Aller au contenu principal

NOUVELLE DU FRONT OU : COMMENT UNE BANDE DE SIONISTES HYSTÉRIQUES PEUT FAIRE INTERDIRE UN SPECTACLE OÙ PERSONNE N’EST OBLIGÉ D’ALLER OU ENCORE : DE L’USAGE BIAISÉ ET PERVERS DE LA NOTION DE « TROUBLE À L’ORDRE PUBLIC »

7 janvier 2014

Des hordes de supporters de l’équipe antidieudo convergent d’heure en heure vers la cité de la duchesse Anne, Nantes la bretonne. La ville est envahie par les drapeaux de Sion ! Debout les Gwenn ha Du !

 

Je lis sur le torchon électronique dénommé JSS News, où JSS n’a sans doute rien à voir avec feu JJSS, mais plus probablement avec Juifs-Sections-Spéciales – plus racistes, ennemis des arabes et des musulmans en particulier, et néofascistes qu’eux, tu meurs – « que plusieurs autocars de manifestants devraient arriver à Nantes, le 9 janvier, dans le but de manifester contre [le nègre breton] Dieudonné. » Rappelons en passant que Nantes est la ville où le guignol « de gauche » Ayrault a sévi pendant des années comme maire.

« Voici le nombre de personnes qui devraient manifester contre le spectacle, devant la salle de Nantes (un autobus représente 50 personnes) : – 3 autobus sont prévus au départ de Paris. – 1 autobus au départ de Marseille. – 1 autobus au départ de Toulouse. – 1 autobus au départ de Sarcelles. – 1 autobus au départ de Créteil. – 1 autobus au départ de Lyon. – Une dizaine de personne depuis Lille. »

*

Première remarque de petit lexicologue. Ne semble-t-il pas qu’il faille employer le mot « autocar » quand ce genre d’engin circule de ville à ville, et celui d’ « autobus » quand il circule au sein d’une cité ?  Un autocar n’est pas fait comme un autobus, où alors s’il s’agit bien d’autobus les anti-supporters haineux vont souffrir. Mais, c’est peut-être le but afin d’accentuer leur haine et leur intolérance.

*

Deuxième remarque : où est la France profonde et éternelle dans ce ramassis de grandes villes ? Où sont les autocars des Bonnets Rouges ?

*

Troisième remarque : on ne s’attend pas à une manifestation de 50.000 personnes, voire plus, comme on en a rencontré plusieurs fois à Nantes quand c’était du sérieux, du social, etc.   

*

Ultime remarque : 500 manifestants, on est là déjà nettement en dessous des 130.000 et quelques quenelles antisystème dieudonnesques ! 500 = 0, 00001 % de la population française. « Si la préfecture n’annule pas cette tribune politique, alors nous serons là. Nous veillerons. Et nous ne laisserons pas le racisme se propager aussi facilement. » Comment une poignée d’hurluberlus peut prétendre dicter sa loi aux autorités ?

Ce qui montre déjà qu’il n’y aura pas un nantais dans cette manif sioniste, si ce n’est deux pelés, trois tondus (sic, je n’ai pas fait exprès) de militants professionnels de la haine talmudique et d’« antiracistes » franchouillards talmudisés.  

Sionistes, personne n’est plus dupe. Vous êtes là pour amuser la galerie comme à chaque fois que la gauche réactionnaire, vile, lèche-cul du Capital, de la Finance, et elle-même dégoulinante de sionisme et plus encore antisociale, est au pouvoir ; et montre toute l’étendue de son incompétence socialiste.

*

Et vous viendrez pleurer encore, Tutsis de la raie publique, lorsque vous serez inévitablement agressés.  Et il faudra que les goyim les plus pacifiques vous défendent. Vous êtes vraiment incorrigibles, juifaillons de (mauvais) service.  

*

Dehors les allogènes, Nantes aux nantais !

Mort à la censure ! Le sionisme d’État ne passera pas !

Vivent les juifs antisionistes et tolérants !

Liberté d’expression intégrale !

From → divers

Commentaires fermés