Aller au contenu principal

BEPPE VAFFANCULO ! MAUVAIS GRILLOT CINQ ÉTOILES.

28 février 2013

Petit billet d’humeur.

À la lecture d’un tout récent article d’Olivier Mathieu sur son blog qui est désormais privé (mais tout un chacun peut se renseigner auprès de lui pour en savoir plus), article consacré à l’Europe – ma pauvre Europa – j’ai trouvé beaucoup de hargne à son auteur. J’aime les gens hargneux qui appellent par exemple les salauds patentés des salops très tentés.

J’ai le seul regret qu’il n’en dise pas assez sur son Europe à lui, son Europe qui est aussi mon Europe éternelle (je sais : rien n’est éternel, la preuve puisque notre déesse se fait bien vieille et décatie, en ces temps-ci).

J’ai noté une phrase de son article : « L’Europe de Mario Monti, l’Europe d’Angela Merkel, l’Europe de DSK ou l’Europe de Sarkozy n’est pas l’Europe. »

J’aurais envie d’ajouter et j’ajoute : Et l’Europe tout pareil du catho-sioniste de Neuilly (digne fils du père qui était « Algérie française » très militante, OAS) Hollande (qui fait intervenir au Mali parce que j’ai cru comprendre, on y trouve des mines d’uranium), du juif-sioniste ministre des affaires étrangères Fabius (des affaires du Rainbow Warrior et du sang contaminé), du juif-sioniste Moscovici ministre de l’économie dans la droite ligne de DSK, du nain catho Ayrault (petit monarque en sa cité qui nous emmerde avec ses histoires de repentance chrétienne sur l’esclavagisme du passé comme s’il n’y avait que les européens à avoir été des salopards dans cette histoire alors que l’esclavage était (et est encore) pratiqué en premier lieu par les noirs et par les arabes ; et puis ça évite de parler de l’esclavage salarié contemporain), de Montebourg ministre du dit « redressement productif » (« productif » tout est dit dans ce mot qui pue le grand Capital et les banques) qui est une vraie carpette pro-américaine (il faut lire sa « littérature » officielle !!!), de Valls de la haute-bourgeoisie catholique catalane qui trouve que la politique de la France est déjà trop à gauche…

Enfin, tout ce salmigondis judéo-chrétien qui nous emmerde depuis plus de deux millénaires. Autrefois, dans nos croyances ou non-croyances, aujourd’hui dans la politique démocrasseuse alors même que le judéo-christianisme ne représente plus grand chose dans la société courante. Ce qui est encore plus absurde.

Il y a deux jours je me disais que si j’avais été italien, j’aurais peut-être voté pour le mouvement de Beppe Grillo (comme j’aurais voté, c’est sûr pour Coluche s’il avait pu se présenter à la présidentielle de 1981, moi l’électeur pourtant peu forcené et maintenant abstentionniste convaincu ; la dernière fois que j’ai voté, je me suis fait entuber avec le référendum sur l’Europe, celui ou le « non » l’avait pourtant emporté).

« Populiste » Beppe Grillo disent les bourgeois qui tremblent. Moi, je dirais plutôt incohérent.

J’ai lu le programme de son mouvement « Cinq Étoiles ». Sur un certain nombre de points je suis totalement en accord avec lui (plus de financement des partis par l’impôt, remise à leur place des syndicats vérolés par le capitalisme, réduction radicale du temps de travail salarié, revenu minimal garanti, développement de l’écologie, décroissance, sortie de l’euro).

Par contre je suis tombé de très haut (beurk !) à propos de sa dite démocratie directe (mot à employer avec modération, plus comme en Suisse que comme chez les cow-boys lyncheurs d’une certaine époque) du moins sur certains points : pas de communes de moins de 5000 habitants, par exemple ! Et la « démocratie »… d’Internet !

Et pire concernant la culture et l’éducation : pas une critique ou si peu de la culture dominante (sous-culture populaire aussi bien que prétendument « cultivée ») ; Internet pour remplacer les enseignants ; et le summum : langue anglaise dès la maternelle !!! La langue de la domination dont on crève en Europe, de la sous-culture et du déclin. Je crois deviner ce que pense ce mouvement des dialectes italiens et même de l’italien commun. 

Je comprends pourquoi on dit : Vaffanculo Day ; encore un effort camarade et bientôt tu diras : Fuck Day ! mais pas avec moi.

En attendant : Vaffanculo British Petroleum ! autrement dit B.P., mauvais grillot.

From → divers

Commentaires fermés