Aller au contenu principal

MON COMMENTAIRE A PROPOS DU MATCH DE FOUTEBALLE NIGÉRIA-FRANCE.

2 juillet 2014

Un but refusé aux Nigérians en début de match : je ne discute pas du bien-fondé ou du mal-fondé de la décision des arbitres (hors-jeu), d’autant que …

*
J’ai regardé je ne sais combien de fois et sous trois angles au moins, l’action et le but refusé (joli but bien dans le tempo de la passe lumineuse).

*
Et ce n’est pas évident à voir, même à froid et en prenant son temps.

*
Seule un visionnage au ralenti, image après image, fraction de seconde après fraction de seconde, permettrait de voir si le buteur, Eméniké est réellement parti une demi-seconde trop tôt avant que son coéquipier ne frappe dans la balle.

*
De ce que je crois en voir, à ce moment-là, le buteur donne l’impression d’être encore sur la même ligne que le dernier défenseur, donc en jeu.

*
De toute façon aucun arbitre n’a le temps de voir ça, même le juge de ligne (qui n’a pas hésité à lever son drapeau) ; même s’il était très bien situé sur la même ligne que le buteur et « son » défenseur, car par ailleurs il ne pouvait pas voir la balle frappée (cachée par plusieurs joueurs) mais seulement la balle surgissant en l’air au-dessus des joueurs.

*
Même à la vidéo ce n’est pas évident.

*
Mais bon, peu importe.

*
Ce que je discute avant tout c’est le fait que les arbitres n’ont pas validé ce, par ailleurs, joli but d’Eméniké, mais ont également « oublié » de sanctionner le ceinturage évident et marqué d’Evra sur Odemwingie dans la surface de réparation, ceinturage qui devait être logiquement sanctionné par un pénalty (plus un carton jaune minimum), ou encore la méchante « semelle » de Matuidi sur Onazi qui devait se solder là aussi par, au moins, un carton jaune, voire un rouge.

*
Ce que je reproche donc au corps arbitral c’est son incohérence et son parti pris. Mais toute cette Coupe du Monde est farcie des incohérences arbitrales et de leurs partis pris. Pour ne pas dire de leur incompétence et généralement de leur laxisme. (Voir un précédent article)

*
Intransigeance pour refuser un but, laxisme ne sanctionnant pas deux fautes graves de jeu (l’une d’antijeu caractérisé, l’autre de jeu très dangereux) et cela à l’avantage d’une seule et même équipe.

*
Si la France avait marqué ce but, je suis assuré qu’il aurait été validé sans problème aucun par les arbitres. Les arbitres de quel pays au fait ? Sauf erreur, c’étaient des étatsuniens.

*
Le but a été refusé à Eméniké ; mais on peut se demander si les amerloques n’ont pas aimé niquer non seulement ce joueur, mais toute l’équipe du Nigéria.

*
P.S. Monsieur le Prince Benzema a été inexistant une partie du match, il a snobé ses coéquipiers (Giroud en tête) tout le temps où il n’a pas pu jouer dans l’axe ; la diva ne faisant strictement rien en attaque, elle n’a même pas cherché à épauler solidairement ses équipiers en défense. Mais Monsieur Benzema a gagné, Didier a cédé, il sera d’en l’axe au prochain match contre l’Allemagne. Et Giroud sur le banc.

From → divers

Commentaires fermés