Aller au contenu principal

VIE ET MORT DE DAVID HAMILTON, GENIE DU VINGTIEME SIECLE

6 janvier 2019
***

Voici la couverture de la (fameuse) revue littéraire EVERGREEN REVIEW (n° 92, volume 15, septembre 1971). L’une des plus grandes revues littéraires de la seconde moitié du vingtième siècle.

Dans ce numéro-là, on trouvait (par exemple) « Les paroles d’un soldat de l’hiver » de John Forbes Kerry; un essai de Paul Good sur « La politique de la pornographie ».

Et puis, des photographies du tournage de l’un des plus grands films qui ait jamais été, le Decameron (1971) de l’immense Pasolini!

Boccace, Pasolini, le Decameron.

Pasolini:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Pier_Paolo_Pasolini

Le Decameron (sans accent, je l’écris en italien):

https://fr.wikipedia.org/wiki/Le_D%C3%A9cam%C3%A9ron_(film)

Et un photographe. Qui était ce photographe?

C’était David Hamilton.

 

Voyez:

https://www.worldcat.org/title/from-the-third-eye-the-evergreen-review-film-reader/oclc/904144247

David Hamilton avait été l’un des photographes accrédités par Pier Paolo Pasolini pour le Decameron!

L’histoire devrait donc retenir qu’un homme – un des plus grands génies de son siècle – David Hamilton – retenu digne par Pasolini de collaborer avec lui, est mort (un mois de novembre, comme Pasolini), dans des circonstances non encore élucidées (comme Pasolini), insulté par… le minuscule Ardisson et accusé par la p’tite Miss OK 1988!!!!!

Tout commentaire serait superflu…

 

 

From → divers

Commentaires fermés