Aller au contenu principal

Sortir de l’UE est bien l’impératif national N°1, en Italie comme en France.

23 mars 2020

Il y a quelques jours, Régis Debray expliquait que le coronavirus révèle que

l’Union européenne n’est qu’un “pieux mensonge”.

La réalité est bien plus grave encore que cela : les européistes constituent une mafia arrogante, incompétente et criminelle qui entraînent tout le continent dans le désastre.

Le coronavirus apporte jour après jour que la sortie de l’UE est bien l’impératif national n°1, en Italie comme en France.

Non seulement, nous y retrouverons notre niveau de vie, nos libertés publiques et notre démocratie, mais nous pourrons rétablir nos services publics, à commencer par le service hospitalier. Et nous y retrouverons nos amitiés mondiales, en dehors de toute idéologie mortifère.

François Asselineau, le 22 mars 2020, président de l’UPR, parti de la sortie de l’Union Européenne – du Frexit, mais aussi de la sortie de l’euro et de l’Otan.

From → divers

Commentaires fermés