Aller au contenu principal

Si tu n’étais pas là

15 janvier 2022

FRÉHEL (née Marguerite Boulc’h, « Bec de lièvre » en breton, comme quoi …)

Chanson de Pierre Bayle et Gaston Claret (1933). Sauf erreur, on entend ici des ondes Martenot, instrument électronique rendu public en 1928 par Maurice Martenot (1898 – 1980).

Si tu n’étais pas là
Comment pourrais-je vivre?
Je ne connaîtrais pas
Ce bonheur qui m’enivre
Quand je suis dans tes bras
Mon cœur joyeux se livre
Comment pourrais-je vivre
Si tu n’étais pas là?

J’ai parfois malgré moi
Des craintes folles
Même un soir sans te voir
Je me désole
Tu reviens et soudain
Plus de tristesse
Car tu sais l’effacer
D’une caresse

Si tu n’étais pas là
Comment pourrais-je vivre?
Je ne connaîtrais pas
Ce bonheur qui m’enivre
Quand je suis dans tes bras
Mon cœur joyeux se livre
Comment pourrais-je vivre
Si tu n’étais pas là?

Les projets que je fais
Presque sans trêve
Les beaux soirs où l’espoir
Berce mon rêve
Nos tourments si charmants
Bien loin du monde
C’est à toi que je dois
Ces joies profondes

Si tu n’étais pas là
Comment pourrais-je vivre?
Je ne connaîtrais pas
Ce bonheur qui m’enivre
Quand je suis dans tes bras
Mon cœur joyeux se livre
Comment pourrais-je vivre
Si tu n’étais pas là?

From → divers

Commentaires fermés