Aller au contenu principal

BILLET DU JOUR — MAISONS DE PASSE

4 août 2021

Entre le chef cuisinier Philippe Etchebest, ex meilleur ouvrier (sic !) de France qui s’habille en gendarme pour contrôler sans problème les passes sanitaires à l’entrée de sa gargote de luxe et le réalisateur de cinéma Alexandre Astier le militant de la « vaccination » qui se réjouit d’atteindre presque un million d’entrées pour voir sa Kaamelott alors que presque tous les autres films sont désertés, je crois avoir trouvé le point commun : le côté bobo.
Moi que les bobos se fassent « vacciner » à tour de bras, pour le « fun » ou pour le « progrès », je serais plutôt pour. Qu’ils fréquentent entre eux leurs ghettos et autres maisons de passe (qui paradoxalement ne sont pas des maisons de tolérance), ça nous évitera de les subir et d’être contaminés par leur suffisance imbécile.
D’autant qu’ils sont aussi voire plus contagieux que les autres (je parle du covid et plus encore de tout le reste de leur connerie).

Etchebest et Astier deux patronymes, semble-t-il, prédestinés. Puisque etxe beste veut dire : maison autre, en basque, donc ici l’auberge de celui qui a une clientèle réservée. Puisque astier en ancien-français désigne, parmi plusieurs sens possibles, le fier à bras, courroucé, empressé, possédé. Bien sûr pour ce dernier il s’agit d’une antiphrase, le personnage étant de la catégorie des molasses conformistes à l’humour moyenâgeux fort peu critique, ni contestataire. Infiniment en dessous du Décaméron et des Contes de Canterbury de Pasolini, de Monty Python Sacré Graal, ou encore de la série de La Vipère Noire.

From → divers

Commentaires fermés