Aller au contenu principal

RONDEL DU MAUVAIS SORT

11 juillet 2019

*

Grave l’heur au portail, échappe-toi cabri.

Cours après ta mémoire en rêvant ton histoire :

Invente, quand se moire un moment de victoire,

L’écho de chaque rire au creux de ton abri

*

Comme éclats d’ébréchée, après qu’eut chu à bris

Cette faïence ouvrée, au bois de l’écritoire.

Grave l’heur au portail, échappe-toi cabri.

Cours après ta mémoire en rêvant ton histoire :

*

Elle est faite de heurts depuis que mal a pris,

Du goût âpre et constant du fait attentatoire,

Au soleil d’un exil d’été ostentatoire

Dédaigneux des méchefs, goujat et malappris.

Grave l’heur au portail, échappe-toi cabri.

From → divers

Commentaires fermés