Aller au contenu principal

Remarque à propos du récent article de Robert Pioche consacré à la «boucherie chevaline» alpestre et autre à propos en particulier des «salafistes».

17 septembre 2012

Mille excuses, je n’ai pu m’empêcher de faire ce jeu de mots au sujet de cet acte odieux perpétré en ce lieu si à l’écart, un peu comme dans un jardin public au petit matin ou en fin de soirée… à Vichy par exemple, calme cité.

Première remarque et qui n’est peut-être pas hors sujet : ce que j’ai dit hier rapidement et en quelques mots à propos des paroles de Valls (et je crois qu’Ayrault a surenchéri dessus), enfin de la petite gauche américaine à forte tendance judéo-chrétienne et sioniste aux ordres d’Uncle Sam, qui fait fi de la laïcité et de la liberté de manifester (une manifestation, dans le fond politiquement inutile comme toujours ou presque, vaut mieux que quelques bombes d’excités ou de désespérés), se trouve bien mieux et plus complètement expliqué ici :

http://leblogderobertpioche.wordpress.com/2012/09/16/un-nouveau-tabou-semantique-le-salafiste/

J’ajoute que l’info rapide et en passant entendue hier (déclaration de Valls) était incomplète comme par hasard (mais je le pensais hier en l’écrivant) ; je n’ai pas entendu « dans le poste » un mot concernant la dénonciation d’un « film caricatural ».  Mais enfin caricature ou pas, je suis pour la liberté d’expression,et aussi régulièrement indigné par les demi-informations journalistes, celles qui sucrent tout ce qui ne va pas dans la désignée propagande et désirée « bonne opinion publique ».

Et j’ajoute encore : une manif. vaut mieux… que quelques bombes comme valait sans doute mieux Kadhafi, Saddam, etc. que les nouveaux maîtres des pays qui entourent le bunker atomiste sioniste qui, si vous ne le savez pas, entretient de très bons, mais très discrets pour ne pas dire hermétiques rapports, avec les « grandes démocraties pétroleuses », les « grandes monarchies démocratiques » du Golfe Persique.

Mais ne venez pas vous plaindre, gens de gauche ou plus précisément gouvernement de gauche, politiciens de gauche et autres électeurs de gauche, mes naïfs, car pour la plupart, ou du moins en très grand nombre, vous étiez en fait en plein accord avec Charkeuzy et Botul il n’y a pas si longtemps.  Avec Charkeuzy qui reçut Kadhafi comme un grand prince bédouin avant de mettre sa tête à prix, le pitre !

Relisez l’Histoire et vous verrez que la gauche, surtout sa tendance socialotte et autre fois dite « radicale », a toujours été fort belliciste et colonialiste (… guerre de 14, guerre du Rif, guerre d’Algérie, guerre du Golfe, etc. ;  pour l’Algérie, c’est de Gaulle qui a dit « niet » et pas Mitterrand qui comme ministre de l’intérieur déclarait qu’on allait mater les « terroristes » indigènes ; et pour la seconde guerre du Golfe, Chirac ; je crois que Chirac a également créé un incident diplomatique en Palestine occupée).  Et que cette même gauche a été curieusement absente lorsqu’il s’est agi par exemple, de défendre et de soutenir la république espagnole en 1936-37. Ainsi (suivant en cela « les grandes démocraties anglo-saxonnes » qui elles, traitaient directement et en douce avec Franco l’anti-bolchévique), le Front Populaire a refusé toute aide officielle à la république espagnole !!! Qu’elle se démerde ! Éclairant, non ?

Maintenant, l’affaire Saad al-Hilli. Là, je ne vois pas de « salafistes » à l’horizon, mais il n’est peut-être pas inexact d’y retrouver « de bons vieux barbouzes », en l’occurrence sionistes.  Si la piste « Mossad » s’avère réellement sérieuse.  À ce propos lisez :

http://leblogderobertpioche.wordpress.com/2012/09/16/tuerie-de-chevaline-un-ami-de-lingenieur-saad-al-hilli-accuse-le-mossad/

… Eh bien, je vous dis : si c’est le cas, l’affaire est déjà, définitivement close et enterrée.  Elle se joue en ce moment ailleurs que dans la police et dans la justice, mais dans la politicaillerie. La question qui se poserait alors serait : des coupables de substitution et de raccroc ou … rien ?

Oui, si la piste exacte est celle du Mossad, ou pourquoi pas du Betar ou autre officine sioniste terroriste du même genre (officine qui a tout pouvoir, pour ne pas dire est encouragée par tous les gouvernements de tous bords qui se suivent en France, mais qui, par contre, est interdite aux États-Unis mêmes, c’est dire !!!, autre urgence que quelques « salafistes » ou décrétés « salafistes » !) et bien l’ « affaire al-Hilli » aura la même fin que la curieuse et oubliée « affaire Lebovici » du début des années quatre-vingts… ou, dans un autre genre ou plus exactement un autre milieu, l’ « affaire Ben Barka », autre carambouille terroriste d’État.

L’évaporation totale, le non acte, le silence abyssal…

From → divers

Commentaires fermés