Aller au contenu principal
Tags

VIOLENCES POLICIÈRES – Comme elle le demande depuis 8 mois, l’UPR réclame de nouveau que les parlementaires « d’opposition » lancent la procédure de destitution de Macron selon l’article 68 de la Constitution.

6 août 2019

Sur le site UPR de ce jour.

Comme elle le demande depuis 8 mois, l’UPR réclame de nouveau que les parlementaires « d’opposition » lancent la procédure de destitution de Macron selon l’article 68 de la Constitution.

Un cliché montrant un homme très âgé immobilisé au sol, à Nantes, avec la main d’un policier qui semble s’apprêter à l’étrangler, a été posté dimanche sur Facebook par la photographe Bsaz, pour illustrer le déchaînement de violences décidé par le régime de Macron à l’encontre du peuple français.

Cette photo puissante, de qualité artistique et en noir et blanc, a aussitôt suscité un vif élan d’émotion sur les réseaux sociaux. Qui peut rester insensible devant un tel acte de sauvagerie à l’égard d’un vieillard à terre et sans défense ?

Des voix macronistes ont alors hurlé à la « fake news » et affirmé que ce cliché avait été pris à Moscou et non à Nantes.

Hélas, si. Le journal Libération a mené l’enquête et confirmé que ce cliché a bien été pris à Nantes ce week-end, en marge de la manifestation contre les violences policières, après la mort scandaleuse de Steve Caniço.
Source
: ici.

Commentaires : la démission de Castaner est un préalable

 

L’UPR rappelle qu’elle a demandé la démission de Castaner suite à l’ensemble des violences commises par le régime de Macron contre le peuple français : https://www.upr.fr/actualite/lupr-demande-la-demission-de-christophe-castaner-dont-la-nocivite-pour-la-france-et-les-francais-est-bien-pire-que-celle-de-francois-de-rugy/

Ce nouvel accès de violences, à Nantes cette fois-ci, a été également confirmé par la gêne perceptible d’un journaliste de LCI, obligé de commenter en direct le « gazage » de manifestants paisibles par des policiers de la BAC. Source : ici

Les Français qui continuent de soutenir le régime de Macron et de voter pour LREM sont désormais directement complices d’un régime duquel commencent à se détourner les gouvernements du monde entier, effarés par les exactions du trio Macron-Philippe-Castaner et leur mépris le plus élémentaire de la démocratie et de la Constitution.

From → divers

Commentaires fermés