Aller au contenu principal

POINT DE VUE – IMAGES DU MONDE : CHAUD ANANAS, QUELQUES PIÈCES DU DOSSIER

19 novembre 2013

Le négro-breton des tribus bantou* et boute-en-train réunies, Mbala Mbala Dieu-m’a-été-donné-chez-les-intégristes-en-compagnie-de-Jean-Ma, passe encore au tribunal ces jours prochains.

Nous ne reviendrons pas sur le curieux parcours du candidat « antifasciste, antiraciste, anti Le Pen » de Dreux devenu au fil des ans militant antisioniste, révisionniste et pro-palestinien tout en étant l’ami de Le Pen père, et tout pendant que le Front National lui, effectuait le chemin inverse en finissant de perdre ses oripeaux anti-juifs pour devenir un parti pro-sioniste avec son vieux fond colonialiste et « Algérie française » judéo-chrétien qu’on lui connaît.

Il est ainsi une quasi loi sociologique qui veut que dès qu’un parti a le vent en poupe, on y voit la juiverie militante y proliférer, à sa tête en particulier, et les goyim y être marginalisés. Avec la loi inverse : si vous voyez les juifs militants fuir un parti, alors vous pouvez vous dire qu’il ne vaut plus rien aux yeux de la mode politicarde et aux yeux de ladite « opinion publique » qui est uniquement celle des médiateux judéo-chrétiens de droite et de gauche qui ont le monopole de « dire l’information » comme disait Colucci.

Nous n’ajouterons rien sur le personnage privé Mbala Mbala qui est déjà rendu à sept gamins (ce n’est pas un bouc-en-train pour rien, peut-être que c’est « sept d’un coup »)…  Et dont plus généralement j’ai du mal à faire la part entre le comique et le militant. Ou encore entre la dérision et la mégalomanie. Dieudonné manie un peu trop « le Bien, le Mal » sans trop de nuances ; c’est le fruit de son passé « antiraciste » ; il va jusqu’à trouver des vertus (de race ? de religion ?) à Bin Laden. Il est un peu trop partisan du précepte faux : « les ennemis de mes ennemis sont mes amis ».  Il me semble être quelque peu macho également.

Mais passons.  C’est quand même autre chose que… Bigard, le catho. vulgaire, par exemple (« il y a les enc… de gauche et il y a les enc… de droite… bon finalement je choisis l’enc… de droite, mon ami Sarkö ».

Voici donc quelques pièces du dossier :

SHOAH NANAS LE CLIP

Dieudonné clash une journaliste – shoananas !! – Chantage à l’antisémitisme –

Dieudonné : le procés Shoananas, prison ferme .(Novembre 2013-nouveauté- France)

*

Nul n’ignore (il paraît) que Mbala Mbala Dieudonné a commencé sa carrière en compagnie de son pote d’enfance Élie Semhoun. Ils se seraient quittés en 1997, pour de sordides histoires de pognon, Élie étant l’employé « injustement exploité » de Mbala seul producteur de leurs sketches. Et puis, après Dreux, il y a eu ce que l’on sait. Aujourd’hui, comique semble-t-il fini, Semhoun n’est plus qu’un petit juif à tête de cocker, au regard perdu que « l’on » se permet de moquer ou d’agresser à la télévision même, pourtant judéophile et judéophone. Il me fait pitié dans son petit costard élimé, étriqué. C’est ici :

Elie Semoun se fait défoncer en vrais et en Direct

Il sert même de pitre pour enfoncer l’ancien copain. C’est là, parmi d’autres choses :

Dieudonné répond à Elie Semoun (avec un extrait du spectacle « Le Mur » en exclusivité !!!)

Et ici aussi (vers 4 minutes quarante) :

Dieudonné répond à Elie Semoun 2

 

***

* Dieudonné n’est pas bantou mais ewondo du Cameroun diront les gens avertis ; oui, mais Mbala est le nom d’une tribu bantou du Congo, juste au sud du Cameroun.

From → divers

Commentaires fermés