Aller au contenu principal

POUR LES «  »DÉMOCRATES » », C’EST CE QUI S’APPELLE TOMBER, PAR EXCÈS D’IMPUNITÉ ET SURÉVALUATION DE LEUR PROPRE FORCE, DANS LA NASSE TENDUE PAR TRUMP, TEL JOUR ET À TELLE HEURE

30 novembre 2020

Personne ne peut prédire l’issue présente des élections américaines : réélection de Trump ou élection de Biden. Dans un cas comme dans l’autre, ce sera une situation périlleuse qui marquera un coup d’arrêt du mondialisme ou un regain de jeunesse apparent pour ce dernier.

Pour ceux qui pensent encore que Trump ne serait qu’un gros crétin, ou ne serait entouré que par de gros crétins, on peut déjà dire qu’ils ont tout faux.

En parfait stratège, il a amené les «  »démocrates » » exactement là où il voulait et il peut même se permettre de jouer avec eux en engageant d’apparentes passations de pouvoir, car il sait, depuis dès avant les présentes élections, que c’est la Justice qui aura le dernier mot (du moins si elle ne se défile pas et si elle n’est pas trop pourrie et gangrenée par le mondialisme, ce qui pour l’instant ne semble pas être encore le cas). Maintenant, ou dans six mois ou dans un an ou deux. Rappelons-nous le précédent subi par Nixon.

Trump avait tellement prévu – et apparemment souhaité – ce qui arrive en ce moment qu’il a fait un décret, il y a deux ans passés, concernant tous les manquements possibles et condamnables en rapport avec les élections en général et celles-ci en particulier.

Des explications nous viennent d’une avocate étatsunienne, Leigh Dundas (attention, il faut être attentif, elle a un débit très rapide) :

C’est une affaire sérieuse à suivre, car elle ouvre la voie à ce que sera notre propre et prochain avenir, à nous français et plus généralement peuples européens.

From → divers

Commentaires fermés