Aller au contenu principal

UN RÉBUS DE NOTES

1 juillet 2014

FA DO
*
Do mi si la si la
La la la la
*
Mi ré la mi fa do
Do ré la la do ré
Do ré fa ré
La mi mi la mi mi
*
Mi do si la si ré
Si ré si do mi si
Do do do do
Ré mi fa do.
*
Ré si la si do mi
*
Si la si do si mi la sol
Si fa si la la si mi la
La si do si la la
Si fa si la la si mi la
La si mi mi mi mi la

rébus a

fado01bis

Retranscription du texte de la chansonnette :

FADO
*
Domicile « à » Sylla
La, la, la, la ! :
*
Mirez l’ami Fado
Dorer là, l’adorée
D’or effaré.
La Mimi, la Mimi.
*
Mi docile à cirer
Six récits d’homici-
De au dos, dodo !
Rémy Fado.
*
Récit « L’acide omis » :
*
Si l’acide aussi mit las Sol
– Si facile à l’assis mis là –
L’acide oscilla, lla.
Si fat, si lacs, l’assis mis là
L’assimi-mi-mi-mi-la.

*

*

*
Remarques :

*
Comme dans tout rébus, il peut exister ici quelques légères licences phoniques, phonologiques (par exemple, le mot « do » ayant un ô fermé, « d’or » et « doré » qui normalement on des « o » ouverts, deviennent ici « d’ôr » et « dôré »). Il y a peu de liberté prépositionnelle ou syntaxique – pas plus que dans un poème courant. Un « à » pour un «de» (domicile « à » Sylla) ; un raccourci, un sous-entendu (« homicide au dos », pour « homicide par un coup mortel donné au dos de quelqu’un »). Juste un peu de liberté expressive, comme dans toute vraie poésie.

*
Étrange histoire mais sensée quand même, me semble-t-il…

*
Enfin, je précise que « lacs » se prononce lâ ; le lacs est, était autrefois un piège pour chasser le gibier ; le dérivé (diminutif) de « lacs » est « lacet ». Voir l’expression fautive : «c’est tombé dans le lac» alors que l’on devrait, que l’on doit dire : «c’est tombé dans le lacs», avec « lacs » prononcé « lâ ».

 

From → divers

Commentaires fermés