Aller au contenu principal

MÉLENCHON DÉJÀ EN CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE ?

12 août 2021

Où va se nicher l’insoumission de Merdenchon? Et sa connerie ?

L’olibrius Merdenchon, pardon Merluchon, retrouvant ses vieux instincts trotskards, visiblement atteint du syndrome covidiste ou d’un flux cataménial qui le rend très nerveux, pourtant homme public, refuse de se faire prendre en photo avant d’entrer dans un piquousodrome parisien (il en a honte ou quoi? comme il a toujours eu honte, et le manque de courage qui va avec, d’avouer qu’il a voté Macron en 2017), et veut que quelque assistant parlementaire ou garde du corps « pète la gueule » au naïf qui voulait immortaliser cette « sublime » rencontre. Le politicard préfère le catimini.

Comme l’écrivit autrefois Guillaume Bouchet, sieur de Brocourt, écrivain poitevin (ca. 1513 – 1594) dans son Deuxième livre des Serées [Soirées] de 1588 (merci au Littré) : Les larrons sont en horreur aux abeilles, aussi bien que les femmes qui ont leur cataminy.

Manque de cohérence puisque Jean-Luc s’est opposé il y a quelque temps à l’Assemblée nationale à ce qu’on interdise de photographier la Police dans l’exercice de ses fonctions.

Il est vrai que depuis l’affaire de la perquisition qu’il a subie dans son vaste chez lui parisien, il se drape dans sa dignité d’ « élu » intouchable. On n’est pas membre de la loge pour rien, peuchère, ou plutôt ma chère! Au-dessus même de la Police et… de la Justice.

En voilà un qui dans la prestance présidentielle m’a l’air aussi bon que Moncon Ier.
Voici le vrai visage de son insoumission. Elle est belle cette dite extrême-gauche.

From → divers

Commentaires fermés