Aller au contenu principal

ÂGE TENDRE ET TÊTE DE QUOI ?

29 janvier 2018


Christel Le Corvaisier, Miss OK! 84

Un jour il faudra sans doute en dire plus sur certains magazines pour pré-adolescentes et pré-adolescents tel OK! Âge tendre qui a accueilli en ses pages, plusieurs fois et sur plusieurs années, Flavie Lecanu en tant que Miss OK! ou que mannequin (c’est le terme qu’elle a employé) en des articles publicitaires pour des produits de beauté, des vêtements, des choses diverses à consommer par les jeunes… Récurrentes vaches à lait de ce type de presse avec la promotion des « chanteurs » et « chanteuses » du « hit-parade » ; vedettes à fans et groupies, réduits parfois à un seul succès d’été, généralement devenus peu de chose, le temps que s’écoulent deux ou trois printemps…

Il faudra aussi se poser la question de la présence d’un autre type de réclame, un peu inattendue et contestable dans cette presse pour mineurs, pourtant assujettie à la loi du 16 juillet 1949 sur les publications destinées à la jeunesse, en particulier de placards sur la prévention du Sida et, dans les pages « courrier des lecteurs » (tant filles que garçons), des cris au secours du genre : « j’ai quatorze ans, je m’inquiète, je n’arrive pas à éjaculer ». Tout juste âgée de quatorze ans, c’était l’âge de Flavie Lecanu lorsqu’elle fut couronnée Miss OK! 88.

*

Amandine Lepage, Miss OK! 1992

*

Pour continuer sur le même thème, il y avait des contacts (entendez le mot comme vous voulez, ou comme vous imaginez) entre les Miss OK! et les « vedettes » patentées du moment.

Vous direz que je déraille, que je suis « vieux jeu », « pas dans le coup » ni « dans le vent » (expressions elles-mêmes datées, mais je m’excuse, ou plutôt excusez-moi, c’est ma langue, mon français à moi et à tous ceux de ma génération) ; qui sait encore : « réac », ou autres niaiseries appellatives contemporaines.


Amandine Lepage en couverture d’Interviú, août 2017

Pas tout à fait, car pour continuer sur le même thème un peu savonneux, on peut se poser des questions lorsque l’on voit ce que sont devenues certaines Miss OK! telle cette Christel Le Corvaisier, Miss OK! 1984, qui a cessé de faire parler d’elle, juste après, je pense, l’époque où elle avait été élue.

Tout au plus, la lecture d’un article du magazine, avec photo des deux ensemble, enseignait que ce chanteur italo-belge oublié des années quatre-vingt Claude Barzotti, alors âgé d’une trentaine d’années — et qui était encore sur la croisière Âge tendre en novembre dernier — « avait laissé à Christel son numéro de téléphone », et « avait promis de la revoir ».

*

Amandine Lepage, idem

*

Y a-t-il également eu des histoires d’amour ou de sexe? Je l’ignore…Sans doute n’est-il pas interdit de s’interroger quant au chemin qu’il y a eu parfois entre OK! Age tendre (sic) et disons plus que le simple érotisme, quand on voit, par exemple, la façon dont une Amandine Lepage est passée de Miss OK! 1992, à « top model » des années 90, pour finir dans la quasi pornographie au sein de la revue espagnole Interviù du… 28 août 2017.

Amandine Lepage, ibidem

Comme quoi OK! Âge tendre (sic) a pu mener à tout et à rien…

From → divers

Commentaires fermés