1 % de collabos, 1 % de résistants, et 98 % de spectateurs qui attendent de voir le vainqueur ? Nous sommes dans les 1 % de résistants, et les 1 % qui nous attaquent, nous savons qui c’est.

***

[Dans la série « amalgame dans un esprit Charlie », ce dessin du Canard Enchaîné (ramassis de pauvres types dont certains (esprits séniles) osent encore se prétendre « libertaires » ! monde à l’envers!), feuille de choux qui porte si bien son nom d’enchaîné :

Ce dessin nous est offert en un « touite » par Frédéric Haziza, commissaire politique en divers media et accessoirement pinceur de fesses féminines hors antenne, autre grand malade de ce même monde à l’envers. Et qui fut pendant longtemps chroniqueur au Canard faisandé, pourri. Ceci expliquant sans doute cela.]

[Peut-on faire plus bête ? Quand on sait entre autre chose que le sionisme est l’idéologie colonialiste et raciste d’un État qui a pour but ultime d’anéantir les Palestiniens, ou au mieux de les parquer éternellement mais dans des ghettos de plus en plus réduits ! Fait objectif depuis 1948. À moins que le sémitisme ne soit que l’autre nom du sionisme, cette idéologie d’origine européenne, suprémaciste et mortifère.]

From → divers

Commentaires fermés