Aller au contenu principal

LE DÉCONFINEMENT DES FRANCAIS EST GÉRÉ PAR L’AMÉRICAIN BAIN, ANNEXE BIEN CONNUE DU MOSSAD !

14 mai 2020

 

Du blog https://www.jovanovic.com/blog.htm

Article abrégé de Pierre Jovanovic

* * *

LE DECONFINEMENT DES FRANCAIS EST GERE PAR L’AMERICAIN BAIN, ANNEXE BIEN CONNUE DU MOSSAD!


Du 11 au 15 mai 2020 : Marianne a publié un joli scoop en montrant que le Ministère de la Santé du gouvernement Macron a offert la gestion du déconfinement au cabinet de « management » américain Bain & Company.

 

Cette information a littéralement sidéré les Français qui, comme vous et moi, se sont demandés le « pourquoi du comment »… On n’a pas assez de polytechniciens, d’énarques, de saint-cyriens, d’organisateurs de toutes sortes en France qu’on soit obligés de payer des… Américains pour gérer quelque chose d’aussi stratégique que le déconfinement ???

 

La semaine passée, je me disais que le nom de cette compagnie me rappelait quelque chose. Et cela m’est revenu. Bain & Co a fait sa fortune dans le « downsizing », entendez par là les licenciements massifs. Quand une multinationale ou une banque veut virer 3.000 salariés ou plus d’un seul coup, elles font appel à Bain.

 

Et devinez qui a fait le plus souvent appel à Bain ? Une société que je connais bien et qui a toujours été ma boussole en terme de licenciements: IBM. Bain s’est aussi occupé de virer les gens chez le géant de Las Vegas, MGM Resorts.

 

Bain s’occupe de tous les secteurs, de l’aéronautique à l’hôtellerie en passant par la chimie, la banque ou la logistique. Il facture à coup de millions de dollars et ne prend pas de petits comptes. Quand il s’agit de virer 3.000 personnes qui vont vous faire économiser 150 millions de dollars, leur prix sera de l’ordre de 20 à 30 millions de dollars.

 

La société est active aux quatre coins du monde et [a] accès à tous les chiffres clés des plus grandes entreprises qui lui confient un dossier.

 

Mais Bain est aussi connu pour escroquer les gouvernements comme en 2018 avec le service des impôts d’Afrique du Sud (SARS) que Bain était censé réorganiser. Bref, les gens de Bain font du grand n’importe quoi, y compris détruire, entre autres, le système de perception des impôts d’Afrique du Sud avec des conseils bidons.

 

Si les activités de Bain sont, on va dire « classiques » dans le monde du privé, on n’arrive pas à comprendre comment le Ministère de la Santé a décidé que la France était un pays du Tiers-Monde, n’ayant pas assez de diplômés, au point de confier le programme de déconfinement des Français à Bain & Company.

*

Sans même parler du fait que, historiquement, la société a  des attaches claires avec le Mossad israélien. Et qui dit Mossad, dit efficacité radicale. Comme dans les services secrets.

 

Et il existe deux Bains : Bain and Company créé vers 1973 qui a parmi ses actionnaires Mitt Romney, Benyamin Netanyahu, Orit Gadiesh et Bain Capital Inc créé vers 1984, entre Bain, Romney et autres ; et dont il est dit depuis longtemps dans les « milieux biens informés » que «  the evidence shows that Mossad was the secret controlling partner. » L’évidence montrait que le Mossad était le partenaire de contrôle secret.

 

Aujourd’hui, la patronne de Bain & Co est toujours Mme Orit Gadiesh, une ancienne cadre supérieure du… Mossad, ellemême fille d’un général israélien ! Elle s’est trouvée à Davos pour parler du « tout digital ». Bravo au contre-espionnage de la DCRI qui n’a pas eu, a priori, d’objections, ou bien a été mise devant le fait accompli par Macron ou ses adjoints de donner un dossier ultra-sensible à une ramification du Mossad !!!!

 

Dingue.

From → divers

Commentaires fermés