Aller au contenu principal

LA GOULUE DU PAF

10 avril 2018

On peut trouver parfois dans des endroits inattendus des informations, certes pas des informations qui vont révolutionner le monde de demain, mais des éléments qui viennent conforter des « thèses », comme on dit et pour employer un « gros mot ».

C’est donc sur

(chapitre « Miss-OK-Podium) en premier lieu, et avec des informations datant de 2010-2011, que l’on m’a fait découvrir un nouveau « petit fait » (mais significatif, encore une fois) concernant notre docteur-ès-viols Flavie Flament ; ce que j’ignorais totalement, étant particulièrement inculte dans le domaine télévisuel.

Voici ce dont il s’agit.

Apparue en décembre 1999, 120 minutes de bonheur (sic), ou 60 minutes avant 2001 pour le passage du millénaire, fut une émission très épisodique de TF1 présentée par l’incommensurable Arthur. Trimestrielle en 2000, elle va s’ancrer uniquement aux réveillons de la Saint-Sylvestre de 2001 à 2005, puis disparaître des écrans de télévision.

Pourquoi parler de cette émission ? Tout simplement parce que celle-ci semble avoir réuni, en ces occasions, tout le petit monde « libéré » des animateurs et animatrices de la première chaîne de télévision. Avec parmi eux notre Poupette.

Je ne sais quelle année ou à quel réveillon Jacques Essebag, je veux dire Arthur invita le vieux « crooner » latino, le chanteur de charme Julio Iglesias, mais toujours est-il qu’il ne trouva pas mieux Flavie Flament semblant y trouver plaisir ; du champagne n’est-il pas servi sur les plateaux en certaines occasions ? et celle-ci aimant ce breuvage (gazettes dixerunt) que de faire tendre les lèvres de Poupette (ou Pompette) peut-être encore humides de cet élixir, pour qu’il lui fît un « gros bisou d’amour », je veux parler d' »amour pour de rire », pour amuser le bon peuple, propre au monde détraqué de la variété et de la téloche :

C’est ici


Photo extraite d’un blog ouvert le 29/04/2004 et fermé le 13/02/2016 : miniflavie.skyrock.com/; la personne « spécialiste » du personnage qui tenait ce blog écrivait ceci : « Voilà Flavie dans « Podium » [apparemment non, 120 minutes de bonheur] qui se fait embrasser par Julio Iglesias ! Flavie ne savait plus trop où elle en était lol Je ne sais pas ce que c’est cette manie que tous les hommes ont à embrasser Flavie lol Enfin, on les comprend !« 

Et encore là


J’aurais sans doute eu mieux à vous présenter s’il était encore possible d’ouvrir une vidéo qui traînait autrefois sur YouTube à propos de celle qui était « très embrasseuse » comme l’écrivit une personne sur Passion Miss.

Et j’ajoute par conséquent, que ce n’est pas la seule fois que Poupette se livra sur un plateau de télévision ou même à la radio, à ce « petit jeu charmant«  qui montre encore une fois les limites de son traumatisme mémoriel pour ne pas dire Mémorial avec un grand M.

Ici, c’est semble-t-il avec Franck Dubosc :

extrait du propre site Internet « FlavieFlament.com«  aujourd’hui fermé et qui est à vendre 1895 dollars (sic).

Et ici encore, les yeux clos pour mieux goûter, avec (probablement) Frédéric Lopez, un proche collègue de travail de RTL :

Et là enfin (du moins pour cet article) avec Pascal Obispo :

Bécotée ou bécoteuse ? La question demeure…

 

*

 ***

Merci à C. qui m’a aiguillé et fourni des documents sur ce sujet.

From → divers

Commentaires fermés