Aller au contenu principal

LES « SENS CACHÉS » D’UNE MACHINE À LAVER DONT LA PORTE EST OUVERTE

31 décembre 2017

Étrange, non ?!

Le 25 novembre 2016 au soir, à 22 heures 57 donc juste un moment après la mort de David Hamilton, la belle-fille de Flavie Flament (la même belle-fille qui, le lendemain, postera un tweet « Justice est faite » en relation avec la mort de David Hamilton) se contente de poster (sur Pictame – Online Instagram Post Viewer) l’image de cerveaux qui se trouvent dans une machine à laver qui a la porte ouverte.

Image et commentaire qui détonnent par rapport au reste du compte Pictame de cette jeune femme.

Une correspondante dit : « Tes photos sont vraiment chelou ». De quelles photos s’agit-il? On a, ici, un dessin.

Un correspondant ajoute: « A toi d’en trouvée (sic) le sens ».

La première correspondante répond: « Tqt (t’inquiète pas), je l’ai trouvé ».

Ce n’est ici qu’un dialogue insignifiant, semble-t-il, comme il y en a tant sur les réseaux sociaux entre adolescents.

 

Mais un dialogue qui a lieu le 25 novembre 2016 quelques heures après la mort de David Hamilton, dont il est plus que certain que la belle-fille de Flavie Flament était avertie (toute la presse en parlait, il avait été trouvé chez lui asphyxié, la tête dans un sac de plastique et la porte de son appartement ouverte).

Mort de David Hamilton qui lui inspirera, dès le lendemain: « Justice est faite ».

Mais la première réaction de la damoiselle Lou Pachkevitch, sur ce réseau social, juste après la mort de David Hamilton, a été de publier un dessin d’une machine à laver légendée : lavage de cerveaux, dessin auquel un de ses correspondants attribue un « sens » caché.

Lequel?

Olivier Mathieu.

From → divers

Commentaires fermés