Aller au contenu principal

UN MÉTIER D’AVENIR … KAPO D’ENTREPRISE

9 septembre 2020

Agent de la sécurité sanitaire, à ne pas confondre avec agent des sanitaires, autrement dit kapo en entreprise, quel brillant avenir… On y est.

« Les entreprises, obligées d’organiser des mesures sanitaires dans les locaux, attendent de savoir si elles seront obligées de désigner un « référent Covid ». C’est la mesure qui reste en suspens dans le nouveau protocole destiné à déconfiner les usines et les bureaux. Mais certaines entreprises ont déjà pris les devants. Noémie Gillon a ainsi été désignée pour traquer le non respect des règles sanitaires sur les chantiers d’une entreprise. Port du masque, distanciation sociale, elle à l’œil sur tout. » (France Info)

Comme disait, en substance, Boris Vian : ce sont les lampistes qui sont les vrais et seuls responsables des malheurs du monde.

Et comme disait les situs : il faut rendre la honte encore plus honteuse en la livrant à la publicité.

Ah queuh non, guenon !

Noémie Gillon

Ou son aiguillon

N’aura pas ma peau ;

Quel manque de pot…

… de chambre !

*

à lire également : Coronavirus : n’est-il point temps d’enfin imposer l’obligatoriété du tampon (qu’on veuille le dire anal, rectal ou fécal) en France? 

Publié le 8 septembre 2020

paru sur le site E&R.

From → divers

Commentaires fermés