Aller au contenu principal

David Hamilton et son film (une nomination au Festival de Cannes 1972) « Les jeunes filles en fleur »

16 décembre 2017

Publié le 21 décembre 2016 par defensededavidhamilton

***

version avec illustrations ici :

https://defensededavidhamiltonblog.wordpress.com/2016/12/21/david-hamilton-et-son-film-une-nomination-au-festival-de-cannes-1972-les-jeunes-filles-en-fleur/

***

« Les jeunes filles en fleur », film de la sélection offcielle (hors compétition) du Festival de Cannes 1972

C’est très curieux: les journalistes savent des tas de choses, semble-t-il, sur David Hamilton… Mais aucun journaliste n’a parlé de son film « Les jeunes filles en fleur » dont, si je ne m’abuse, aucun « rédacteur de Wikipédia » ne connaît vraisemblablement (à ce jour) l’existence…

Il est certes très étrange que personne ne parle jamais du film de David Hamilton « Les jeunes filles en fleur« , un film de 1972 qui, si mes informations sont exactes, fut présenté (section hors compétition) au Festival de Cannes 1972 (pour rafraîchir la mémoire à tous: du 10 au 24 mai 1972).

Voyez: http://www.festival-cannes.fr/fr/archives/ficheFilm/id/7951d51f-f6e6-4472-b114-eef5fbbe93bf/year/1972.html

Les réalisateurs étaient David Hamilton et Philippe Leroi.

*

Le scénario et les dialogues étaient de Marita Coustet qui était à cette époque la secrétaire – l’assistante serait un terme plus exact – de David Hamilton.

Les autres collaborateurs étant Yves Rodallec (images)  et Bookie Binkley (musique).

Les acteurs étaient

  • Bo BAKER,

  • Heide KOCH,

  • l’actrice et modèle danoise Mona OSTERGAARD

  • Mandy TEDMANN,

  • Caroline VRIESS.

*

Marita Coustet.

Est-il besoin de présenter Marita Coustet, qui fut photographe pour Paris Match et qui fut aussi par exemple l’auteur du script et des dialogues du film encore présenté à Cannes (1976) – Ascension – Les yeux fertiles?

Mais aussi la productrice du Neveu de Beethoven (1985) ? Ou la co-productrice de « Terminus » (1986) ?

 

*

Le cadreur des « Jeunes filles en fleur » de David Hamilton était l’un des spécialistes français (et qui enseigna à la Sorbonne) de ce métier : Yves Rodallec.

Voir: https://fr.wikipedia.org/wiki/Yves_Rodallec

*

Mais voilà: on parle d’infimes nullités dans la presse, mais ceux qui jugent et condamnent David Hamilton ne savent même pas l’existence de ce film pourtant présenté à Cannes en 1972…

Pire encore: sur la page française Wikipédia consacrée au festival de Cannes 1972, le film de David Hamilton n’est pas même cité.

Il l’est en revanche sur la page anglaise:

https://en.wikipedia.org/wiki/1972_Cannes_Film_Festival

Liste complète:

http://www.festival-cannes.fr/fr/archives/1972/outOfCompetition.html

From → divers

Commentaires fermés