Aller au contenu principal

Qui sera Madame le ministre d’un futur Ministère de la Parole libérée?

23 octobre 2017

Publié le 22 octobre 2017 par defensededavidhamilton

 

***

L’énorme avantage de la « libération de la parole », c’est que j’apprends chaque jour l’existence d’actrices et de ministres. Ce dimanche, à qui le tour, me demandais-je. La réponse n’a pas tardé. Au tour du ministre de la Santé, Mme Agnès Buzyn,  qui a affirmé… avoir été victime de «comportements très déplacés» dans son travail.  «Des chefs de service qui me disaient: ‘Viens t’asseoir sur mes genoux‘ Des choses invraisemblables… qui faisaient rire tout le monde», a-t-elle précisé.

Mais pas des choses qui la faisaient rire, on voit ça.

On ignore si Macron désignera quelque jour prochain un ministre de l’humour, mais en attendant, le ministre de la Santé a lancé une sorte d’appel puisque Mme Buzin a dit attendre «que les hommes se rebellent publiquement, à nos côtés».

Un ministre qui appelle à la rébellion, et publique encore!

Où s’arrêtera la libération de la parole!?

En attendant, l’ex-ministre socialiste Pierre Joxe, l’ancien candidat à la présidentielle Jean Lassalle ou le député LREM de Moselle Christophe Arend ont rejeté les accusations de trois libérées de la parole.

Interrogée sur le cas du député LREM, le ministre Buzin a répondu: «On va laisser faire la justice».

C’est bien le moins.

Les pays où on lynche les gens en place publique sans jugement sont rares, heureusement.

Enfin, sauf dans quelques cas, comme celui de David Hamilton.

Allons, à quand un Ministère de la parole libérée?

Va y avoir beaucoup de candidates.

A demain pour la prochaine dame qui libérera sa parole.

From → divers

Commentaires fermés