Aller au contenu principal

Fait divers dans la Haute

19 février 2022

D’après E&R

Jérémie Ladreit de Lacharrière (« noble » famille qui a eu parmi ses membres un maire de Privas sous l’Ancien Régime, un préfet, un général, un commissaire fédéral à la Justice et aux questions juridiques en Indochine de 1945 à 1948, un enseignant et haut fonctionnaire, un vice-président de la Cour internationale de justice, etc.) ancien gérant de société de spectacle pour enfants, devenu par la suite viticulteur, a été condamné à 1 an de prison ferme pour la détention de plus de 3000 fichiers pédopornographiques.
Silence total des médias (pour le moment, seul un article payant du Parisien relaye l’information) à propos de la condamnation à un an de prison sous bracelet électronique (assortie d’une obligation de suivre des soins) de Jérémie Ladreit de Lacharrière pour détention d’images pédopornographiques (on parle ici de plus de 3000 fichiers). Le fait que Jérémie Ladreit de Lacharrière soit le fils de l’homme d’affaires milliardaire (mécène, membre de l’Institut de France, grand-croix de la Légion d’honneur) Marc Ladreit de Lacharrière explique peut-être ce black-out ; ce dernier est en effet le président de la section française du groupe Bilderberg et l’administrateur du club Le Siècle. Une appartenance qui ramène très vite à l’affaire Duhamel, autre scabreux scandale sexuel impliquant « l’élite »…
Mais la roture ne vaut guère mieux puisqu’en ce moment se tient le procès du juge pour enfants (et j’ai cru comprendre : violeur incestueux) Olivier Bailly qui cherchait à prostituer sa fille de treize ans sur Internet.

From → divers

Commentaires fermés