Aller au contenu principal

à propos de l’Europe, de la décadence, de la bêtise, de la lâcheté des va-t-en-guerre, des rebelles de salon, etc.

3 septembre 2012

À lire l’article de Rober Pioche :

Quels éloges mériterait donc Anders Behring Breivik, et qu’aurait-il d’européen, malgré ce qu’en dit Monsieur Richard Millet?

http://leblogderobertpioche.wordpress.com/2012/09/02/quels-eloges-meriterait-donc-anders-behring-breivik-et-quaurait-il-deuropeen-malgre-ce-quen-dit-monsieur-richard-millet/

Simple question finale : combien non seulement de yankophiles béats, d’adulateurs d’un « art moderne » grotesque et apitoyant,  de technologistes sidérés, mais  surtout de sionistes colonialistes et racistes affirmés et confirmés dans ces soi-disant contempteurs de la décadence ou métisseurs par le bas mais tous défenseurs (de droite et de gauche) de l’Europe ?

Tiens, il serait bon, par exemple, que cette question soit posée aux rédacteurs mêmes de la revue Éléments ou à Saint Benoist dit Ben Oït le gentil sâr, le gourou de leur fonds de commerce…

Mais aussi à ceux de « l’autre bord » (dit-on) : toute cette presse judéo-chrétienne de «gòche » « bien-pensante » : Le Monde, Télérama, Ouest-France, Golias, Le Nouvel-Obs, etc. qui pue le prêche de synagogue, la repentance de sacristie et le fond de bénitier moisi (même et encore plus d’une manière intransigeante chez certains néo-athées demeurés fidèles inquisiteurs judéo-chrétiens au fond de l’âme). 

From → divers

Commentaires fermés