Aller au contenu principal

NOUVELLE DU FRONT – Y A PAS PHOTO – ENFIN SI, JUSTE DEUX

28 janvier 2014

Samedi dernier, Dieudonné a donné son nouveau spectacle à Limoges devant 1600 personnes environ.

dd01

Pendant ce temps, à quatre kilomètres de là, le député-maire socialiste de la ville qui « n’est pas n’importe quelle ville » (dixit l’individu évoquant comme deux cheveux sur la soupe la Résistance et Oradour-sur-Glane) avait organisé une « Nocturne républicaine » où se sont retrouvés tous les membres fringants de toutes les organisations droit-de-l’hommesque, résistantes et tout ce qu’on veut dans le même genre de la cité.  

Ce pow-wow se tenait rien de moins qu’au musée de la Résistance locale installé dans un ancien couvent du XVIIe siècle. Comme dégoise L’Abbé Ration : « L’histoire est là, incontournable ». Et de nous évoquer des reliques de la Seconde guerre mondiale. La santé mentale des « élites » et des media, ça craint grave et sévère !

Comme de bien entendu toutes ces personnes, plutôt âgées, voire très âgées, ou politicardes, dont certaines à truelle, étaient indignées, mais néanmoins toutes franchement partisanes de la liberté d’expression, du moins quand elle va dans leur sens.    

Moins biaiseur et totalement hors-sujet, le cumulard député-maire socialiste limougeaud était plus franc-tireur ; en bon petit néostalinien (à qui il manque des moyens et surtout des troupes, heureusement pour la France et les français) il déclara tout de go :  « La liberté de l’artiste ne pèse pas grand-chose par rapport à la dignité humaine et à la barbarie».  Amen ! Il a évoqué la vigilance. Il va y avoir du boulot et les tours de garde vont se succéder fréquemment vu l’état et l’ampleur des troupes. Enfin, comme il se doit et en guise de « ite missa est », le pantin socialo a évoqué le nom d’une rescapée d’Oradour.   

dd02

Cliché L’Abbé Ration

Aux fous ! Lâchez les chiens !

 

From → divers

Commentaires fermés