Aller au contenu principal

DERNIÈRES NOUVELLES DE LA GRANDIOSE RÉVOLUTION NÉO-NAZIE-ORANGISTE UKRAINIENNE – L’UKRAINE AU MONT DE PIÉTÉ MAIS SANS PITIÉ

18 mars 2014

« Vous ne prêterez à usure à votre frère ni de l’argent, ni du grain, ni quelque autre chose que ce soit, mais seulement aux étrangers » (Le Deutéronome, XXIII, 19)

Peut-être encore mieux qu’en Grèce. Le peuple ukrainien mis plus bas que terre, va subir les contres-coups de la gabegie des oligarques locaux qui continueront, eux, à se la couler douce et vendre leur pays aux requins de la Finance Internationale.

*

D’Égalité et Réconciliation de ce jour :  

Le nouveau pouvoir ukrainien se couche devant le FMI

Le premier vice-Premier ministre criméen Roustam Temirgaliev a annoncé que la Crimée avait perçu les premières tranches de l’aide financière russe.

Du côté de Kiev, le nouveau Premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk a accepté sans sourciller les exigences du FMI, notamment :

- augmentation du prix du gaz de 50 % pour les entreprises publiques et de 100 % pour les ménages ainsi que de 40 % du prix de l’électricité ;

- levée du moratoire sur les transactions immobilières des terrains agricoles ;

- fin des subventions publiques dans le domaine de l’élevage ;

- augmentation de l’âge de la retraite de deux ans pour les hommes (jusqu’à 62 ans) et de trois ans pour les femmes (jusqu’à 63 ans [sic]) ;

- privatisation de toutes les mines d’État et fin de l’aide publique au secteur du charbon ;

- ouverture à la concurrence et fin du monopole des entreprises du service public, des transports et autres services communaux ;

- arrêt du financement public des cantines scolaires, de la médecine scolaire et de la gratuité des manuels scolaires ;

- retour de la TVA pour le secteur pharmaceutique.

L’Ukraine espère que sa soumission au diktat du FMI lui permettra d’obtenir un prêt de 15 milliards de dollars d’ici 18 mois.

*

Mais j’ai lu par ailleurs d’autres mesures comme la diminution des retraites qui ne sont déjà pas mirobolantes.  

En fait, ils vendent leur pays, le patrimoine.  Il se dit que toute la réserve d’or d’Ukraine est déjà dans les coffres amerloques ainsi que le trésor des Scythes ! Le Gaz privatisé doit entrer dans le giron d’une société américaine.  À propos, comment se fait-il – soyons naïf –  que les États-Unis, le pays le plus endetté du monde et de loin, ne soit pas lui déclaré en faillite totale et vendu à l’encan comme la Grèce ou l’Ukraine ?    

Il convient déjà de noter que l’Ukraine est bien partie pour finir à feu et à sang quand on sait que les mines se trouvent en très grande partie dans le Donbass, le foyer ouvrier le plus contestataire et l’un des plus russophones et pro-russes du pays.

Mais pour ne pas être en reste l’élevage, en Galicie en particulier, foyer des ultranationalistes, va en prendre plein la tronche lui aussi.  

Ô les beaux dimanches !

Et vive la dictature et le racket du FMI ! Le vol organisé ! L’argent n’est que du vent ! Mais du vent esclavagiste. Le Capital une vaste escroquerie, une chaîne d’argent sans fin.

Et si le coup d’État n’était pas tout simplement l’œuvre active du FMI ? Les francs-tireurs qui ont abattu indistinctement policiers et manifestants (une soixantaine, par là) opéraient, dit-on, depuis les locaux de Kiev de la Banque Ukrainienne…  

From → divers

Commentaires fermés